marcottage rosier ?

greffer.net >> Multiplication végétative

tom a écrit le 06/05/2014 11:40
Bonjour,

J'ai un rosier grimpant avec une vieille branche, grise, qui ne donne plus qu'en hauteur; soit je la coupe complètement pour favoriser une seconde pousse; soit je me suis demandé : si je marcottais cette branche, cela lui redonnerait-elle de la vigueur ( par la création de nouvelles racines ), et ainsi, je pourrais la transplanter ?

Merci pour vos conseils !
François du Perche a écrit le 06/05/2014 14:43
Le marcottage ou le bouturage des rosiers peuvent se faire mais on obtient un clone du cultivar qui est souvent peu vigoureux. J'en ai fait pas mal dans le temps avec des résultats toujours décevants, peu de vigueur et donc peu de fleurs par rapport au même rosier greffé sur un porte-greffe digne de ce nom.
floyd a écrit le 06/05/2014 22:37
Certains rosiers dans certains sols se comportent très bien après marcottage.
Donc la réponse est: "ça dépend"…
tom a écrit le 07/05/2014 09:59
D'accord; merci à vous deux !

Le sol est argileux, un peu calcaire; je ne sais pas si c'est ce que le rosier aime...
floyd a écrit le 08/05/2014 11:26
De nombreux rosiéristes sont installés à Doué la Fontaine (49) en sol argile-calcaire.
Bruno a écrit le 08/05/2014 21:57
Le marcottage ou le bouturage des rosiers peuvent se faire mais on obtient un clone du cultivar qui est souvent peu vigoureux. J'en ai fait pas mal dans le temps avec des résultats toujours décevants, peu de vigueur et donc peu de fleurs par rapport au même rosier greffé sur un porte-greffe digne de ce nom.

C'est curieux ça. Ne serait-ce pas des rosiers qui étaient greffés et bien sûr la marcotte ou la bouture ne l'étant pas est moins vigoureuse ou moins adapté au sol. Les rosiers hybrides de thé craignent un peu le calcaire, c'est pourquoi on les greffe sur des PG plus adaptés au calcaire. Autrefois ma belle mère en Corse faisait des boutures de rosiers hybrides de thé qui donnait très bien. Mais le sol de la Corse est acide.
André a écrit le 23/07/2014 13:57
François, te rappelles-tu du nom de la variété de tes marcottages souffreteux ?
François du Perche a écrit le 23/07/2014 18:35
je ne sais pas le nom, il s'agissait de rosiers buisson remontants à petites fleurs rouge vif assez vigoureux et assez courants dans les années 80 pour faire des plate-bandes. Maintenant, on préfère les grosses fleurs plutôt que ces roses pompon.
Bruno a écrit le 25/07/2014 04:47
Ne serait-ce pas le rosier polyantha "Alain" ? Il a été très répandu à partir des années 60 pour faire des plate-bandes.
nouvel azertien a écrit le 09/12/2016 20:48
Le marcottage chinois :

https://books.google.fr/books?id=NDciAQA...


greffer.net >> Multiplication végétative