poivrons vivaces voir rustiques

greffer.net >> Plantes potagères

flyingdust a écrit le 17/03/2014 11:21 (ref msg # 43385 )
J'ai deux plans de poivrons qui ont survécu à l'hiver, en véranda non chauffée (températures minimales de 7,8 degrés), c'est la première année que j'y parviens .
Le poivronnier étant un arbuste vivace dans son climat d'origine, vivant facilement plusieurs années et dépassant les deux mètres, puis-je le greffer sur un porte greffe mauss costaud du genre poncirus pour solanacées et espérer le même résultat?
Quel serait ce porte greffe?

Pour un résultat similaire sur les tomates, quel porte greffe? Cyphomandra betacea (arbre à tomates) renforce t'il la résistance au froid et au manque de lumière hivernale du greffon?
Cyphomandra pourrait tolérer une greffe de poivronnier?
floyd a écrit le 17/03/2014 21:22 (ref msg # 43387 )
Le greffon conserve toutes ses caractéristiques anatomiques et physiologiques propres.
A ma connaissance, une espèce gélive reste une espèce gélive.

Les tomates greffées, le sont pour qu'un PG résistant bloque la propagation des maladies présentes dans le sol.
Foufouche a écrit le 18/03/2014 02:05 (ref msg # 43394 )
J'ai testé poivron et aubergine hivernés au frais /sous lampe pendant l'automne/hiver placé en pot de 10/15L en ayant rabbatu/équilibré houppier/système racinaire)
J'ai eu de la perte mais j'ai également réussi à conserver plusieurs pieds qui ont redonné l'année suivante.
Je ne réitérerais pas, beaucoup de manutention pour gagner un peu de précocité mais rien d'autre...la vigueur des plantes de l'année précédente étant très altéré face aux semis de l'année (qui les ont rattrapé) .
Ca fonctionnerait surement mieux si cultivé directement en pot, moins de stress, mais de mon point de vue il est surement préférable de sélectionner ses propres semis que s'embêter à ce genre d'expérience.
Ferréol a écrit le 19/03/2014 11:09 (ref msg # 43410 )
Cyphomandra est bien plus sensible au froid que les tomates et autres poivrons...

Toutes ces plantes vivent plusieurs années dans leurs région de domestication mais pas non plus beaucoup (une dizaine d'année max).

La perte de vigueur engendrée par le vieillissement du plan, l'accumulation de viroses, de parasites divers et de maladies font qu'il est largement préférable de repartir de semis tous les ans (même dans les pays ou le climat permettrait de les garder longtemps). En serre de production aussi ou les tomates pourraient être gardées plusieurs années elles sont rarement gardées plus de 10/12 mois...
tropique a écrit le 19/03/2014 22:59 (ref msg # 43416 )
Bonsoir

Les cyphomandra ne sont pas compatibles avec tomates et poivrons
Après plusieurs tentatives,je n avais essuyé qu échec après échec

En zone tropicale ou sous serre chauffée,les tomates continueront à fructifier pendant plusieurs années,mais le rendement et la qualité des fruits seront médiocres d année en année
L avantage par rapport au semis,c est qu il n y a pas de période creuse
Pour quelqu un qui réside en zone tempérée,les conserver plus d un an,sera vraiment éprouvant

tropique
flyingdust a écrit le 21/03/2014 21:41 (ref msg # 43423 )
Apparemment la greffe sur lycium barbarum (goji) fonctionnerait.
Ca augmenterai un peu la résistance au froid du poivron et son caractère vivace.
Il faudrait certainement au moins le garder en serre froide pendant l'hiver.
tropique a écrit le 25/03/2014 22:19 (ref msg # 43486 )
Bonsoir Flyngdust

Le lycium possède une écorce fine et rugueuse,difficile à décoller.En plus,la croissance du bois, n est pas du tout la même
Je n avais pas testé
Tente ta chance et,fais nous part du résultat obtenu
tropiques
Cao a écrit le 17/04/2014 09:18 (ref msg # 43839 )
Bonjour à tous,
J'ai déjà réussi à garder mes pieds de poivrons pendant 5 ou 6 ans en vérandas chauffée.
La présence d'aleurodes a fini par me convaincre de les jeter au feu.
Mais j'ai recommencé.
Ils sont cultivés en pot, dans la maison pour les plus vieux. Le fait de les repiquer à l'automne cause de grandes pertes comme dit plus haut. Par contre, j'ai déjà ramassé des poivrons, petits, au mois de mars.
Je rate souvent mes semis aux dates idéales sans doute pour manque de chaleur. Je sème souvent pour l'année suivante et chez moi, ça marche mieux ainsi. Je changerai peut être mes habitudes si avec les semis de ma serre (toute neuve mais déjà abimée par le vent de cet hiver...) le résultat est plus satisfaisant.
Je ne cherche pas la rentabilité donc, l'expérience me convient. Il me plait de les garder longtemps, de voir la formation du bois sur leur petit tronc et les boutons floraux très tôt en saison.
Pour ce qui est des tomates, il est beaucoup plus rare de les garder de saison en saison.
J'ai trois pieds d'Ananas qui ont passé l'hiver. Deux sont en pleine terre maintenant en serre. On verra s'ils sont plus précoces. Mais je pense que la durée de luminosité et les différences de températures entre jour et nuit doivent les empêcher de donner.
Pour les tomates, je n'ai pas réussi à garder des pieds plus de 2 ans. Et comme ça grimpe beaucoup, c'est plus compliqué dans la maison.
Cao.
tropique a écrit le 17/04/2014 23:31 (ref msg # 43860 )
Bonsoir Cao

Quoiqu on ne vit pas sous le même climat,cela ne m empêche pas de te raconter mes observations:
-Cultiver le poivron en vivace,il va s épuiser d année en année.Le rendement et la qualité en patiront
C est pour cela que nos gros producteurs,préfèrent renouveler les plants, à chaque saison




Piment à sa deuxième année,floraison acceptable




Piment de plus de 6ans,floraison minable,surtout si les fruits de 2013 sont encore là

Quand au problème des aleurodes,il y a des moyens pour les éradiquer, surtout à leur début.Pour cela,il faut contrôler ses plants,au moins une fois par semaine

Au fait,avais-tu tenté d y greffer dessus quelque solanacée ?
Bonne culture
Cao a écrit le 18/04/2014 09:02 (ref msg # 43866 )
Bonjour,
Je n'ai pas tenté de greffer quoique ce soit. Je ne sais pas trop greffer, je me suis juste un peu documentée sur les manières de faire.
Mes seules tentatives ont été de greffer des branches arrachées accidentellement (d'un cytise : réussi; 2 pieds de tomates : 1/2 réussi; un cerisier passé sous le bouc : 1 branche sur 3 repartie au moins, il lui reste une branche...)
Je pense que le plaisir de garder des plantes longtemps surpasse les capacités de production des vieux pieds de poivrons.
Je fais de même avec les poules. Je les garde quelques soient leur age, pourtant, c'est bien les 2 premières années qu'elles pondent le plus.
Mais merci pour tes remarques très intéressantes. Je pensais que c'était la culture en pot qui les freinait mais leur age y serait donc aussi pour beaucoup.
Cao.


greffer.net >> Plantes potagères