Bouturage PG + greffage "dans la foulée"

greffer.net >> Autres techniques et expérimentations

nicollas a écrit le 19/06/2013 17:34 (ref msg # 40756 )
Bonjour,

peut être que je me réveille et que je redécouvre l'eau tiède, mais je viens de lire un article dans lequel le PG était bouturé puis greffé dans la même année. Plus précisément, le PG est prélevé en automne, mis dans un milieu drainant humide à 3°, puis plantés au printemps (pas de date précise). Puis en août ils sont gréffés en chip budding (pêchers).

Y a des membres du forum qui font ça chez eux, avec des PG bouturés (pommiers, cognassiers ou autres) ?
floyd a écrit le 20/06/2013 18:56 (ref msg # 40766 )
Si la bouture de PG accepte de prendre vigoureusement, aucun problème.
Mais voilà, le pommier bouture mal!
Donc, tout le protocole rêvé (mais classique) ne fonctionne pas.
nicollas a écrit le 20/06/2013 19:02 (ref msg # 40768 )
Ah tiens je pensais que les PG de pommiers bouturaient bien ? Peut être que le greffage dans la foulée peut être tenté directement sur les greffons en train de raciner dans un marcottage par buttage ?

Sinon j'ai lu un peu de doc sur le PG pyrodwarf pour poiriers (vigueur 50%), et il se bouture très bien, donc ça pourrait aussi être tenté.
floyd a écrit le 20/06/2013 19:09 (ref msg # 40770 )
Je veux bien, mais précipiter d'un an le déroulement des choses apporte peu et complique tout.
youcef a écrit le 27/06/2013 12:06 (ref msg # 40824 )
Greffé puis bouturé apres un certain temps, c'est possible.
ex rosier et cognassier.
Bruno a écrit le 22/09/2013 20:15 (ref msg # 41634 )
Peut-être certains pommiers se bouturent mal, mais je peux dire car je l'ai expérimenté, le M9 se bouture très bien. Il y a quelques années, j'avais fais plusieurs boutures au printemps avant le débourrage qui ont toutes prises.
floyd a écrit le 22/09/2013 21:46 (ref msg # 41635 )
C'est bien de boutures type rameau d'un an bien classiques et non de marcottes un peu racinées, dont tu parles Bruno?

Quelques particularités pour ces bouturages réussis?

Reste à tenter bouturage Pg et greffage, comme cela se pratique pour la vigne.
François du Perche a écrit le 23/09/2013 09:18 (ref msg # 41638 )
comme le disait Youcef le 27 juin,on peut ausi faire l'opération dans l'autre sens :
d'abord greffage de la bouture/marcotte, puis, après la Sainte Catherine, transplantation de la marcotte.
argos31 a écrit le 25/09/2013 15:54 (ref msg # 41658 )
Oui l'idée est bonne vu que c'est une pratique qui marche bien pour les plants de vigne :'Si l'on maintient la greffe à une température idoine le temps de la soudure ).Mais à part le cognassier je connais peu de P G qui se bouturent à coup sûr


greffer.net >> Autres techniques et expérimentations