greffes multiple sur gros sujet.

greffer.net >> Prunier

christophe69 a écrit le 17/09/2013 21:31
les greffes ont été réaliser le 15 mars en fente et incrustation.









christophe69 a écrit le 17/09/2013 21:33








François du Perche a écrit le 17/09/2013 21:47
C'est très vigoureux, bravo mais quelle est la ou les variétés greffées et sur quel arbre ?
On peut trouver des arbres multivariétés dans le commerce, faciles à faire soi-même en s'inspirant de ce que tu as réussi.
http://www.willemsefrance.fr/plantes/fru...
christophe69 a écrit le 17/09/2013 22:13
merci,
c'est de la quetsche ,par contre je ne connais pas la nature du pg,c'est l'arbre d'une de mes tantes
qui n'a jamais rien donné,je lui demanderais si elle connais la variété.
a+
François du Perche a écrit le 18/09/2013 10:03
On a peine à croire que les greffes ont seulement 6 mois tellement elles ont grossi.
Pour les favoriser pour l'an prochain, il faudrait tailler assez sévèrement les branches non greffées, particulièrement celles qui sont verticales, qui pompent l'énergie de l'arbre, en veillant à ce que l'arbre soit équilibré et pourquoi pas greffer l'an prochain d'autres branches pour parfaire l'équilibre.
Je le fais chaque année cette taille sur un vieux mirabellier, juste après la récolte (cette année, je suis en train de les ramasser, je le taillerai dans une à deux semaines), cela augmente sensiblement le calibre des fruits.
Bruno a écrit le 18/09/2013 12:19
Ce n'est pas très étonnant qu'elles soient si grosses au bout de 6 mois parce que la quetsche (ainsi que la reine claude Bavay) fait partie des pruniers les plus vigoureux. C'est souvent ces 2 espèces qui sont choisies quant on veut créer un tronc intermédiaire entre le PG et la variété souhaitée.
christophe69 a écrit le 18/09/2013 17:54
toutes les branches on été gréffées ,à part une que j'ai laissé (tire sève)
je vais effectivement le tailler assez sévère quitte à enlever des branches gréffées.
je pense plutot faire ça en novembre.
a+
floyd a écrit le 18/09/2013 21:59
Ce qui te reste à faire s'apparente à un taille de formation.

Il s'agit de créer le "gobelet" en éliminant les branches qui rentrent dans le houppier, celles qui sont trop frêles ou mal orientées.
Retenir l'idée d'ouvrir le "puits de lumière"

L'autre aspect du problème est le poids des pousses issues des greffons;
Je remarque une greffe qui a bien pris, mais dont le greffon est implanté en position basse. La position qui peut provoquer un décollement.

Ecourter les prolongements des charpentières ne sert à rien… strictement à rien.
François du Perche a écrit le 18/09/2013 23:30
"je pense plutôt faire ça en novembre"
Il vaut mieux le faire juste après la fructification pour que l'arbre ait le temps de cicatriser avant l'hiver. Je n'ai jamais constaté de coulures de sève en taillant à ce moment là.
http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/pr...
christophe69 a écrit le 19/09/2013 07:49
vu qu'il vient d'être greffé ,il n'a pas encore donné de fruits ,je peux le faire quand même ?
A+
François du Perche a écrit le 19/09/2013 12:38
à mon avis oui, d'autant que presque toutes les branches sont greffées et que la vigueur est au rdv. Il faut suivre le conseil de Floyd et faire une taille de formation, en privilégiant les branches qui sont inclinées et en supprimant les verticales, quitte avec des ficelles à tirer vers le bas certaines, mais sans forcer sur les greffes bien sûr.
bayart a écrit le 19/09/2013 16:19
Superbe surgreffage mené de main de maître !!!
Au cas où l'hiver nous réserverait de fortes chûtes de neige, il faut aussi raccourcir les greffons les plus horizontaux qui pourraient être arrachés en cas de surpoids (notamment ta dernière photo).
christophe69 a écrit le 19/09/2013 19:05
merci pour les compliments.
il y à aussi un peu de chance dans la réussite

je voulais tailler au mois de novembre,si vous avez des conseils sur la periode la plus favorable ça m'aiderais bien.
a+
floyd a écrit le 19/09/2013 21:20
Novembre, pourquoi pas si tu as la disponibilité à cette époque, car;
- Après la chute des feuilles pour y voir clair, ce n'est pas négligeable.
- Hors période de gel, suggestion classique.
- En prévoyant à suivre une application de cuivre (bouillie bordelaise) pour établir une protection des plaies qui peuvent être larges, dans l'attente de la reprise de la cicatrisation au printemps.

Le cuivre, avec modération…
christophe69 a écrit le 19/09/2013 21:51
merci floyd,
c'était comme ça que je voyais les choses.
15 g de bouillie par litre d'eau c'est correct ?
A+
floyd a écrit le 20/09/2013 13:41
10 g/l et adjonction d'un mouillant obtenir une bonne couverture, sans gouttes qui retombent.


greffer.net >> Prunier