Greffe de poirier en juin et juillet

greffer.net >> Poirier

Paris a écrit le 04/09/2014 00:22 (ref msg # 45106 )
Fin juin de cet année, j'ai greffé en anglaise simple une variété de poirier locale, sur cognassier, franc et aubepine, lien élastique de bureau et protection budy tape sur porte greffe et greffon. Sur 7 greffes 6 ont réussi, dont 2 qui font 20 cm de pousse. Il y a deux ans j'avais déjà réussi une greffe de poirier en juillet, dans les mêmes circonstances. La théorie ne nous enseigne pas cela. Qu'en pensez vous?
floyd a écrit le 04/09/2014 08:44 (ref msg # 45108 )
Ce ne sont pas des "théories"; seulement les savoir-faire transmis par des praticiens et publiés à l'attention d'autres praticiens et des amateurs.

Ceci dit, n'est-il pas évident que plus la greffe est réalisée tôt en saison plus le scion ou les pousses issues du greffon auront eu le temps de croitre.
A la fin de la saison l'objectif du pépiniériste comme de l'arboriculteur consiste à avoir un plant de premier choix, pas un sujet garnis de bois courts et peu aoûtés.

Une greffe estivale est possible, parfois contrainte, ce n'est pas le meilleur choix.
Paris a écrit le 06/09/2014 19:55 (ref msg # 45127 )
Nos contraintes de greffe ne sont en rien comparables à celles des pépiniéristes. Pour moi et je pense pour beaucoup d'autres dans ce forum le problème que nous avons a resoudre est de pouvoir utiliser au mieux le matériel vegetal dont nous disposons à un moment donné. Savoir que nous pouvons greffer avec succès à des périodes de l'année qui ne sont pas répertoriées comme possibles ou favorables m'aurait surement aidé dans bien des cas par le passé.
Si vous le saviez il aurait été util de l'avoir fait savoir.
floyd a écrit le 06/09/2014 21:19 (ref msg # 45128 )


Rien ne t'empêche comme d'autres le font régulièrement chez eux et en rendent compte sur le forum, de tenter des pratiques non classiques, de proposer des "inventions", de présenter avec photos et commentaires des réussites pondérées des éventuelles difficultés rencontrées.

Les articles mis en ligne par Patrice sont suffisamment détaillés pour montrer que des greffages sont possibles pour chaque espèce durant plusieurs périodes de l'année et bien souvent ce sont printemps, été, automne…

Il est absurde de se plaindre quand on vous donne les méthodes éprouvées qu'on ne veut pas suivre au prétexte qu'on choisit l'aventure.
Un particulier n'a que les contraintes qu'il se donne, n'a d'objectifs que ceux qu'il veut bien se fixer.
Paris a écrit le 06/09/2014 23:30 (ref msg # 45129 )
?
François du Perche a écrit le 08/09/2014 14:38 (ref msg # 45144 )
Le forum est plein de ces expériences de greffes hors saison. Il suffit de lire.
C'est effectivement utile se savoir qu'on peut rattraper des greffes de printemps qui ont échoué.
klakos a écrit le 09/09/2014 05:58 (ref msg # 45145 )
On peut effectivement reprendre des greffes (on m'indiquait encore qu'on peut tout à fait faire en ce moment des greffes de pommier à l'anglaise par exemple) mais il n'est plus question d'obtenir un beau scion en automne. De plus, on s'astreint à devoir encore plus protéger la greffe lors de cet hiver. La soudure devrait avoir le temps de se faire d'ici la fin de l'année.
François du Perche a écrit le 09/09/2014 08:18 (ref msg # 45146 )
Pour les pommiers, des greffes herbacées faites en juillet, août et début septembre n'ont absolument pas souffert du gel, sans aucune protection, malgré un hiver très rude (2012-2013) et des gelées tardives.
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
Pour les poiriers, Eric avait dit dans cette discussion qu'il avait réussi ce type de greffe.
François du Perche a écrit le 09/09/2014 08:26 (ref msg # 45147 )
l'hiver très rude, c'était 2011-2012, le temps passe....
Eric a écrit le 09/09/2014 13:17 (ref msg # 45148 )
Effectivement je fait regulierement des greffes hors saison. Cela est du a la simple raison que lorsque je trouve des fruits ( pommes , poires ) interessant. Je m empresse de prelever des greffons et de les greffer sur des branches pour ce que j appel des sauvegardes.
Apres un ans de croissance , je regreffe sur des portes greffe.

Pour que cela fonctionne , il faut bien retirer feuilles et petioles le plus rapidement possible ,sans abimer les bourgeons puis je greffe a la Pendule ( encore merci a lui ).
Les greffes ne sont pas toujours effectuees avec des greffons herbacees, mais toujours avec des pousses de l annee.
Paris a écrit le 09/09/2014 22:09 (ref msg # 45150 )
J'avais loupé la discussion de 2012, c'est dommage.
François du Perche realisait des greffes herbacées. Dans mon cas et, semble-t-il, dans le cas de Eric, il s' agit de greffes avec du bois de l'année mais aouté, dans les mêmes conditions qu'une greffe de fin d'hiver. Or, si les greffes par rameau détaché sont prevues en septembre pour les arbres de fruits à noyaux je ne trouve pas dans la littérature des indications sur la possibilité de réaliser ces greffes pour pommiers ou poiriers de juin a août.
Concernant la viabilité des greffes, les pousses sont déjà bien développées.
klakos a écrit le 10/09/2014 05:21 (ref msg # 45153 )
Il y a eu de fermes adeptes de cette façon de faire. On retrouve des articles dans des revues style "Revue Horticole". À l'occasion, si je retrouve... Je me rappelle notamment d'un gars vers Lyon vers la fin du XIXè, qui ne faisait que cela pour les poiriers.
François du Perche a écrit le 10/09/2014 09:26 (ref msg # 45155 )
D'après Eric, les greffes Pendule marchent très bien pour ces greffes tardives. C'est intéressant parce que ça permet de choisir l'endroit sur la branche où l'on veut faire la greffe. Avec l'anglaise, on n'a pas le choix, on est obligé d'avoir des diamètres identiques et ça peut conduire à greffer en bout de branche, ce qui n'est pas idéal ensuite pour conduire l'arbre. Par contre, ça donne une cicatrice magnifique.
Pendule ou fente décentrée ou, en gardant un tire-sève, pendule sur le côté, fente décentrée sur le côté, cadillac, peut-être que tout marche, y compris avec des greffons non herbacés, et ça permettrait de choisir la meilleure solution en fonction de chaque situation.
Paris a écrit le 15/09/2014 22:28 (ref msg # 45252 )
Les greffes faites fin juin sont des greffes anglaises ou en fente normale ou décentrée selon la taille du greffon, porte greffe cognassier, poirier et même aubépine. Sur 8 greffes 6 ont pris dont 2 avec des pousses de 20 à 30 cm en 2 mois.
Les greffons étaient aoutés et de faible diamètre, prélevés sur un très vieux poirier.
Les greffes ont été faites au Portugal mais je ne pense pas que le climat intervienne dans l'histoire.
Par contre il s'agit d'une variété de poirier d'été dont j'avais fait une quarantaine de greffes en sortie d'hiver en 2013 et 2014 avec une seule de réussie et encore...je viens de m'apercevoir que la soudure est très mauvaise et la pousse minable.
Dans mon cas la réussite des greffes d'été est sans conteste meilleure que le désastre des greffes d'hiver.


greffer.net >> Poirier