Observation sur l écussonnage des rosiers

greffer.net >> Plantes ornementales

tropique a écrit le 23/08/2013 22:50
Bonsoir

Début juillet,j avais étêté sévèrement un rosier vigoureux (Charles De Gaulle)
Il n en restait qu un manche à balai sans feuilles, d 1,20 m

Sur la partie terminale,j y avais écussonné 4 couleurs de rosiers
Sue la partie médiane,j y avais procédé de même,dans des conditions analogues

Voici ce qu il en est aujourd hui:
Ecussons de tête : Deux ont déjà fleuri---deux sont en bourgeon
Ecussons intermédiaires: sont tous en dormance

J avais observé le même phénomène chez les fruitiers,lorsque je greffe en écusson ou sous écorce



Les écussons insérés dans la partie terminale,avaient démarré d une façon fulgurante




Les écussons insérés dans la partie intermédiaire,sont toujours en dormance

Est-ce que les tires-sève de tête sont mieux irrigués?
Pour vérifier,je viens d étêter un autre rosier,qui sera écussonné en tête:



Décapité et déshabillé,il recevra des écussons sur la partie terminale

tropique
nouvel azertien a écrit le 29/11/2014 20:26
On parle de dominance apicale.

En principe si vous coupez à trois centimètres au-dessus des bourgeons inactifs, ils vont démarrer.

Pensez à mettre un mastic à greffer sur la coupe si vous tentez l'expérience pour ne pas perdre votre greffe.
floyd a écrit le 30/11/2014 10:02
La vigueur du rosier PG et l'excellente reprise des écussons suffisent (effectivement, nouvel azertien) à expliquer les effets de dominance qui se manifestent.
La pose d'un mastic serait un plus sur une pratique qui fonctionne déjà très bien.

La "canne" qui sert de support à ces greffages parait déjà frêle pour le bouquet de rameaux si vite poussés.

La pratique du multi-écussonage est devenue courante chez les rosiéristes qui produisent les rosiers sur tige. Ils peuvent mettre en vente un "rosier formé" avec une année de culture en moins.
On compte souvent 4 ou 5 écussons, de la même variété naturellement.
J'ai constaté en taillant de ces rosiers que rapidement seuls les greffons les plus haut parviennent à se développer, les autres périclitent à court terme.
tropique a écrit le 30/11/2014 22:04
Bonsoir

Nouvel azertien--Merci pour ces précisions,c est comme ça que je procède

Floyd--Tout ce que vous venez de dire,est la meilleure façon pour greffer un rosier.Au départ,j étais confronté à des échecs.Ce n était qu après votre intervention,que mes problèmes furent résolus.
Donc,je n insère plus qu un seul greffon par canne.
Pour pouvoir insérer un autre greffon sur la même canne,je dois patienter jusqu à l année suivante
Actuellement,j ai des rosiers qui portent 4 variétés,une par canne
J avais commis une erreur grossière,en greffant plus haut.Je ne peux plus tailler correctement
Il faut bien que je passe par là,si je veux apprendre
floyd a écrit le 01/12/2014 16:48
Ne surtout pas dire que ce sont des erreurs!
Disons que ce sont des pratiques possibles mais non durables.

Nous soulignons souvent que l'amateur peut s'accommoder dans tous ses essais, de ses réussites comme de ses déboires, puisque cela ne nuit pas à son "chiffre d'affaires".


greffer.net >> Plantes ornementales