Cerisier de plaine sur cerisier de montagne

greffer.net >> Cerisier

lebendre a écrit le 24/10/2013 09:19
Bonjour,

J'habite à plus de 1100 m d'altitude, et possède un cerisier pas tout jeune qui donne des fruits assez tardivement. Je ne connais pas du tout la variété (cerises très foncées), il était déjà là avant moi...

J'aimerais greffer une branche d'un cerisier plus précoce, que je récupérerais chez de la famille qui habite en plaine (450 m d'altitude). Est-ce possible?
Quelle est la meilleure façon de procéder? Ajouter une branche (en coulée) ou remplacer une autre?

Merci de vos conseils!
floyd a écrit le 24/10/2013 09:48
Deux points à réfléchir:
- le greffage, à réaliser avec un greffon qui aura été maintenu au frigo pour attendre la montée en sève de l'arbre d'altitude.
- la variété, sa précocité peut l'amener à fleurir durant les gelées tardives en montagne.

C'est donc aller au devant de difficultés sinon de déceptions; à tenter toutefois.

Les techniques de surgreffage, fente, couronne, chip-buding ont réussi.
Je suggérerais de former aussi un nouveau jeune sujet…
bayart a écrit le 24/10/2013 11:21
Bienvenue sur le forum Lebendre, les mountagnols n'y sont pas légion.

Je complète les remarques avisées de Floyd.

Il faut d'abord que tu prennes conscience que tu as déjà de la chance d'obtenir des récoltes de cerises satisfaisantes en altitude. C'est le fruit d'une sélection de ceux qui t'ont précédé et je te conseille donc de préserver cet arbre sans trop le bricoler car les cerisiers en général, et d'un certain âge en particulier, réagissent mal aux tailles et surgreffage (il peut arriver que les professionnels le fassent dans les vergers mais, c'est un autre monde avec des arbres qui doivent produire beaucoup au calibre "qui va bien" pendant un laps de temps court à l'échelle végétale)

Pour obtenir une autre variété, je suggère donc de planter ou de greffer un autre arbre.

Mais il te sera impossible d'obtenir des cerises en juin comme en plaine !!
En effet, en montagne, il faut choisir une variété à floraison tardive pour garder un espoir de récolte en évitant aussi souvent que possible les gelées et la neige tardives. Ce sont souvent les "variétés que la plaine n'aime pas" car en bas, les insectes pondeurs sont déjà là quand elles fleurissent et elles y "prennent le vers". Donc, ce n'est pas forcément une bonne idée de prendre des greffons en plaine, en tout cas pas n'importe lesquels.
Personnellement j'obtiens à 1000 m des cerises Napoléon et Hedelfingen...pas avant la mi juillet les meilleures années.
Un pépiniériste de montagne m'avait dit que parmi les variétés commercialisées, la Noire de Meched était la plus tardive (floraison encore décalée d'une semaine)...mais ce n'est pas ce que tu recherches. Coeur de pigeon est aussi une variété "classique" à floraison tardive.

Ensuite, la greffe de cerisier est plus difficile en région froide qu'ailleurs. Je ne suis pas spécialiste et je te laisse parcourir le forum et les articles pour trouver la méthode qui a le plus de chance de succès (greffe à rameau d'automne ?...mais à 1100m, je pense qu'il est maintenant trop tard, car les premiers gels ne vont pas permettre à la greffe de cicatriser).
lebendre a écrit le 25/10/2013 08:42
Merci pour vos réponses!

En effet, je sais que les variétés précoces risquent de geler au printemps. Mon but n'est pas forcément d'avoir des cerises en mai (cette année c'était plutôt la neige...) mais d'avoir une deuxième variété un peu plus précoce et éventuellement d'éviter les vers.

Concernant la taille d'un vieux cerisier, j'ai une connaissance qui l'a fait pas loin de chez moi, à une altitude plus élevée, sans problème. Et il a vraiment presque tout coupé. L'année suivante, le cerisier est reparti plus beau qu'avant.

Je vais encore me renseigner sur la variété que je voulais récupérer. De toute façon, ce n'est pas pour cette année, le froid arrive tranquillement...
kakou13 a écrit le 29/10/2013 18:37
1-tu peux peut commencer par là :
Concernant la taille d'un vieux cerisier, j'ai une connaissance qui l'a fait pas loin de chez moi, à une altitude plus élevée, sans problème. Et il a vraiment presque tout coupé. L'année suivante, le cerisier est reparti plus beau qu'avant.

2-et ensuite s'il a repercé bien tu essayer de greffer une variété plus précoce mais comme dit Floyd :
Deux points à réfléchir:
- le greffage, à réaliser avec un greffon qui aura été maintenu au frigo pour attendre la montée en sève de l'arbre d'altitude.
- la variété, sa précocité peut l'amener à fleurir durant les gelées tardives en montagne


3 -des la montée de la sève tu pourras greffer période que tu dois connaitre plus facilement que nous je te conseillerais un greffe pendule mais
avec plusieurs variétés pour connaitre la plus compatible pour qu'elle pousse le plus rapidement avant l'hiver et apres tu pourras garder la plus aoute

voila ce que j'en pense mais c'est très risque car tu habites à 1100m d'altitude
sinon tu en plantes un tout jeune .............


greffer.net >> Cerisier