greffe sur table

greffer.net >> Cerisier

michel10 a écrit le 27/12/2013 08:28
Bonjour,
j'ai découvert récemment que l'on pouvait greffer confortablement dans sa cuisine "sur table", ce qui est plus agréable qu'à genoux au milieu du jardin. En revanche, je m'interroge sur le moment approprié pour réaliser ce type de greffe. Effectivement, la période où l'on peut déterrer les PG sans les abîmer ( en gros, de Novembre jusque début février ) ne correspond ni aux greffes de printemps ni à celles d'automne. Quelle est donc cette période où l'on peut greffer des cerisiers sur table ? Question subsidiaire : peut on prélever le greffon juste au moment de la greffe, comme en Septembre ?
merci
Michel
floyd a écrit le 27/12/2013 21:45
Outre la vigne qui se greffe sur table, plusieurs plantes d'ornement se trouvent bien d'un greffage sur table, les pivoines notamment…

Les croqueurs de pommes, lors de leurs bourses aux greffons réalisent très couramment des greffages sur jeunes scions de franc; ça marche.

A retenir pour des très jeunes PG de la taille du crayon pour de l'anglaise ou de la taille d'un doigt pour tenter une fente.

L'important en fait, c'est d'assurer la plantation dans les meilleures conditions possibles, en évitant le gel de la terre par un abondant paillage. Le PG doit faire son enracinement avant le printemps.
michel10 a écrit le 29/12/2013 20:14
Bonjour,
je vous remercie de vous être penché sur mon problème mais au final, les deux questions précises que je pose restent sans réponse. Alors, je tente à nouveau ma chance :
_ quelle est la meilleure époque pour greffer des cerisiers sur table ?
_ doit prélever les greffons juste avant la greffe ?
merci.
Michel
Olivier88 a écrit le 29/12/2013 21:05
Mars quand les bourgeons du cerisier sont bien gonflés.
Greffons prélever en janvier avant février et conservé au frigo.
floyd a écrit le 30/12/2013 00:49
Salut Michel,
En écrivant que le PG doit faire son enracinement avant le printemps, je pensais évident qu'on procédait durant l'hiver à ce greffage, greffon et PG dormants.

Il est donc temps de se munir de PG, merisier par exemple, et des greffons de ton choix.
La suite t'appartient si le sol par chez toi n'est pas encore gelé.

La proposition d'Olivier serait la solution tardive… celle qui augmente les risques d'échec, faute d'un bon enracinement.
michel10 a écrit le 30/12/2013 17:12
Voilà qui est clair et précis ! merci de cette aide précieuse. Plus qu'à retrouver ce maudit greffoir qui se cache je ne sais où.
A bientôt pour d'autres tuyaux...
Michel
klakos a écrit le 30/12/2013 18:35
Ici, on prélève les greffons en ce moment lorsqu'on doit greffer en mars, technique qu'on ne pratique guère.
yeti8360 a écrit le 30/12/2013 20:45
La greffe sur table fonctionne tres bien pour les pommiers, poiriers, la vigne. Pour les fruits à noyau , même si les greffes de printemps sont possible, le taux de réussite est bien supérieur en aout/septembre.
Si greffer en place vous embête, une solution est de démarrer la culture en pots au printemps et de procéder au greffage en automne avec prélèvement des greffons le jour même. Si la greffe est réussie, il n'y a plus qu'à mettre en place l'hiver qui suit.


greffer.net >> Cerisier