Greffe du poirier sur aubépine

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Poirier


clow a écrit le 24/02/2017 22:52 (ref msg # 57133 )
Pour toi belinsecte divers liens sur les traitements et le feu bactérien :

http://www.arboschwin.com/index.php?page...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fos%C3%A9t...

http://www.agrimaroc.net/bul108.htm

http://rhone-alpes.synagri.com/synagri/p...

http://croqcentrevosges.free.fr/pdf/feu2...

Voilà le focéthil ou phocéthil d'alu y est mentionner par ailleurs pour l'avocatier dans le lien ( agrimaroc ) je me dit que cela pourrait t'être utile.
belinsecte a écrit le 25/03/2017 22:49 (ref msg # 57639 )
C'est gentil de penser à moi mais je rappelle que je n'ai pas de feu bactérien. J'ai développé un peu le sujet par curiosité.
Le pseudomonas sur fenouillet gris était dans un autre verger où l'age avancé des arbres serait en cause. J'ai probablement plein de microbes chez moi comme partout il me semble, mais rien de destructeur.

Pour aider un lecteur qui serait en présence de maladies menaçantes ton 4ème lien semble intéressant :
- A la fin est écrit « Ce document est édité par les Chambres d’agriculture de Rhône-Alpes, établissements agréés pour leur activité de conseil indépendant à l’utilisation de produits phytosanitaires ».
- Il présente le feu bactérien non comme une fatalité mais gérable avec des algues et micro-organismes
- Très technique à chaque étape végétative, produire bio c'est tout un métier... Aidé par les conseils des techniciens de l'organisme de contrôle (label). Ce document conseille aussi à propos d'autres maladies sans apprendre comment les diagnostiquer (Pour diagnostiquer 5 maladies qui ressemblent au feu bactérien, mais pas les autres, voir le lien dans mon post du 17 fev (vers la fin de la page 6) où j'indique + de poires sensibles.)
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 17/04/2017 01:55 par belinsecte
belinsecte a écrit le 15/04/2017 23:09 (ref msg # 57838 )
- j'ai fait hier des couronnes basses sur aubépines dont les fleurs éclosent, un petit greffon de beurrée lebrun sur chacune. mais sur petits et gros diamètres de l'eau sort du bois, cela a dissout le mastic lac balsam. je comprends mieux pourquoi des pro prennent de la cire. quel avenir pour de telles greffes "fondues"? le mastic dilué gêne-t-il la reprise, ou pas?
je sais pas si du mastic dilué s'infiltre entre les cellules à souder, j'ai bien serré avec des lanières découpées dans de la chambre à air. J'ai inséré le greffon entre 2 incisions verticales sur le PG, exactement à la largeur du greffon, il se trouve que ça favorise l'écoulement, l'eau pourrait s'évacuer par dessous car l'écorce est rugueuse.
A ce stade les greffons sont bien hydratés, je pourrais refaire les couronnes après avoir bien rincé le mastic, recoupé les greffons et refait une nouvelle incision sur le PG.

Doit on attendre que ça sèche avant de mastiquer? (de l''eau suinte de la coupe, encore après plus de 24H)

Merci beaucoup à qui pourrait m'éclairer
clow a écrit le 15/04/2017 23:37 (ref msg # 57839 )
salut, je te dis seulement ce que je fais.

Je greffe quand les bourgeon commence à peine à éclaté ( sur aubépine seulement ) pour évité ce problème.

Certains comme moi d'ailleurs dirons que cela peut noyée la greffe mais maintenant je préfère dire tente est regarde le résultat.
clow a écrit le 16/04/2017 01:06 (ref msg # 57842 )
Après il me semble que dans ces cas là tu peu réaliser une petite entaille un peu plus bas ou peut être aussi y faire une ligature pour étrangler un peu ce qui limiterais le passage de la sève en grande quantité mais j'ai jamais tester mais cela paraît assez logique cela dit.

