tronc fendu de haut en bas

greffer.net >> Abricotier

fredbrahim a écrit le 08/05/2013 22:04 (ref msg # 40173 )
Bonjour,
Mon père a planté un abricotier (acheté en pépinière) il y a 3 ans, la reprise s'est passée sans soucis.
Par contre la semaine dernière j'ai vu que l'écorce était fendue de haut en bas sur toute la hauteur du tronc, laissant à nu un bon tiers du tronc, un peu comme si "l'intérieur" du tronc avait grossi plus vite que l'écorce.
Quelqu'un a-t-il déjà été confronté à ce genre de phénomène? Avez-vous une idée de quoi il s'agit?
floyd a écrit le 08/05/2013 22:20 (ref msg # 40176 )
A quelle époque le phénomène a-t-il pu se produire?
Est-ce du printemps, lors de la montée de sève, ou déjà plus ancien?

Dans la littérature les auteurs incitent parfois à faire des incisions longitudinales afin de "desserrer" les écorces. Un peu comme les médecins de Molière prescrivaient la saignée.
Ce qui ne tue pas renforce… dit-on, là encore. Mais proposer un traitement avant d'avoir saisi les causes reste très délicat!

Le phénomène de fente de l'écorce n'est pas exceptionnel, trop rares toutefois pour nourrir des hypothèses et les valider.
Je l'ai constaté un été sur un de mes gros merisier; les bourrelets cicatriciels parviennent à refermer la plaie et à recouvrir le bois qui a eu le temps de sécher, mort.
TheChti a écrit le 10/05/2013 12:23 (ref msg # 40193 )
Dans mon fil de discussion ici:

https://www.greffer.net/discussion/viewt...

C'est un peu la même problématique. L'arbre a perdu des charpentières, mais le tronc est aussi ouvert, fort heureusement pas sur toute sa longueur ....
gourmand a écrit le 10/05/2013 21:54 (ref msg # 40212 )
Tout ça sent le chancre bactérien à plein nez . On ne peut rien faire , et surtout pas essayer de couper les parties mortes pour mettre un cicatrisant . Ce serait le meilleur moyen d'étendre le chancre . Les seuls cicatrisants qui étaient efficaces étaient à base de mercure . Pour des raisons évidentes , ils sont interdits depuis longtemps . La seule conduite à tenir est d'être très avare en engrais azotés , organiques comme minéraux . Dans ce cas seulement , le chancre aura des chances de se développer lentement et même parfois de guérir .

Eric
floyd a écrit le 10/05/2013 22:40 (ref msg # 40215 )
Je n'ai pas remarqué d'écoulement gommeux sur les plaies apparues sur mon merisier.
De quoi douter d'une attaque fongique ou bactérienne.
La cicatrisation spontanée et aucune récidive, à environnement constant et en l'absence de toute application phytosanitaire; voilà bien qui est inhabituel pour ces maladies très agressives.


greffer.net >> Abricotier