quelle greffe sur églantier ?

greffer.net >> Plantes ornementales

tom a écrit le 02/09/2013 19:11
bonjour

j'ai un églantier que je voudrais greffer mais je ne sais avec quelle greffe car le tronc fait bien 2cm en bas et presque le même diamètre en haut.

Le tronc étant complétement recouvert d'écorce je ne vois pas vraiment une greffe en écusson...

qu'en pensez-vous ?
floyd a écrit le 02/09/2013 20:02
Pour l'ornement des roseraies, on greffe sur "tronc" des variétés de rosiers.
Cela reste une possibilité avec cette canne d'églantier déjà forte que tu nous as décrite.

Greffage en écusson le plus haut possible, et tuteurage sérieux.
tom a écrit le 02/09/2013 20:06
d'accord, j'espère que l'écorce se détachera facilement.

C'est la seule greffe sur tronc possible, l'écusson ?
floyd a écrit le 04/09/2013 14:45
L'écussonnage est le plus couramment pratiqué pour des raisons d'économie de greffon.

Une greffe en fente, pourquoi pas!
tom a écrit le 04/09/2013 14:59
Je vais plutôt tenter l'écussonnage et mettre plusieurs variétés.

Je pourrais greffer de chaque côté à même hauteur ou il faudra que j'échelonne ?

je peux greffer maintenant ?

pourquoi le plus haut possible alors que pour les fruitiers c'est l'inverse ?
floyd a écrit le 04/09/2013 21:54
Pour l'ornement des roseraies, on greffe sur "tronc" des variétés de rosiers.
On produit ainsi des rosiers tiges, souvent appréciés des jardiniers et des amateurs.
Ce sont des arbres miniatures qui sont cultivés.

Comme pour toutes les greffes multiples, les différences de vigueurs et d'intérêts des variétés, incitent plutôt à ne greffer qu'un unique écusson.

Mais libre à toi de tenter des fantaisies.
Bien évidemment il faut décaler la hauteur des greffages, sinon il y a risque de fragiliser les écorces.

Greffage dès que possible, si la plante est bien en sève, après arrosage ou après une première pluie d'automne.
tom a écrit le 05/09/2013 13:07
je voudrais plutôt faire un buisson de roses.

Donc je vais échelonner.

comme le tronc n'est pas couvert de tigeS mais qu'un bouquet se trouve au niveau de la divisione ne couronne, lorsque j'aurais greffé sur le tronc puis-je laisser les tiges d'églantiers en haut ou devrai-je couper et ne laisser que le tronc couvert d'écussons ?

si sur une greffe en écusson par ex, celle-ci reçoit de l'eau, est-ce grave ?

je vois que sur les greffes en fente ou dans ce style, on met du mastic et/ou du flexibande pour isoler des intempéries.Pourquoi ? alors que sur celle en écusson on n'en met pas ?
floyd a écrit le 05/09/2013 19:11
Puisque tu veux un buisson de roses, il me semble préférable de travailler sur de jeunes PG, plutôt que de le faire sur un tronc à l'écorce déjà épaisse.

Cela n'empêche pas d'utiliser ce que tu as, mais pour tenter la greffe en fente. Tu garderas ou pas le résultat.

L'écussonnage sur jeune PG, un an, à la bonne saison, garantira une soudure rapide. Donc le simple lien en raphia suffit.

On n'a jamais intérêt à conserver les rameaux feuillus du PG. Le sevrage est indispensable.
Sinon, l'églantier plus vigoureux peut prendre rapidement le dessus et tout le travail est hélas perdu.
tom a écrit le 05/09/2013 19:38
d'accord.

y a-t-il un risque si de l'eau se dépose sur les écussons ?
François du Perche a écrit le 06/09/2013 11:01
S'il reste de belles tiges d'églantier en haut, pourquoi ne pas faire des greffes herbacées en complément des écussons si on veut un rosier multivariétés
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
Reste ensuite à conduire le rosier de façon équilibrée si les vigueurs des différentes variétés sont très différentes.
tom a écrit le 06/09/2013 12:24
je vais tenter ta technique, j'ai moi-même des drageons.