Mais je ne voudrais pas te mettre dans l'erreur .
belinsecte a écrit le 16/04/2017 07:15 (ref msg # 57843 )
Merci;
as-tu déjà réussi des couronnes sur aubépine, au début du débourrement des feuilles?* je croyais qu'à ce stade, les anglaises s'imposaient.
Sur ce sujet : https://www.greffer.net/discussion/viewt... il est relaté une difficulté en cas d'anglaises et fentes tardives, mais Patrice ne sait plus si les greffons étaient eux-mêmes trop avancés.
je n'ai pas su si les anglaises peuvent encore se faire à la floraison. Et je n'ai pas eu le choix, mes aubépines font entre 4 et 13 cm à la base.
La sève brute (au goût d'eau) est transpiré par le bois, pas par l'écorce. je vois bien les "flaques" d'eau se former sur le bois, à partir du bois.
Etrangler réduit la descente de sève élaborée vers les racines.

La double incision sur le PG évite de créer la cavité d'une couronne classique, l'eau peut sortir entre la ligature en caoutchouc et l'écorce qui est assez fendillée.

Mais à cause du mastic dissous qui ne plait peut-être pas à la greffe? devrais-je recommencer pendant que les greffons sont encore viables?

l'an dernier j'ai eu une reprise bien vigoureuse sur une telle couronne basse, l'aubépine ne transpirait pas comme ça car:
était à mi-ombre
son tronc se divisait en deux et je n'en avais d'abord coupé qu'un des deux, conservant l'autre au moins pendant le mois de la greffe

La prochaine fois si je vois le bois "suer", j'attendrais quelques heures ou jours avant de le greffer.

Par dessus au lieu de mettre du mastic, je mettrais du film alimentaire étirable, faute de maitriser l'engluement à la cire.

* si c'est possible de faire une couronne au début du débourrement des feuilles?? cela permetttrait d'y greffer des greffons prélevés le jour même, puisque l'aubépine débourre un peu plus tôt.
larondelle a écrit le 19/04/2017 21:14 (ref msg # 57872 )
Bonsoir;
Je pense avoir étiudier vos lecons et me permet de vous signaler avoir" réussi "à greffer poirier sur (buisson noir).
3pieds ont été mobilisés rabattus à 20 cm environ ;diametre 20mm
Greffage en fente simple et double ,rameau de poirier (2) duchesse (1) bergamotte à 2ye ux
L'ensemle a demarré et laisse entrevoir de beaux bourgeons bien developpés et sans manque.
Cet essai m'encourage et me rend compte que c'est possible. Pour la suite ?......
Bruno a écrit le 19/04/2017 22:19 (ref msg # 57876 )
Buisson noir ? Pour moi c'est l'épine noire ou prunellier. L'aubépine étant l'épine blanche.
larondelle a écrit le 20/04/2017 13:51 (ref msg # 57879 )
Excusez moi BRUNO oui c'est de l'épine blanche.
François du Perche a écrit le 20/04/2017 20:00 (ref msg # 57881 )
Sur aubépine du Mexique et sur aubépine LaVallée, les greffes de poirier faites il y a 2 ou 3 ans (poire Delbard Gourmande) démarrent très fort ce printemps, mais toujours pas de fleurs ! Ce serait intéressant d'avoir des retours sur le goût des fruits pour la variété courante "conférence" et d'autres si possible. On a déjà parlé ce problème de goût (voir p.5 discussions du 24 avril 2016) où il était mis en évidence que certaines variétés, greffées sur aubépine, deviennent immangeables.
ge13 a écrit le 22/04/2017 10:03 (ref msg # 57895 )
Bonjour,

Greffes en fente de poirier sur aubépine sauvage (Crataegus monogyna).

J'ai fait ces greffes en mi-février, la poire avait été repéré au cours d'une ballade estivale et je ne connais pas la variété.
Pour l'instant il semblerait que la greffe se soude bien, j'ai un peu réduit la surface de certaines feuilles des greffons, car les journées ventées et ensoleillées elles s'affaissaient un peu, depuis ça va mieux.
http://img4.hostingpics.net/pics/467323PoirierSurAubpine.jpg
François du Perche a écrit le 29/01/2019 12:27 (ref msg # 64463 )
p.70 de ce lien, il est dit que les poiriers greffés sur aubépine donnent des fruits très savoureux, on s'était déjà posé la question sans trouver de réponse.
https://www.google.com/url?sa=t&rct=...
ge13 a écrit le 21/05/2019 19:08 (ref msg # 65023 )
Bonsoir à tous,

