Greffer en sec tout l'hiver... chouette !

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Greffage


Bruno a écrit le 12/12/2015 17:06 (ref msg # 50342 )
"papyrazzi" a écrit :
Bonjour,

Je suis nouveau et n'y connaît (encore) rien en greffe. Mais je me soigne... j'étudie et lis (finalement de trop car tout s'embrouille) !

Au fil de mes lectures, je suis arrivé sur ce fil qui m'interpelle.
En effet : profitant de quelques chutes de tailles effectuées lundi sur deux de mes pommiers (que j'essaye aussi d'apprendre à tailler pour le printemps prochain), j'ai tenté de lever quelques yeux pour "me faire la main". Résultat : scrongneugneu... aucune réussite ! Malgré que ce soit du bois de l'année, n'avoir que la partie extérieure + œil sans partie de bois n'est pas possible : l'écorce ne se détache pas (ou plus) ! Tout est bien soudé .

Je me demande donc comment il est possible d'envisager de greffer en toute fin de saison (novembre/décembre) alors que l'on ne sait apparemment plus "détacher" l’œil du bois.


Ne t'en fait pas, laisse la partie de bois. Je fais comme cela depuis toujours, les greffes réussissent très bien comme ça. Ceci dit je pense qu'il est mieux d'attendre le printemps. Et je dirais même c'est encore mieux de faire les greffes à œil dormant en été (Août en général).
klakos a écrit le 12/12/2015 17:20 (ref msg # 50343 )
Il vaut mieux à mon avis, à cette époque, placer les tailles au frigo et d'attendre quelques mois pour greffer.
papyrazzi a écrit le 12/12/2015 18:08 (ref msg # 50344 )
OK, si j'ai bien compris, ne pas insister aujourd'hui et :
1°_ attendre le mois de janvier pour tailler et prélever des greffons;
2°_ placer ces greffons au frais (bac à légumes ou plantés en terre du côté Nord... soit protégés par ma maison, celle-ci faisant un rempart entre le Nord et le Sud)
3°_ prélever les yeux et faire les greffes 2 à 3 mois plus tard, lorsque le débourrage du PG commence.

Mais... sur mes greffons, il n'y aura aucun bourgeon à fruit. Tous sont à bois ! Cela fait-il un problème ?
Bruno a écrit le 12/12/2015 23:47 (ref msg # 50347 )
Non quand on greffe en écusson, on utilise des yeux à bois, sauf cas spéciaux : si l'on veut faire faire des fruits sur une coursonne qui n'a pas d’œil à fleur sur un arbre déjà développé.
papyrazzi a écrit le 13/12/2015 12:48 (ref msg # 50349 )
Merci les gars, vous êtes sympa !
Mes questions montrent clairement que je n'y connais encore rien ops: , mais vous me répondez pourtant en toute simplicité ; comme si mes questions étaient intéressantes.
Dommage que je n'aie rien trouvé sur ce forum qui soit spécifiquement à l'attention des débutants. Partout où j'ai été lire, on réalise que vous avez tous dépassé (et de loin) ce stade basique.
Si quelqu'un peut me conseiller pour un site valable où je trouverai ces bases, ce serait encore plus sympa. Ainsi je pourrai revenir avec un bagage un peu plus sérieux !
Bruno a écrit le 14/12/2015 10:59 (ref msg # 50352 )
Mais sur le site où on est il y a dans l'onglet "Articles" tous les renseignements qu'il faut. En particulier la manière de greffer : https://www.greffer.net/?cat=4
Sinon il existe beaucoup de sites de jardinage non ou peu spécialisés( par exemple : http://forum.jardiner-malin.fr/ http://www.aujardin.info/), mais au point de vue "greffe" je pense que celui-ci est le meilleurs. Voir aussi le site : greffer.com. Il existe aussi beaucoup d'ouvrages qui sont intéressants.
Pour le prélèvement des yeux, ce n'est pas obligatoirement le mois de janvier. Il faut qu'ils soient prélevés avant qu'ils aient commencé à bourgeonner. Il faut par la suite greffer alors que le porte-greffe soit sorti de son repos végétatif. Il faut donc qu'ils soit prélevés avant le bourgeonnement du printemps. Ceci dit j'ai réussi des greffes en écusson au printemps sur pommiers, alors que je n'avais pas fait cela, et en prélevant directement sur un arbre un œil qui n'avait presque pas débourré.
gavot a écrit le 14/12/2015 18:52 (ref msg # 50353 )
On réussit souvent des greffes de fruitiers à pépins ou noyaux, en écusson ou en chip, en prélevant le greffon au moment du greffage à la base d'un rameau : les bourgeons terminal et voisins démarrent les premiers et inhibent plus ou moins ceux de la base , ces derniers restant dormants pendant un certain temps et propres au greffage.
papyrazzi a écrit le 14/12/2015 19:35 (ref msg # 50354 )
Merci pour les liens.
Ceci dit, il n'y a finalement pas tant de sites que l'on pense concernant le greffage. Ou, plutôt, si ! Mais il s'agit d'une répétition constante des mêmes sujets.

