greffer un merisier de 10cm de diamètre?

greffer.net >> Cerisier

Frédéric a écrit le 23/01/2014 13:03 (ref msg # 42767 )
Bonjour.

Est-il vraiment trop tard pour greffer un merisier avec un cerisier si le support fait déjà 10cm de diamètre?

Sinon quelle technique utiliser?

Merci pour vos avis.
floyd a écrit le 23/01/2014 19:45 (ref msg # 42770 )
Utiliser un merisier comme PG (porte-greffe) si son diamètre est de 10 cm, c'est tenter gros… si j'ose dire!

Bien évidemment la greffe en couronne sera la solution à tenter.

Mais s'il s'agit de former un cerisier, le plus sûr reste de trouver et c'est facile, un jeune merisier apte à la greffe en incrustation ou en fente.
bayart a écrit le 25/01/2014 13:57 (ref msg # 42785 )
Il a été répondu à une question assez proche ici: https://www.greffer.net/discussion/viewt...

Dans le cas précis d'une couronne sur un arbre de 10 cms de diamètre, il y a toutes les chances pour qu'à court terme la greffe marche mais, même si le PG surmonte la mutilation, que tu essuies imanquablement un échec sur le long terme (2 ans, 3 ans...) par arrachement des greffons. Pourquoi ?

Sur une section de 10 cms de diamètre, les greffons resteront toujours "posés" sur le porte greffe avec comme seule fixation une bande de greffe sur l'extérieur du PG, et ils n'arriveront pas à faire la jonction avec les autres greffons pour former une "couronne" de fixation autour du pore greffes. En tout pas avant que le poids même des greffons (sous l'effet des feuilles/fruits, du vent, de la neige) ne les tirent vers l'extérieur de l'arbre, direction dans laquelle le point de greffe ne les retient pas. Arrachement garanti...la question est de savoir quand...et plus cela arrivera tard, plus tu seras déçu par les promesses non tenues de la belle reprise initiale.

Globalement, il est déraisonnable de greffer en couronne des branches de plus de 5/6 cms de diamètre, et encore, si c'est un arbre jeune et dynamique qui va pouvoir rapidement assurer la jonction du/des greffons avec la totalité de la circonférence du PG (auquel cas, on peut tuteurer/haubanner pendant quelques années, le temps que passe la période à risques)

Plutôt que de faire une greffe au point où le tronc fait 10 cms, je recommanderais de faire plusieurs greffes en couronne sur les ramifications supérieures existantes...si ton arbre est bien ramifié et s'y prête bien
druere a écrit le 25/01/2014 16:26 (ref msg # 42787 )
et pourquoi ne pas greffer tout simplement en fente - Un arbre de 10cms doit
supporter 4 à 5 greffons -En cas de prise de 2/3 greffons, la cicatrisation est plus belle et plus rapide. Il m'arrive de greffer des arbres bien plus gros et plus particulièrement la chataignier.
floyd a écrit le 26/01/2014 02:08 (ref msg # 42792 )
Merci Druere, comment fendre cette "buche de 10 cm" ?
Est-ce en secteurs?
druere a écrit le 26/01/2014 10:51 (ref msg # 42795 )
Je fends tout simplement cette "bûche" avec un "couperet" de cuisine et un marteau - Pour les arbres à moêlle (cerisier) en principe je ne mets que quatre greffons car mes fentes évitent le centre du PG.
kakou13 a écrit le 26/01/2014 19:05 (ref msg # 42796 )
les propos de bayart me paraissent très raisonnables concernant le cerisier avec un tronc de 10 cm les greffes en couronne sur des troncs de 10 cm reste fragiles même après des années car il n'y a pas de fermeture entre le pg et le greffon cela reste du rapporté malheureusement
j'ai fait cela sur un grenadier à fleurs transformé en grenadiers à fruits mais qui vit avec une attelle !!!!!!

je ne connais pas ce merisier mais s'il a un tronc de 10 cm il doit bien avoir des charpentiers de diamètre plus faible qui peuvent être greffés de plusieurs greffons soit de même variété , soit de variété différentes
j'ai applique cette méthode sur le merisier de mon voisin en greffant selon méthode pendule , aujourd'hui on ne voit plus la greffe ou très peu
j'ai fait cela sur un pommier avec des variétés différentes en greffant sur des charpentières de diamètre 3 à 4 cm ( maximum ) greffe anglaise ou pendule et incrustation , c'est impeccable
je recommande cette méthode si c'est possible de le faire
François du Perche a écrit le 27/01/2014 10:15 (ref msg # 42798 )
La méthode de Druere, càd deux fentes parallèles décentrées et 4 greffons permet d'avoir 4 charpentières équilibrées bien implantées dans le gros PG tout en respectant celui-ci en laissant (quasi) intact le coeur donc bonne cicatrisation (quasi) assurée. C'est astucieux.
floyd a écrit le 27/01/2014 12:41 (ref msg # 42801 )
Merci Druere, bien vu François!
Ainsi pratiqué le greffage n'a plus besoin d'attendre la montée de sève indispensable pour lever facilement les volets d'écorce de la couronne classique.
Cette "double double fente" du PG pourrait aussi être appliquée sur de moins gros sujets. La serpette suffit alors.

Pour rappel; greffon à double biseau, assez long, pour épouser du mieux possible les deux faces du PG sans avoir à les forcer par la ligature.
druere a écrit le 27/01/2014 13:18 (ref msg # 42802 )
Il est inutile de "forcer" sur les ligatures car plus le PG est gros, plus l'effet
mécanique est fort - Cet effet mécanique facilite la pose des greffons (qui se déplacent pas lorsqu'on pose d'autres greffons) et à mon avis le PG se refermeplus sur les greffons ceci ayant pour effet de faciliter les points de
contact.


greffer.net >> Cerisier