greffe avocatier

greffer.net >> Autres fruits

kakou13 a écrit le 18/11/2013 08:27
bonjour,

en faisant des recherche sur les avocatiers et les lauriers sauce je me suis aperçu qu'ils étaient de la même famille :

L'avocatier (Persea americana) est une espèce d'arbre fruitier de la famille des Lauracées, originaire du Mexique et d'Amérique centrale. Il est notamment cultivé pour ses fruits, les avocats, riches en lipides, consommés comme légumes.
Laurus nobilis , le Laurier noble, Laurier vrai, Laurier-sauce ou simplement Laurier, est une espèce d'arbustes à feuillage persistant de la famille des Lauracées. Il est originaire du bassin méditerranéen. Il est parfois appelé Laurier d'Apollon.
les 2 ne sont pas caduques

je me posais la question : pourrait on greffer un avocatier sur un laurier sauce , avantage le laurier sauce ne craint le froid pourrait il renforcer la craint du froid de l'avocatier , je suis en zone 8-9
est ce que quelqu'un a fait des essais ou possède un retour d'expérience ????
floyd a écrit le 18/11/2013 13:53
En Anjou de vieux lauriers ont subi des gelées exceptionnelles qui n'ont laissé subsister que la souche. (1977?)
Difficile de croire que le feuillage de l'avocatier résisterait, même greffé.

Le stress hydrique favorise l'endurcissement (Chen et al, 1977); voir ici des pages que je n'ai pas explorées:
http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/...
François du Perche a écrit le 18/11/2013 15:12
Le laurier (nobilis) est quand même assez rustique, il doit geler vers -15° et si on prend la précaution de tronçonner au printemps les parties aériennes gelées, souvent la totalité du tronc, il repart des racines comme le figuier. Il est certainement plus rustique que l'avocatier donc peut être que ça pourrait améliorer (un peu) la résistance au gel de ce dernier.
La robustesse et la vigueur du laurier en feraient sans doute un bon pg.
Mais aussi bien au Mans que dans le Perche, on ne peut espérer avoir d'avocatier en pleine terre, par contre dans le midi cette association pourrait être intéressante si elle marche.
kakou13 a écrit le 18/11/2013 21:22
merci pour vos réponses , par contre je vais lire le document de FLOYD

a part les hivers 56 et 62 il est très rare que la température descende au dessous de de -10°C et j'habite a vol d'oiseau à 1 km de la mer méditerranée et en plus à l'abri du mistral
je n'ai jamais protéger le lauriers sauce de même que les lauriers rose qui sont plus sensible au froid ainsi que certains agrumes
le froid on le craint en 5h et 7h le matin et s'il dure

ce qui m'intéressait c'était de savoir si quelqu'un avait réussi une greffe d'avocatier sur laurier sauce même en serre ou avec protection
floyd a écrit le 18/11/2013 23:09
Aucune référence, l'idée de cultiver l'avocat est un rêve par ici, alors greffer!

C'est toi kakou qui t'y colles!
Bruno a écrit le 20/11/2013 19:44
Ce n’est pas pour être rabat-joie mais je doute que cette greffe soit compatible. En effet le laurier sauce est un lauraceae mais n’est pas un persea, et déjà les Persea autres qu’ américana ou schiedeana sont incompatibles. Voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Avocatier#c... ou il est écrit : Les autres espèces de Persea et les autres genres de Lauraceae sont incompatibles de greffe.
kakou13 a écrit le 20/11/2013 21:08
effectivement BRUNO la greffe n'est pas compatible dixit :

Ce n’est pas pour être rabat-joie mais je doute que cette greffe soit compatible. En effet le laurier sauce est un lauraceae mais n’est pas un persea, et déjà les Persea autres qu’ américana ou schiedeana sont incompatibles. Voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Avocatier#c... ou il est écrit : Les autres espèces de Persea et les autres genres de Lauraceae sont incompatibles de greffe.

merci pour l'info je n'avais pas vu
kakou13 a écrit le 23/11/2013 09:52
merci pour le document Floyd ,il est très long à lire ( 316 pages ) mais c'est très intéressant et comme j'ai planté un noyer variété Chandler l'an dernier
ce document ne se base pas sur des doutes mais des essais sur le gel hivernal
cela m'a permis de comprendre pourquoi la tête de mon noyer était en stress hydrique d'ailleurs que j'ai coupe maintenant et cicatrisé et ensuite protégé
il y a des passage de formules que j'ai passé non sans intérêt mais qui me dépasse par contre tous les essais effectués avec des noyers en conteneurs sont très intéressant sur la crainte du froid des arbres en automne et au printemps
clow a écrit le 22/04/2018 23:53
Je me lance cette année à faire tout les tests possible pour en avoir le coeur net sur cette possibilité.

Bon il est vrai que c'est considéré incompatible mais kakou en a t il fait tout de même l'expérience et si possible avec diverse méthode pour voir les résultats ?

Je ne cherche pas le renforcement au froid par une tel association mais plutôt une tolérance à divers type de sol plus importante.

Bref à ce jour je viens de réalisé quelques anglaise compliqué et chip sur laurier, plus tard je tenterais la greffe par approche du laurier et de l'avocatier à l'air libre et à l'étouffé avec de tout jeune plant comme pour les légumes pour voir si ainsi la greffe se réalise mieux grâce aux 2 systèmes racinaire.

Je tenterais une parabiose et un arbre sur deux pied ( pied de l'avocatier et d'un laurier )

Si vous avez d'autre suggestion même folle je suis partant pour le test, il n'est là que de tenté le maximum d'idée possible pour voir si une méthode n'apporte pas un résultat différent.
Alain22 a écrit le 04/05/2018 11:50
Bonjour, sur quel porte greffe il est donc conseillé de greffer un avocatier ?
clow a écrit le 04/05/2018 15:01
Pour l'instant tu n'a que les avocatiers eux même de certains, en choisissant de préférable les mieux adapté à tes conditions ( climatique, sol etc... ).

Sinon toutes la famille des lauracée devrait être tenté de diverses manière pour voir les compatibilités .

Proverbe de moi même : dans un chemin sauvage si quelqu'un l'emprunte une fois le chemin est ouvert mais si personne d'autres ne l'emprunte ensuite, il fini par redevenir sauvage et abandonné .

Ce que je veux dire par là c'est que certains on déjà tenté des greffes considéré inutile par la majorité et l'on indiqué ( pommier sur néflier ), de là devons nous comprendre qu'elles sont vraiment inutile ou que leurs contemporains par scepticisme, mauvaise interprétation et par habitudes à utilisé d'autres choses n'on pas souhaité prendre le risque de perdre leur temps à utilisé une autres possibilité.

Aucune critiques de ma part juste une constatation que l'on peu remarqué dans beaucoup de choses, pour finir de te répondre faut cherché dans la même famille testé et voir ce que cela peu donné .


greffer.net >> Autres fruits