Je cherchais plutôt des sites où il y avait la possibilité de retrouver tous les types de greffes. Je m'explique : lorsque je lis les fils de ce forum, il n'y est pas question que des 5 ou 6 façons les plus populaires de greffer. Certains citent tout un tas de types différents de greffes et la discussion devient sybilline car on ne "visualise" pas de quoi on discute. Exemples (de tête, sorry pour les erreurs éventuelles) : surgreffage, chip budding, greffe en oblique, greffe sous écorce, greffe au galop, greffe cadillac, greffe en escalier,... (j'ai trouvé quelques explications sur Google, mais on n'y trouve pas tout.

Si, dans ce forum, il y avait un lien vers une explication lorsqu'une greffe particulière était citée, ce serait génial.

Autre exemple : j'ai besoin de faire partir de nouvelles branches sur un cerisier de 25 cm de diamètre (15 ans). Bein, je ne trouve rien d'autre que : si le porte-greffe a plus de 5 cm, c'est foutu ! J'ai également un reine-claudier qui ne fait que du bois depuis 7 ans ! Il pousse, il pousse, je le taille, je le taille...

Pourtant, quand j'étais (beaucoup) plus jeune, je m'étais laissé entendre par mon grand-père que "la greffe" était un remède pour :
- regénérer un arbre abîmé et/ou dont la production de fruits s'était fortement éloigné du tronc par absence de taille correcte (bourgeons à fruit en bouts de branches, à plusieurs mètres du sol);
- mettre à fruits un arbre trop vigoureux qui ne pense qu'à faire du bois ;
- etc...

Et encore : si je fais une greffe d'un oeil sur un tronc pour refaire partir une branche, est-ce que le "collage" sera aussi solide (ou suffisamment solide) dans le temps ou bien la greffe va-t-elle finalement se décoller sous le poids de la branche et des fruits ?

C'est ce genre d'infos que l'on ne trouve pas.
floyd a écrit le 14/12/2015 20:11 (ref msg # 50355 )
Salut,
il y a beaucoup d'informations très précises dans les nombreuses réponses sur les nombreux topics pour répondre à l'une ou l'autre de tes questions.

Mais un forum, même très bien organisé et géré par Patrice, n'a pas réponse à tout immédiatement. (encore que…)
Sa notoriété dépasse depuis longtemps les frontières nationales et il n'est pas rare de le voir cité comme une référence.
C'est donc un forum, pas une véritable encyclopédie quoique la liste des articles est déjà longue.

Le moteur de recherche du site permet à chacun de rechercher. Et s'il ne parvient pas à trouver la réponse qui lui convient… et bien il pose la question à tous.
Les habitués et les autres seront toujours prompts à répondre, à documenter, à réfléchir pour faire les meilleurs suggestions possibles.

"Pouvez-vous répéter la question?"
Ferréol a écrit le 14/12/2015 23:09 (ref msg # 50359 )
Je cherchais plutôt des sites où il y avait la possibilité de retrouver tous les types de greffes. Je m'explique : lorsque je lis les fils de ce forum, il n'y est pas question que des 5 ou 6 façons les plus populaires de greffer. Certains citent tout un tas de types différents de greffes et la discussion devient sybilline car on ne "visualise" pas de quoi on discute. Exemples (de tête, sorry pour les erreurs éventuelles) : surgreffage, chip budding, greffe en oblique, greffe sous écorce, greffe au galop, greffe cadillac, greffe en escalier,... (j'ai trouvé quelques explications sur Google, mais on n'y trouve pas tout.

Si, dans ce forum, il y avait un lien vers une explication lorsqu'une greffe particulière était citée, ce serait génial.


Plus que vers un site, je te conseillerais plutôt un ouvrage qui se trouve facilement pour pas très cher: l'art de la greffe de Charles Baltet. C'est vieux et certaines choses (notamment la compréhension des phénomènes physiologiques sous-jacents) ont pas mal changé mais pour ce qui est de la nomenclatures des différents types de productions des arbres fruitiers, différents types de greffe etc., c'est un ouvrage essentiel.

