Problèmes point de greffe en fente

greffer.net >> Greffage

Gaston a écrit le 13/05/2014 08:15 (ref msg # 44189 )
Bonjour,

En inspectant les points de greffe (en fente) de deux arbres (un pommier, un poirier), j'ai enlevé le mastic qui commençait à s'effriter. Dans un cas, j'ai délogé deux cloportes, dans l'autre cas, il y avait de la pourriture blanche sur le bois. Je n'ai pas remis de mastic pour laisser sécher.

Que faire maintenant ? Remettre du mastic frais pour protéger ? Ne rien mettre pour permettre un bon séchage dans la fente ? Badigeonner l'intérieur de la fente de bouillie bordelaise pour empêcher la pourriture ?

Merci pour vos conseils !
floyd a écrit le 13/05/2014 10:26 (ref msg # 44193 )
Laisser sécher, puis un mastic à cicatriser avec un fongicide incorporé.

Les forts diamètres pour la greffe en fente, conduisent souvent à ces petits désagréments.
Avec un peu de pratique la greffe en incrustation, ou la greffe en couronne ne présentent pas ces inconvénients.
Gaston a écrit le 13/05/2014 14:16 (ref msg # 44196 )
Merci pour ta réponse rapide, Floyd !

"floyd" a écrit :
Laisser sécher, puis un mastic à cicatriser avec un fongicide incorporé.

C'est-à-dire ? Je mélange de la bouillie bordelaise en poudre avec du mastic Pelton ???
Ou plutôt du goudron de Norvège ?

"floyd" a écrit :
Les forts diamètres pour la greffe en fente, conduisent souvent à ces petits désagréments.
Avec un peu de pratique la greffe en incrustation, ou la greffe en couronne ne présentent pas ces inconvénients.


Ce n'est pas moi qui ai greffé, les arbres proviennent de pépiniéristes (foire aux arbres de Lisieux). Les autres arbres que j'ai achetés chez eux n'ont jamais eu de problème.
floyd a écrit le 13/05/2014 22:33 (ref msg # 44203 )
On trouve dans le commerce des spécialités de mastic contre les chancres.

Mais je redoute le goudron de norvège… et les mélanges maison.
Bruno a écrit le 13/05/2014 23:24 (ref msg # 44207 )
Pourquoi redoute-tu le goudron de Norvège ?
floyd a écrit le 14/05/2014 00:11 (ref msg # 44212 )
99% des mentions lues sur la toile sont issues de sites commerciaux ou de sites qui se contentent du copié/collé.

Heureusement les croqueurs des Vosges ont su faire une synthèse utile à partir de travaux et de publications récentes.
Ils concluent:
Toujours, proscrivez le goudron de Norvège, car il agit comme un vernis. Privé d'air, le bois fermente et se nécrose, puis le pourissement descend le long des tissus.

et proposent la lecture de:
"La taille des arbres d'ornements" édité par l'Institut pour le Développement Foretier en 1999 (IDF : 23 avenue Bosquet, 75007 PARIS, tél 01 40 62 22 80, fax 01 45 55 98 54). C'est un ouvrage plutôt destiné aux professionnels et aux services municipaux d'espaces verts. Christophe Drénou (ingénieur des techniques horticoles) commente, en les illustrant par 32 cas particuliers précis, les différentes méthodes et choix de taille (formation et entretien), élagage et émondage des arbres. Quatre annexes traitent de la biologie des arbres en abordant des aspects très techniques.


http://croqcentrevosges.free.fr/enduit.h...


greffer.net >> Greffage