Supprimer un arbuste

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


tropique a écrit le 22/02/2014 21:02 (ref msg # 43161 )
Bonsoir





Pour déraciner cet énorme sapotillier blanc du Mexique,que j ai en doublon,il me faudrait creuser un cratère dans le sol et un autre dans mon porte-feuille,sans compter les dommages collatéraux
Pour cela, j avais opté pour la solution la moins onéreuse qui nécessite beaucoup de patience:




J avais retiré l écorce sur un mètre,une fois ce tronçon sec,je le badigeonnerai avec du goudron ou autre
Les feuilles,les fleurs et ébauches de fruits,sont là.Je compte sur eux pour épuiser les racines après deux ou trois ans
A l issue, je ne garderai que les grosses branches pour faire grimper dessus quelques ornementales,qui ne demandent que ça

Je souhaite avoir l avis d un connaisseur.Merci

tropique
floyd a écrit le 22/02/2014 23:21 (ref msg # 43162 )
En supprimant l'écorce et donc en ne laissant que le bois (xylem) on interrompt le mouvement de la sève élaborée (celle issue des feuilles) vers les racines.
Elles peuvent un temps poursuivre l'alimentation en sève brute et ascendante vers la ramure.

Mais privées de sucres, les racines vont cesser de se renouveler et de stocker l'énergie nécessaire à la plante en début de saison quand les feuilles ne sont pas encore en place.

Fruits, fleurs et feuillages ne sont donc pour rien dans l'épuisement de la plante.
François du Perche a écrit le 23/02/2014 19:17 (ref msg # 43166 )
ça ne sert à rien de se fatiguer à enlever 1m d'écorce, quelques cm suffisent, c'est l'annellation
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
L'arbre doit en effet s'épuiser progressivement et crever définitivement alors que si on le coupe, il se régénère (en général).
tropique a écrit le 23/02/2014 20:40 (ref msg # 43167 )
Bonsoir

Floyd avait dit:"Fruits, fleurs et feuillages ne sont donc pour rien dans l'épuisement de la plante."
Vous m avez déjà très bien expliqué le processus et,je l avais très bien saisi.Merci

Ce que je voulais dire:
Les feuilles doivent fournir davantage de sève élaborée pour nourrir les nouvelles pousses et permettre aux fruits de grossir
A cet effet,elles auront besoin d une grande quantité de sève brute, qu elles doivent puiser dans les racines,ce qui accélérera l épuisement de ces derniers...
Ca se passe comme ça,ou bien ,dois-je revoir mes leçons?

François--C est vrai que le retrait d un petit anneau suffira,mais il faut voir à quelle vitesse l écorce se régénère,du moins pour cette espèce
C est pour cela que je dois absolument badigeonner avec un produit toxique(goudron...)
Il y a plus que 8 ans, que avais coupé à ras, bougainvilliers et brug.Je suis toujours en conflit avec les rejets

Merci à vous tous
tropiques
floyd a écrit le 23/02/2014 21:28 (ref msg # 43169 )
La sève brute circule par les vaisseaux du bois. L'annellation concerne l'écorce et donc le liber où circule la sève élaborée.
Quant au cambium qui donne naissance à tous ces tissus, il est généralement arraché ou détruit par l'annulation.

Cette intervention ne nuit en rien à la circulation de la sève brute.
Les racines continuent donc de fournir la sève brute à mesure des besoins du feuillage puisqu'il existe.

http://philippe.berger2.free.fr/Bois/Orga/materiau_bois/Le%20bois_fichiers/image047.jpg
François du Perche a écrit le 23/02/2014 22:22 (ref msg # 43171 )
l'écorce se régénère...
c'est intéressant de voir si elle y parvient, ce qui n'est pas sur si l'annellation est bien faite. J'ai constaté sur un charme par exemple que l'écorce s'était régénérée le long d'une fibre mal dénudée lors de l'annellation, et l'arbre était reparti. Mais il a suffi d'enlever cette nouvelle écorce qui faisait peut-être 5mm de large pour avoir le dernier mot et que l'arbre crève définitivement.
Donc le goudron n'est sans doute pas indispensable.
floyd a écrit le 23/02/2014 22:32 (ref msg # 43172 )
L'écorce pourra se régénérer s'il reste une partie du cambium, et qu'elle ne se dessèche pas.
Un raclage soigneux suffira pour se prémunir d'une cicatrisation non souhaitée.
tropique a écrit le 24/02/2014 21:28 (ref msg # 43176 )
Bonsoir

Merci infiniment pour ces explication détaillées et vos observations

Voici deux cas que j avais eu précédemment:




Ici,e n avais pas pris soin de retirer le cambium sur la partie nue
L écorce s était régénérée, simultanément ,sur toute la surface...
Surement,le cambium continuait à s écouler de la coupe supérieure





Ici,j avais gratté le cambium avec un morceau de verre
Le cambium continuait à s écouler,puis se transformait en bois.
Il avait pour mission d assurer la jonction avec la coupe inférieure.Une vraie opération de sauvetage

Il fallait contrôler,éliminer périodiquement...Cela nécessitait un suivi continue, pendant des années

Que pensez vous si je colmate, une fois pur toute,la coupe supérieure de l écorce:chalumeau--goudron ....

Merci
tropique
floyd a écrit le 25/02/2014 00:18 (ref msg # 43177 )
Parmi les "grands moyens" le passage de la flamme du chalumeau. Pourquoi pas!
François du Perche a écrit le 25/02/2014 08:37 (ref msg # 43179 )
si le grattage (l'éplucheur de légumes dit économiseur va très bien pour ce genre d'opération) est trop répétitif, ce serait + esthétique de clouer sur la partie dénudée une bande de polypropylène de 25mm de large, bien serrée tout autour. Les petites sangles de serrage sont en général faites avec ce matériau très solide et imputrescible. ça m'étonnerait que l'écorce passe par dessus.
tropique a écrit le 25/02/2014 20:54 (ref msg # 43182 )
Bonsoir

Les deux méthodes sont bonnes,mais cela nécessite un essai pour confirmation
--La flamme va pétrifier le bois,ainsi,la sève ne pourra y circuler
--Pour les sangles,on n aura pas droit à l erreur,si minime soit-elle.On ne badine pas avec un liquide(sève).Faut tester

Je sollicite votre avis svp,pour une autre alternative:



A 3 cm sous la coupe supérieure,je lime profondément le bois




J y installe un morceau de toile cirée,solidement nouée avec du fil de fer
-La sève ,qui s était entretemps durcie,sera déviée sur la toile cirée ,donc perdue pour l arbre
Est-ce que cela accélérera le dessèchement(saignement)?
Cela permettra aussi,de voir de près le comportement de la sève en dehors de son milieu habituel
Merci

tropiques


greffer.net >> Hors-sujet