Autre exemple : j'ai besoin de faire partir de nouvelles branches sur un cerisier de 25 cm de diamètre (15 ans). Bein, je ne trouve rien d'autre que : si le porte-greffe a plus de 5 cm, c'est foutu ! J'ai également un reine-claudier qui ne fait que du bois depuis 7 ans ! Il pousse, il pousse, je le taille, je le taille...

Pourtant, quand j'étais (beaucoup) plus jeune, je m'étais laissé entendre par mon grand-père que "la greffe" était un remède pour :
- regénérer un arbre abîmé et/ou dont la production de fruits s'était fortement éloigné du tronc par absence de taille correcte (bourgeons à fruit en bouts de branches, à plusieurs mètres du sol);
- mettre à fruits un arbre trop vigoureux qui ne pense qu'à faire du bois ;
- etc...


Il y a un monde entre les fruitiers "à noyaux" et ceux "à pépins" pour les fruitiers à noyaux, ce sont des arbres à croissance rapide, qui n'aiment pas trop la taille et qui ne vivent pas très vieux... Effectivement, au delà de 5cm c'est râpé pour les greffer et pour qu'il mettent à fruit, l'arcure (naturelle ou provoquée) est bien plus efficace que la taille qui les fait repartir avec de belles pousses fièrement dressées mais sans fleurs et sans fruits...

En revanche les fruitiers à pépins, c'est l'inverse, ça peut se greffer même sur des gros diamètre, ça vit vieux, ça reperce pas mal si on coupe des grosses branches...

Chez un arbre qui ne pense qu'a faire du bois, le tailler ne lui fera que mieux faire du bois. Pour le mettre à fruit, il faut "l'affaiblir", plusieurs techniques existent, l'annelage, le cerclage des racines mais le mieux est encore d'attendre que la vigueur de l'arbre se réduise petit a petit avec l'age de l'arbre...

Et encore : si je fais une greffe d'un oeil sur un tronc pour refaire partir une branche, est-ce que le "collage" sera aussi solide (ou suffisamment solide) dans le temps ou bien la greffe va-t-elle finalement se décoller sous le poids de la branche et des fruits ?


La réponse est dans la question. Ça ne sera jamais aussi solide qu'une ramification qui se serait fait à l'époque ou le tronc n'était qu'une jeune pousse, car la branche sera tenue par moins d'épaisseur de bois... Quant à greffer un oeil sur un tronc, le plus dur sera de faire démarrer cet oeil, même si la greffe prend, il y a toutes les chances pour que cet oeil reste dormant ou ne fasse qu'une pousse très chétive.
diospyros a écrit le 16/12/2015 15:04 (ref msg # 50383 )
Pour revenir sur le sujet, j'avais tenté il y a quelques années, des greffes de cerisier au mois de janvier.

J'avais déterrer les PG (mérisier) quelques jours avant, comme je voyageais, j'avais habillé les racines très fortement et coupé à environ 25cm du collet.

Le diam variait entre 2c et 4cm. Ils sont était greffé sur table puis planté, puis arrachés par les sangliers, puis replanté dès le lendemain.

Il y a eu un épisode neigeux de 15 jours une semaines plus tard.

Quand je suis retourné les voir 5 mois plus tard, il mesurait entre 1m et 1m20 de hauteur pour les plus beaux.

https://www.greffer.net/discussion/viewt...

J'avoue que j'ai été le premier surpris, puisqu'il était évident que j'étais en avance sur l'époque généralement acceptée de greffe.

En soi, j'en tire aucune conclusion juste qu'effectivement, ça doit être possible.
papyrazzi a écrit le 16/12/2015 15:50 (ref msg # 50384 )
Merci pour ces réponses et toutes mes excuses pour ce fil que je pourris avec des question qui, finalement, n'y ont pas leur place.
Je me suis acheté un livre (plébiscité par un des membres de ce forum) : <<Comment greffer vos arbres>> par Pierre Michard.

La première chose à faire sera donc de le lire ! Puis, si certeines choses me paraissent encore peu claires, venir profiter de vos savoirs.

Encore merci.
floyd a écrit le 16/12/2015 21:22 (ref msg # 50385 )
"papyrazzi" a écrit :

Je me suis acheté un livre (plébiscité par un des membres de ce forum) : <<Comment greffer vos arbres>> par Pierre Michard.