Je me suis aperçu il y peu que le site avait redémarré, l'occasion de vous donner des nouvelles de ma greffe de poirier sur aubépine.
Pour rappel j'ai réalisé la greffe en février 2017 et je remets 2 photos d'avril et d'aout:

https://nsm09.casimages.com/img/2019/05/21//19052106510223602416246219.jpg

https://nsm09.casimages.com/img/2019/05/21//19052106510323602416246220.jpg
Et voici ce que ça donne aujourd'hui, les soudures sont peu esthétiques mais ont l'air de tenir, et puis il y a les premières poires alors je croise les doigts!
https://nsm09.casimages.com/img/2019/05/21//19052106515023602416246226.jpg
https://nsm09.casimages.com/img/2019/05/21//19052106514723602416246224.jpg
https://nsm09.casimages.com/img/2019/05/21//19052106514423602416246222.jpg
https://nsm09.casimages.com/img/2019/05/21//19052106514423602416246223.jpg

floyd a écrit le 23/05/2019 10:20 (ref msg # 65030 )
Merci pour ce retour.
Hélas les points de greffage sont pour le moins bizarres; un manque d'affinité des tissus ?
François du Perche a écrit le 23/05/2019 15:32 (ref msg # 65031 )
ça a l'air bien vigoureux mais la 2e photo de la 2e série montre un profil en vé assez ouvert qui va inévitablement s'ouvrir et fendre l'arbre en deux à l'occasion de vents violents ou de poids excessif. Peut-être est-il encore temps d'enlever une des deux branches et de chercher à redresser l'autre très progressivement sans trop forcer. Opération risquée.
Quant aux bourrelets de greffe, il faut patienter, mais ce n'est pas gagné non plus. Mon expérience personnelle (limitée) montre que les greffes aubépine/poirier donnent systématiquement des bourrelets, rien à voir avec les greffes sur les pommiers dont on a du mal après quelques années à trouver la trace.
Voici deux exemples, tous les deux sur aubépine, le premier avec intermédiaire Mexicana, le second avec intermédiaire Lavallée. Sur le premier, c'était une anglaise sur branche latérale, l'autre une anglaise en tête. Je crains aussi qu'elles ne cassent avec le temps. (Sur Mexicana, une autre greffe a cassé au printemps, heureusement il y en avait plusieurs, mais ce n'est pas très harmonieux, c'est le moins qu'on puisse dire.



ge13 a écrit le 25/05/2019 18:33 (ref msg # 65038 )
Merci pour vos retours, en effet en jouant la facilité de double greffes en fente j'ai assuré certes la réussite mais au détriment de la qualité de la soudure.
Aujourd'hui en pareil cas, greffe sur tige mature de 3 ou 4 ans j'opterai sans hésiter pour une couronne.
François du Perche a écrit le 27/05/2019 12:10 (ref msg # 65049 )
La couronne donne en général des cicatrices assez moches, surtout si ça cicatrise mal. Il vaut mieux dans le cas d'un pg bien développé décapiter puis greffer sur les jeunes pousses, en général, ce sont les anglaises qui font les + belles cicatrices. Mais s'il se crée un gros bourrelet, c'est un problème de compatibilité. Il y a des techniques pour éliminer progressivement ces bourrelets, on les trouve dans la littérature, mais je n'ai jamais expérimenté.
Haroun.S a écrit le 08/06/2019 09:33 (ref msg # 65101 )
je suis d'accord avec Floyd et François...sa fait de sacré bourrelet!! je suis novice en le matière et j'ai fait cet année de la poire William sur aubépine, sur poirier sauvage, en couronne, pendule, fente et machine a greffer...j'essaye et on verra
En tous cas sa marche très bien sur Aubépine!!
ARHUS76 a écrit le 10/06/2019 15:28 (ref msg # 65117 )
Greffe de 2 et 3 ans.




Haroun.S a écrit le 11/06/2019 00:47 (ref msg # 65121 )
très plaisant de greffer du poirier sur l'aubépine...j'ai fait pour la première fois cette année (Williams) et beaucoup de réussite...!!


greffer.net >> Poirier