Greffe en couronne possible sur pruniers ?

greffer.net >> Prunier

b126 a écrit le 12/05/2014 17:01 (ref msg # 44171 )
Bonjour,

Etant tout nouveau sur ce forum, je me permets d'abord de me présenter :
J'habite en Belgique et je possède actuellement un verger d'une quinzaine d'arbre demi-tiges, et un palissé (pour s'amuser).
2 poiriers et 2 pommiers ont une dizaine d'années. Les autres (cerisiers, pommiers, poiriers, prunier, mirabellier, cognassier) ont été plantés il y a deux ans.

Je débute la greffe depuis ce printemps, après avoir lu plusieurs ouvrages très intéressants sur le sujet.
Par bonheur, toutes mes greffes de rameaux effectuées ce printemps ont repris : anglaise simple, fente, et couronne, le tout sur pommier.
Cela m'encourage donc à continuer.

Ma question concerne donc un cas plus difficile. Je souhaite surgreffer un prunier d'une dizaine/quinzaine d'année chez mes parents. Celui ci ne donne pas grand chose comme fruits, il semble mal pollinisé car souvent bien fleuri.

Je voulais donc savoir quelle était la méthode la plus simple et efficace de surgreffer un prunier âgé. Ce serait dommage de l'abattre.
Je pensais à greffer en couronne les charpentières (4-5 cm de diamètre pour la plupart) avec un prunier Sainte-Catherine (autofertile). Je laisserais un gros tire sève (tronc central), et j'étalerais la greffe sur deux saisons.

J'ai cependant lu que les greffes en couronne sur les fruitiers à noyaux était plus qu'hasardeuses.

Vos avis sont les bienvenus.

Merci
floyd a écrit le 12/05/2014 20:33 (ref msg # 44180 )
Effectivement la greffe et le greffage ne posent guère de difficultés.
La cicatrisation pourra se faire, mais un fort diamètre exigera quelques années.
Un temps suffisamment long pour que surviennent des contaminations par des maladies fongiques.
Les réactions peuvent donc conduire à l'apparition de la gommose.
… à tenter mais avec précautions et suivi sanitaire.
b126 a écrit le 12/05/2014 20:37 (ref msg # 44181 )
"floyd" a écrit :

Les réactions peuvent donc conduire à l'apparition de la gommose.
… à tenter mais avec précautions et suivi sanitaire.


Qu'entends-tu par suivi sanitaire ?
Je suppose un systémique anti-fongique à contre coeur ?
floyd a écrit le 12/05/2014 20:46 (ref msg # 44183 )
Le choix t'appartient.

Mais pas de cuivre sur le feuillage, phytotoxicité à redouter.
b126 a écrit le 12/05/2014 21:28 (ref msg # 44185 )
Oui pour le cuivre je savais. Mais donc quel est ton avis sur la surveillance sanitaire à apporter ?


greffer.net >> Prunier