Porte-greffe nanifiant et rendement

greffer.net >> Pommier

André a écrit le 24/09/2006 20:37
Je viens de lire ici : http://www.agf.gov.bc.ca/treefrt/newslet...
que les porte-greffe nanifiants tels que M.9, B9, Mark et Ottawa 3 (O3) sont ceux qui permettent les plus gros rendements en fruits.

Quelqu'un sait-il pourquoi les nanifiants sont plus productifs que les autres ?
André a écrit le 22/10/2006 20:33
Je viens de trouver la réponse à ma question dans le bouquin de Sageret

La cause qui rend les cognassiers si utiles pour former des poiriers de petite taille et à fructification précoce, c'est que d'abord ils ont moins de racines que les poiriers francs, ensuite que leur sève est d'une nature assez différente pour que les greffes de ces derniers souffrent d'être forcées de s'en nourrir. Or tout arbre qui se nourrit peu reste petit et se presse de donner ses productions comme devant bientôt périr. L'action du pommier-paradis, dans la greffe du pommier, est fondée sur la même théorie.
patrice a écrit le 27/02/2008 19:02
Qui est Sageret?
André a écrit le 27/02/2008 19:03
http://fr.wikipedia.org/wiki/Auguste_Sag...
floyd a écrit le 28/02/2008 01:33
Bonsoir,
Saluons la mémoire d'un précurseur, Sageret, dont les intuitions sont bien proches de celles de Mendel qui publie en 1866 sur les hybridations de ses petits pois.
alias a écrit le 28/02/2008 09:22
En fait, il y a tres peu d'hormone de croissance donc l'arbre ne pousse pas ou tres peu. Donc pour survivre, il essaie de fructifier plus en pensant que c'est la derniere fois ( chaque annee) .
floyd a écrit le 28/02/2008 22:06
Bonsoir,
… fructifier plus en pensant que c'est la derniere fois…

L'idée est assez romantique… Mais reste à démontrer que l'arbre pense, certains humains peinent à le faire, alors…
Concernant les régulations hormonales de l'arbre nain, on pourrait tenter d'expliquer l'abondance de fruits, par un fonctionnement réduit des racines, racines dont les apex sont les émetteurs de gibbérélines qui inhibent l'induction florale. Racines moins efficaces donc fleurs plus nombreuses.
André a écrit le 28/03/2012 18:32
OK pour l'explication d'une floribondité plus importante. Mais pourquoi les fruits sont-ils plus gros et plus sucrés que sur franc ?
floyd a écrit le 28/03/2012 18:57
Par une moindre consommation des sucres issus de la photosynthèse, un arbre de petit format construit moins de bois "inutile".
Le fruit met donc en réserve les sucres solubles et un peu de cellulose. N'oublions pas la gourmandise des ours du Kasakshtan.
Bruno a écrit le 28/03/2012 21:41
J’ai en effet souvent entendu qu’une certaine souffrance faisait fructifier les arbres fruitiers. J’ai vu des jardiniers mettre une grosse pierre en haut du tronc, là où les branches charpentières en partent et dire que ça augmentait la fructification.
floyd a écrit le 28/03/2012 23:28
Nombreuses sont les pratiques empiriques sans aucun fondement scientifique… certains jardiniers s'en amusent, face à la crédulité de leurs visiteurs.
Quant à faire souffrir les arbres, (ou les femmes pour qu'elles soient belles…) je trouve l'idée saugrenue.


greffer.net >> Pommier