Un fruit de Myrobalan sur mirabellier

greffer.net >> Prunier

Pointeurdevide a écrit le 07/06/2013 13:58 (ref msg # 40591 )
Bonjour tout le monde !

J'ai (...mon père a) dans le jardin deux Mirabelliers (de Metz ?) voisins, un Myrobalan juste à côté, à peine plus loin un prunier je-ne-sais-quoi greffé sur un Myrobalan sauf erreur, plus d'autres pruniers plus loin - sans parler des pruniers variés des voisins.

Une fois, un Mirabellier a porté UN fruit de Myrobalan : couleur, goût.

La branche portant ce fruit touchait le Myrobalan mais portait ses mirabelles normales à cette exception près. La production est d'habitude très uniforme.

Ces Mirabelliers sont probablement greffés. Pas de bourrelet, et l'écorce du tronc a le même aspect que celle des branches, mais les charpentières partent toutes du tronc à la même hauteur.

J'ignore si le Myrobalan est un drageon de ce Mirabellier ou un franc de celui plus loin, qui a une branche non greffée, outre celles des prunes.

Avez-vous une explication ? Merci !
floyd a écrit le 08/06/2013 08:21 (ref msg # 40593 )
Je résume:
Un environnement riche en pruniers divers.
Un verger de pruniers divers, greffés ou non, Mirabelliers et Myrobolan.

Le Mirabellier ne semble pas greffé, porte régulièrement les fruits de sa variété.
Le Myrobolan pourrait être issu d'un PG, d'un drageon, ou d'un semis spontané.

Proximité et contact entre Mirabellier et Myrobolan par les branches semblent à l'origine d'un unique fruit atypique sur le Mirabellier.

Autant dire que le contexte de l'observation n'aide pas à tirer de conclusions définitives.
Après avoir rappelé que l'origine du pollen n'a pas d'influence sur l'aspect du fruit, que les mirabelliers ne sont généralement pas greffé, il faut chercher une autre cause au fruit unique observé une fois…

Une mutation locale pourrait être une hypothèse de travail.
Le rameau porteur doit être observé sur plusieurs années, (et si possible être reproduit par greffage) afin de suivre son évolution et surveiller de nouvelles occurrences du phénomène…
Pointeurdevide a écrit le 08/06/2013 23:55 (ref msg # 40598 )
Merci Floyd!

J'ai soigné, récolté et apprécié ce mirabellier pendant plusieurs années auparavant (mais pas ensuite); un fruit rouge avait peu de chances de m'échapper.

Pollen sans conséquence : je le supposais puisqu'il doit provenir d'habitude de plusieurs arbres, très différents à l'intérieur d'une espèce. Merci d'avoir confirmé.

Mutation... On dit que des virus savent transporter des fragments d'ADN d'un organisme à l'autre. D'une mirabelle à un fruit ayant la couleur du Myrobalan, il suffit peut-être d'un colorant en plus, donc trois fois rien.

D'autres idées ?
floyd a écrit le 09/06/2013 21:15 (ref msg # 40604 )
La pulpe du fruit a pour patrimoine génétique celui du pied fructifère.
Seul l'amande du noyau est l'hybride.

Il faudrait donc que les tissus de la fleur soient mutés, et donc qu'une partie du rameau fructifère le soit.
La difficulté réside dans la démonstration des théories…

Quelque soit la cause du phénomène, il faut voir s'il est stable et apte à la conservation, donc par greffage.


greffer.net >> Prunier