Comment se procurer un PG en pot, je suis débutant

greffer.net >> Pommier

joel a écrit le 06/10/2013 18:32
Le vieux pommier de mon enfance "variété pommes saint jean" est en train de mourir dans le jardin de mes parents, il ne lui reste que quelques branches encore vivantes.
Je voudrai sauver cette variété et essayer de la greffer au printemps sur un porte-greffe en pot, mais comment me procurer cela ?
J'ai vu sur le site Planfor que des scions de pommiers sauvages "Malus communis " 30/40 cm sont en vente par 10, est-ce que ça pourrait convenir ?
Il va falloir que j'attende un an de plus pour greffer ces scions surement trop petit ? Avez vous une autre idée pour se procurer des porte-greffes en petit nombre
prêts à greffer au printemps ? J'habite Bordeaux.
Bien cordialement.
Ferréol a écrit le 06/10/2013 19:02
Bonjour,

il est possible de se procurer des porte-greffes en racines nues de taille greffable à la sortie de l'hiver, de le greffer sur table et de le planter en pot ou directement en place à ce moment là. Les chances de reprise du porte-greffe et de la greffe sont alors très bonnes.

Pour juste quelques porte-greffes, il est possible de se tourner vers les associations type croqueurs de pommes. Certaines pépinières aussi peuvent expédier des petites quantités mais aussi bien pour les pépinières forestières que pour les pépinières spécialisées en porte-greffe, ce n'est pas leur tasse de thé car ils travaillent habituellement avec de grosses quantités.

D'un point de vue purement technique, il n'est pas toujours évident de trouver des rameaux greffables sur les arbres en fin de vie. Parfois une taille assez forte de l'arbre permet d'obtenir des redémarrages vigoureux qui permettent ensuite d'avoir du matériel à greffer.
floyd a écrit le 06/10/2013 19:25
Bien d'accord avec Ferréol.

En cas d'urgence, faute de PG convenable, on peut encore surgreffer un pommier ou même un jeune plant du commerce. On en trouvera bientôt de "convenables" dans les rayons du super marché du coin.
Bruno a écrit le 07/10/2013 08:52
Très souvent un trouve des pommiers qui ont germé le long des routes, dans des bois, etc... par ce que des gens ont jeté des trognons de pommes. Tu peux si tu habite dans le midi, le greffer en écusson (ça marche encore pour les pommiers en cette saison, je l'ai testé) et l'hiver venu le déterrer, le planter dans ton jardin et tailler juste au dessus de la greffe. Sinon tu peux aussi prélever des rameaux encore vivants les conserver cet hiver au frigo et greffer au printemps sur un arbre que tu as récupéré ou acheté.
joel a écrit le 07/10/2013 08:57
Bonjour Ferréol
Merci de ce conseil, j'avais aussi pensé à surgreffer un scion de 1,5 m, il en est arrivé récemment au supermarché du coin en motte et à 8,5 €, mais je ne connais pas l'inconvénient d'avoir un arbre ensuite comme cela, d'ailleurs faut-il greffer le plus bas possible juste aussi la première greffe qui en général est prés du sol ou plutôt assez haut à 1 m du sol et du premier greffon.
Comment va se comporter le tronc de l'arbre constitué par le premier greffon d'origine si les deux variétés n'ont pas la même croissance ?
Bruno a écrit le 07/10/2013 09:08
Si tu le greffe au dessus de l'autre greffe, ce n'est pas grave dans la mesure où par la suite, une fois ta greffe développée, tu coupes les branches de la greffe du commerce. Si tu laisses les 2 greffes pousser, celle qui correspond à la variété qui a la plus grande vigueur aura tendance à prendre le dessus sur l'autre.
floyd a écrit le 07/10/2013 12:25
Le surgreffage d'un plant greffé du commerce, reste une solution d'attente. (qui peut durer… en suivant les suggestions de Bruno.)

On peut greffer bas pour former un tronc court et obtenir de nouveaux rameux vigoureux qui permettront de faire d'autres greffes le temps venu sur de bons PG, bien plantés, après reprise.
Ferréol a écrit le 07/10/2013 20:52
A voir aussi en fonction de la vigueur et de la qualité du bois de ta variété "saint Jean".

Si c'est une variété un peu faible et/ou qui ne fait pas du bon bois, surgreffe en tête pour bénéficier du fût produit par une variété plus adaptée pour ça (c'était d'ailleurs une pratique courant chez le poirier ou souvent de la poire curé ou de la poire de livre servait d'intermédiaire).

Si ta variété St Jean est vigoureuse et produit du bois solide, tu peux greffer bas et profiter du coup de la vigueur que ça apporte (il me semble que plus on greffe bas, plus le greffon pousse dans sa première année).
TheChti a écrit le 08/10/2013 16:48
Essaye ce site:

http://www.beaufort-jeunes-plants.fr/

Je leur ai acheté des PG en février dernier, tous ont repris et sont bien vigoureux. On peut acheter à l'unité, ça n'est pas très cher (à mon sens).


(je sais, c'est de la pub, mais je ne suis pas de mèche avec eux et il ne sert à rien - à mon avis- de tourner autour ... du pot sans parler de fournisseurs.)


Sinon tu peux aussi planter des pépins, mais c'est plus long. Tu es dans le cadre d'une sauvegarde, le but c'est d'aller vite.
Ferréol a écrit le 08/10/2013 18:03
Oui, effectivement Beaufort jeune plants est une pépinière sérieuse, je n'ai jamais eu de problème avec leurs porte-greffes, ils sont sympathiques et ils ne rechignent pas à faire de la vente aux particuliers...
jean-baptiste a écrit le 17/10/2013 22:43
+1, je leur ai aussi acheté des plants fin janvier : Sur 45 plants greffés un seul n'a pas eu de prise du greffon, autrement dit, c'est du sérieux !
JB


greffer.net >> Pommier