Arbre remarquable, faire quelque chose ?

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


ddev a écrit le 01/10/2013 23:29 (ref msg # 41713 )
Bonjour,

J'ai appris il y a peu une mauvaise nouvelle.

Une voisine qui se plains du trop grand ombrage que lui fait un vieux cerisier par pression sur la régie de l'immeuble voisin à probablement réussi à obtenir un abattage.

Ce qui me dégoute c'est qu'il s'agit d'un très viel arbre de 8 mètres.
Ils sont 2, vu le collet, celui de gauche n'est pas greffé, l'autre je pense que oui.
http://goo.gl/maps/8L1yB
Il est question d'abattre les 2, alors qu'un seul ne fait ombrage à madame ...

Si on lit :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Burlat
La cerise Burlat c'est 50% des cerises consommé en France et répandue dans le monde.
Je cite :
"En 1915, pendant la Première Guerre mondiale, Léonard Burlat, cultivateur-arboriculteur était mobilisé au service du parc d'artillerie à Lyon comme artificier. Il remarqua dans le quartier de Gerland, encore peu urbanisé, un cerisier aux très belles feuilles, ce qui l'incita à prélever des greffons sur cet arbrisseau. Il greffe alors ces greffons sur un merisier, dans sa propriété de Loire-sur-Rhône (près de Givors) et le résultat dépasse toutes ses espérances."
Et c'est pil poil dans ce quartier !!!
Je me demande si il ne s'agit pas de l'arbre original ou du moins un cousin très proche !

Quels moyens de pressions ?
Ecrire au maire ? juste avant les municipales ?

J'ai lu que les arbres remarques ne sont qu'une association qui passe des chartes avec des collectivités.
De plus ça se situe dans un jardinet commun privatif.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Arbre_remar...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Arbres_rema...

Merci pour vos commentaires.
David
floyd a écrit le 02/10/2013 00:09 (ref msg # 41714 )
Le syndic (?) doit avoir obtenu après vote, une décision de la co-propriété avant tout travaux.
La voisine ne peut exiger la suppression d'un arbre ancien, en dehors d'une procédure judiciaire si la co-propriété refuse de faire abattre l'arbre.

Il est difficile pour un tiers, de faire entendre raison à des privés.
Même problème pour la municipalité!

Seule une forte mobilisation citoyenne peut inciter les uns et les autres à rechercher une solution alternative à l'abattage.
La presse locale, les assos, tout cela peut être agité dans ce but.
ddev a écrit le 03/10/2013 00:17 (ref msg # 41719 )
Merci pour ton éclairage floyd.

Y a que des locataires dans cet immeuble.
J'ai l'impression que la régie fait souvent crapette et gère à minima. Vous comprenez ... $$$ en +
J'ai un doute sur le fait qu'elle ai informé le proprio, pour moi ça me parait une "faute".

Je m'en veux de ne pas avoir gardé le nom, les coordonnées du proprio quand je l'ai vu y a 10 ans de ça.
Un moyen de le retrouver facilement afin de savoir si au moins il a été informé de l'opé prévu ?
On peut demander à la régie mais y a la nénette qui fait tampon, qui va se poser des questions, genre : vais-je être court-circuitée ... à par la danse, je ne vois pas ce qu'il intéresse ... c'est utile pour ça facebook ?

Je pense aussi à écrire au maire avec une trame en gros "défense du patrimoine de votre commune pipo ? dans les faits ?", avant les élections ça le fait ? quitte à récupérer le tronc et à le mettre en rond point avec une plaque ici git la souche des cerises Burlat ?
Faudrait que j'expose la problématique à l'asso A.R.B.R.E. ..., bonne idée ? plus on est de fou ...
Sinon comme tu dis, y a la presse, qui aurait une saine curiosité pour une fois, qui mettrait sagement tout les acteurs face à leurs responsabilités et à leur folie égoïste ?

Beaux Arbres, mais bon, la modernité, le béton, les jardins ouvriers expulsés plus loin encore aux marges,
aussi ça me fait penser à un vieux kaki de 6 mètres qui annonçait l'hiver avec de gros fruits comme des guirlandes, qui lui aussi à disparu pour des bureaux, mais bon la "vieille" a vendu sa maison. Je divague.

Tout fout le camp ...

"Seule une forte mobilisation citoyenne peut inciter les uns et les autres à rechercher une solution alternative à l'abattage.
La presse locale, les assos, tout cela peut être agité dans ce but."
Tout ça pour récupérer du soleil qui va les faire cuire en plein été sans aucun végétaux ...

Y a des jours, comme ça, on se dit que cette société est trop complexe, l'évidence même, le positif, plus personne ne l'a car retourné sur son nombril. Enfin je me serais peut-être un peu remué la dedans.
floyd a écrit le 03/10/2013 01:17 (ref msg # 41720 )
Soit en Mairie, soit auprès des services du cadastre, il est possible d'obtenir les coordonnées d'un propriétaire.
C'est à lui qu'il faut s'adresser, ne serait-ce que pour l'informer de la demande de la voisine et du zèle excessif de la régie. Je ne sais pas si la rémunération de cette régie tient compte du montant des dépenses.
Qui exerce cette "régie"? Un agent immobilier, un notaire, un géomètre-expert???

Un courrier à monsieur le Maire peut être contre-productif, s'il est perçu comme une agression ou une critique trop générale de l'action municipale.
Seule la réponse qu'il fera peut être utilisée, publiée éventuellement pour illustrer son engagement envers le patrimoine vert… ou non!


greffer.net >> Hors-sujet