Plusieurs questions du coup :

- tes greffons faisaient quelle taille?

- coupes-tu les pétioles ?

- doivent-ils obligatoirement finir par un oeil ou puis-je simplement prendre une tige avec un oeil dessus ? Combien d'yeux par greffon ?

- n'ayant pas de film plastique comme le tien, puis-je recouvrir le greffon d'un sac plastique que je fermerais avec un élastique ? ou du moins utiliser le film plastique utilisé en cuisine ?

Merci de vos réponses, Floyd et toi !
François du Perche a écrit le 06/09/2013 17:08
taille des greffons : 5 à 10mm de diamètre, comme c'est une greffe anglaise il faut les mêmes diamètres que les tiges sur lesquelles on greffe, longueur : tige de qques cm, avec 1 ou 2 yeux selon ce qu'on a quand on taille lorsque la fleur est fanée.
pétioles : je les laisse, mais on doit pouvoir les raccourcir si l'oeil est bien développé.
Quant au film plastique, le Parafilm est tellement génial à utiliser que c'est dommage de s'en priver. Peut être que le plastique alimentaire convient mais je n'en ai pas l'expérience (pourrissement car ça ne respire pas ?)
tom a écrit le 06/09/2013 17:28
merci pour les indications !

si je n'ai pas les mêmes largeurs je pourrais toujours me rabattre sur les écussons !

quant au parafilm, j'ai lu que la parrafine pour confiture peut aussi marcher, je vais prendre ça !

le parafilm empêche la déshydratation, mais pourquoi n'en met-on pas sur les greffes en écussons alors ?
klakos a écrit le 06/09/2013 18:10
le parafilm empêche la déshydratation, mais pourquoi n'en met-on pas sur les greffes en écussons alors ?

Parce que : la surface d'échange est très limitée (surface : greffon-air ambiant) si on a bien pris soin d'effeuiller la branche,
parce que le porte-greffe est normalement bien en sève ; il ne souffre pas lui-même de déshydratation,
etc...
patrice a écrit le 06/09/2013 19:32
La greffe en couronne marche bien avec des porte-greffes d'un tel diamètre.
tom a écrit le 06/09/2013 20:00
Mais sur une greffe à l'anglaise la surface d'échange est inexistante puisque les deux parties se collent ...?

Le taux de réussite en écusson est proche du 100%, non ? alors pourquoi s'embêter à tenter des greffes plus compliquées ? j'avoue ne pas trop comprendre ...?
François du Perche a écrit le 06/09/2013 21:06
ce n'est peut-être pas une bonne idée de garder une tige d'églantier sur toute la hauteur car de celle-ci peuvent percer des bourgeons puis des branches indésirables. Elles seront difficile à éliminer, mélangées à des branches des variétés greffées.
Sur un rosier "normal", ce problème se situe exclusivement sous la greffe, mais ici, on risque d'avoir ce problème à tous les niveaux.
protection anti-déshydratation : ce n'est pas la greffe mais c'est le greffon qu'on protège, c'est une tige fragile & pleine de sève qui a une surface bien supérieure à un oeil, et qui tournerait de l'oeil en qques heures si on ne la protégeait pas.
tom a écrit le 07/09/2013 10:54
d'accord ! merci des précisions !

une autre question, pour une greffe anglaise tu as fait tenir tes deux greffons que grâce au parafilm ? sans flexibande ?
François du Perche a écrit le 07/09/2013 15:03
exact, j'utilise le parafilm aussi pour ligaturer le point de greffe. Mais je le mets en double (donc avec une largeur divisée par 2) pour qu'il soit plus solide et je fais 3 ou 4 tours. L'avantage, c'est qu'après le 1er tour, ça tient et comme c'est transparent on peut réajuster si nécessaire avant de faire les tours suivants.
Par contre, ainsi utilisé, il n'est + biodégradable et il faut donc au bout de 3 ou 4 semaines faire une incision délicate avec un cutter et l'enlever pour éviter l'étranglement.
tom a écrit le 07/09/2013 15:56
que veux tu dire par le mettre en double ? mais en divisant la largeur par deux ?


greffer.net >> Plantes ornementales