Je persiste et je signe!
gil a écrit le 24/04/2016 06:54 (ref msg # 52625 )
pour ma part je me suis donné comme défi de greffer tous les mois de l'année!
-à partir de février :début des arbres à noyaux
-finir en mai/juin:surgreffage de pommiers avec greffons au frigo
-été:ecussons sur diverses espèces dont rosiers
-automne:à nouveau greffe de rameaux à sève descendante,surtout arbres à noyaux mais ça va aussi pour poiriers et pommiers
-pour l'hiver:préparer des le printemps des porte_greffe en container,les rentrer en serre juste près la chute des feuilles,le greffage se pratiquera de dec à mars,sortir progressivement les containers des qu'il n'y a plus de risque de gel (fin avril). penser à l'arrosage...mais en serre c'estsystématique
voilà pourquoi mon greffoir est toujours dans ma poche!
nouvel azertien a écrit le 08/12/2016 18:58 (ref msg # 55484 )
Déjà cité en 2008 : la greffe d'hiver

https://books.google.fr/books?id=Z_xIAAA...

https://www.greffer.net/discussion/viewt...
ké20 a écrit le 08/12/2016 20:27 (ref msg # 55491 )
j'ai envie de tenter les noisetiers ce weekend .... à part du temps , j'ai pas grand chose à perdre....
belinsecte a écrit le 11/02/2018 10:19 (ref msg # 62049 )
Je suis enchanté de lire tout ça.
Si je lis bien on pourrait greffer fruits à noyaux mais aussi à pépins, même après la chute des feuilles! ou avant que les yeux du PG ne gonflent?
Mais un coup de gel (-4°C ressentis -8°C selon la météo-) un lendemain de greffe poserait il problème avant que soudure ni cicatrisation n'aient débuté?
Pour mes pêchers sur amandier que je ne pourrais que greffer aujourd'hui ou lundi avant de partir 2 mois.
les boutons floraux de l'amandier sont gonflés.

Greffer "en sec" cela signifie-il "en hiver quand il y a moins de sève"?
gil a écrit le 11/02/2018 16:00 (ref msg # 62059 )
salut;Ok,"en sec" veut dire lorsqu'il n'y a pas de feuilles (c'est une expression qui m'est restée de mes premiers cours de greffage!peu usitée c'est vrai
cet hiver:
greffe de pommiers fin decembre;presque sur racine,en fente double
vers fin janvier sur francs issus de semis de 1 an (en jardinière),5 greffes différentes à l'anglaise
Bien sur ces 2bacs sont sous serre verre (non chauffée) et maintenant il me faut patienter un peu pour voir la suite.
et bientôt reprendre du classique,pour le noisetier il me semble que ça bourgeonne,je n'n n'ai pas à faire.
salutations
tropique a écrit le 12/02/2018 23:17 (ref msg # 62074 )
Très intéressante cette greffe en sec,merci pour le partage.

Comme les bourgeons de mes poiriers commencent à gonfler,j utiliserai votre méthode dès ce WE:



Antigonos a écrit le 16/02/2018 23:05 (ref msg # 62131 )
papyrazzi post_id=50384 time=1450277448 user_id=66759 a écrit :
Je me suis acheté un livre (plébiscité par un des membres de ce forum) : <<Comment greffer vos arbres>> par Pierre Michard.
La première chose à faire sera donc de le lire ! Puis, si certeines choses me paraissent encore peu claires, venir profiter de vos savoirs.
Tu peux aussi télécharger gratuitement au format Acrobat (pdf) des ouvrages anciens remarquables comme celui de Charles Baltet "L'art de greffer". C'est très pratique de pouvoir faire une recherche par mot-clé. Sa dernière version de 1883 comporte une nouvelle partie sur les greffes herbacées, elle fait 72.6 Mo et tu peux la trouver à la BNF, site Gallica .(La version numérisée par Google est de 1869.) Il y a des choses qui ont changé notamment par l'arrivée de nouvelles variétés fruitières ou de porte-greffes plus tolérants ou nanifiants, mais l'ingéniosité de l'époque (et la langue) est un vrai régal. Il faut juste être très prudent sur les explications des phénomènes, qui sont presque toutes fausses ! On y retrouve souvent ce qui est parfois présenté, ici, comme une trouvaille et qui n'est qu'une variante, comme la greffe Pendule - une greffe dans l'aubier mais terminale, ce qui est un désavantage. Une greffe n'y est pas considérée comme réussie parce qu'elle a tenu un an ou deux...


greffer.net >> Greffage