Génération programmée de nouvelles branches.

greffer.net >> Autres techniques et expérimentations

François du Perche a écrit le 24/04/2014 19:45
Sur un arbre déjà formé qui n'est pas comme on le souhaiterait, on veut ajouter une ou plusieurs charpentières. On peut utiliser la greffe "pendule sur le côté" mais ça semble donner une cicatrice vraiment moche https://www.greffer.net/discussion/viewt...
La greffe Cadillac est conçue pour remplacer plutôt que pour ajouter. Dans les deux cas, l'angle très aigu entre le tronc et la branche issue de la greffe n'est pas naturel et est source de moisissures & maladies. Idem pour la greffe en coulée, pour laquelle il faut en + que le PG soit bien en sève.
Il vaudrait mieux greffer sur une branche "naturelle", avec un angle adéquat avec le tronc, mais pour cela, il faut maîtriser son émission. J'ai lu quelque part que pour les sapins de Noël, les producteurs maîtrisaient l'art ,avec des encoches, d'équilibrer leurs sapins en leur faisant émettre de nouvelles branches là où ils le désirent.
Avez-vous déjà pratiqué cette technique ? Peut-être avec des petits trous à travers l'écorce et le cambium (diamètre 5mm) réalisés à la perceuse, avec une mèche bien coupante, ou au contraire avec une vieille mèche qui fasse un trou irrégulier. Ou des encoches, mais comment et est-ce que ça marche à tous les coups ?
floyd a écrit le 25/04/2014 08:53
Juste une réflexion matinale… Avec un greffon à talon ou à crossette la géométrie serait plus convenable.
Ce sera donc le rameau de 2 ans qui assurera la soudure; à voir.
François du Perche a écrit le 25/04/2014 10:26
Pourquoi pas, en choisissant bien son greffon, ça devrait marcher.
Mais si la greffe "pendule sur le côté" a toujours le défaut de la photo du grenadier de Tropique (voir lien + ht) ,ça restera fragile et moche.
Cette greffe Pendule marche peut-être mal sur de vieux arbres alors que sur des jeunes, la boursouflure "crosse de hockey" n'est que temporaire et disparaît à terme, comme nous l'affirme son auteur.
Il faudrait faire un mix entre Pendule et Cadillac. Garder de Pendule, la fente décentrée verticale, moins traumatisante pour le PG et + facile à réaliser que d'entailler en biais sur le 1/3 du diamètre, et prendre de Cadillac le double biseau qui assure une soudure de la languette (qui sèche & disparaît avec Pendule).
Pour éviter l'angle très aigu, on pourrait soit prendre un greffon avec talon comme tu le suggères, Floyd, soit ne laisser qu'un oeil sur le greffon, au ras de la greffe pour éviter, comme c'est souvent le cas, que ce soit l'oeil le + ht qui démarre en 1er, rendant irréversible la mauvaise géométrie ainsi crée?
Petit croquis explicatif de cette greffe "Pendillac".

François du Perche a écrit le 03/02/2016 09:52
En relisant l'article de 2003 sur Lucien Daniel "méthodes d'obtention d'hybride de greffe" qu'on ne peut plus copier-coller" depuis il est sur le site protégé des planteurs de fruitiers rares, il est dit :
".....faites une ligature avec du fil de fer ou de la bonne ficelle. Lorsque la sève aura formé un bourrelet, avec un petit canif, faites des incisions pour provoquer un bourgeonnement...."
Voilà la réponse à ma question.
Il n'est pas dit combien de temps il faut laisser la ligature, en limitant à un mois, on n'a pas de risque de faire crever l'arbre. Quelqu'un a-t-il déjà pratiqué cette méthode ?


greffer.net >> Autres techniques et expérimentations