Fumure à la plantation.

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


fdttl a écrit le 29/06/2013 06:13 (ref msg # 40860 )
Bonjour,
Pourrait-t-on savoir ce que vous mettez à la plantation d'un arbre comme fumure.
De la corne rappée,avec une poudre calcaro-magnésienne?Mais en quelle quantités.
J'ai un sol franchement acide.
François
floyd a écrit le 29/06/2013 10:00 (ref msg # 40861 )
Dans tout premier temps, je procède à l'ouverture d'une fosse pédologique.
Examiner le profil du sol, repérer les "horizons", les couches, la présence d'obstacles, les signes d'une activité biologique, etc… afin déjà de savoir comment est le volume de terre où les racines vont pouvoir s'implanter.
Un peu d'huile de coude suffit.

En profiter pour récupérer un échantillon qui sera examiné "à la main" pour évaluer la texture et qualifier le rapport sable/limon/argile.
Un filet d'acide permet de vérifier la présence de calcaire, un filet d'eau oxygénée permet de visualiser la richesse en matière organique. Les deux par dégagements de bulles.

Pour des prescriptions plus sérieuses, un second échantillon sera adressé à un laboratoire spécialisé.
Ils dosent les éléments minéraux, mesurent le pH eau et le pH KCl et d'autres valeurs techniques qui permettent de raisonner des apports fertilisants, en qualité et en quantité.

En clair, pour redresser un pH un apport calcaro-magnésien est souhaitable; c'est opération de longue haleine, progressif, sur plusieurs années. Tout dépend du pH initial et du but fixé, 6/6,5 serait déjà bien.

Quand à la corne, elle fait partie des moyens pour apporter "lentement" de l'azote.
Reste à faire les apports de potasse et de phosphore… sans oublier les amendements humiques.

Désolé si ce protocole parait complexe, long, superflu… même pour nos jardins d'amateurs faire l'impasse nous laisse au niveau d'apprentis sorciers.
On ne fait pas de bêtises en ne faisant rien, mais on peut être totalement contre-productif en sur dosant un apport, en sous dosant un autre.
fdttl a écrit le 30/06/2013 06:40 (ref msg # 40873 )
Très bon floyd,tu semble compétant en pédologie.
Mon sol est un podzoll landais.Les places où il y aura les arbres sont bien ressuyées quand il pleut beaucoup.
Pour l'amendement calcaro-magnésien j'utilise de la dolomie en poudre,deux poignées au fond du trou de plantation bien mélangées.
La question que je me posais était par rapport à un apport d'azote soluble en plus de potasse et acide phosphorique,sous forme de 3x17.
Est-ce que c'est souhaitable pour une implantation rapide et solide du jeune arbre,ou est-ce que c'est dangereux d'avoir un développement végétal trop nourris au début de l'implantation?
François
floyd a écrit le 30/06/2013 09:50 (ref msg # 40874 )
Le rappel de quelques généralités reste la partie facile…

Ces sols landais sont particulièrement difficiles à remettre en état de culture.
Ce ne sont hélas pas quelques poignées de poudres diverses qui vont y parvenir.

On sait que seul l'apport massif de matières organiques, compost de broussailles, terreau de feuille, engrais verts, maintiens d'une couverture végétale herbacée, pourrait laisser espérer le retour d'une fertilité.

Cette fertilité ne sera durable qu'accompagnée d'apport régulier, en doses légères, de fertilisants.
Nous avions discuté avec André, d'un projet similaire…
Ferréol a écrit le 30/06/2013 14:16 (ref msg # 40877 )
Et un petit marnage (apport d'argiles calcaires) ne pourrait-il pas aussi être bénéfique à ce type de sols?
floyd a écrit le 30/06/2013 16:58 (ref msg # 40885 )
Certainement…
Gros travail et fortes dépenses, quand c'est possible techniquement.

Si on compte 6000 tonnes de terre à l'hectare, un apport de 1% de marne c'est déjà 60 tonnes.


greffer.net >> Hors-sujet