Merisier dissymétrique

greffer.net >> Cerisier

Sylvain M. a écrit le 01/05/2013 13:17
Bonjour à tous,

J'ai dans mon jardin des merisiers non greffés, dont un dont le port est assez disgracieux du fait que ses branches partent toutes du même côté (cela est dû au fait qu'il était étouffé depuis toujours sous une haie de cyprès de plus de 15mètres, aujourd'hui abattus).
Je me demande s'il ne serait pas possible de le regarnir, et pourquoi pas en profiter pour le greffer avec une variété de cerises ? (mais sinon, même du merisier me suffirait car cet arbre est surtout "paysager" pour moi)
La photo ci dessous sera plus parlante :
https://dl.dropboxusercontent.com/u/63373815/Merisier.jpg

Je n'ai pas encore beaucoup cherché, mais du peu que j'ai lu, le "greffage sous écorce" me semblerait peut-être une solution pour cet arbre d'âge avancé.
Avez-vous des suggestions à me faire ?
Je précise que le côté dégarni est plein nord : peut-être cela a-t-il de l'importance.

Merci à vous.

Sylvain M.
klakos a écrit le 01/05/2013 13:26
On peut faire des couronnes sur de tels diamètres (le 1er du moins) en septembre.
Sylvain M. a écrit le 01/05/2013 17:59
Merci Klakos de te pencher sur ma question.

Le problème avec ce genre de greffe, c'est que si je me plante (ou que ça ne prend pas, tout simplement), c'est fichu... Et comme je ne cherche pas spécialement à obtenir un fruitier productif (un "bel arbre" me suffit), j'ai peur que le jeu n'en vaille pas la chandelle.
Alors, je me disais que de juste tenter de le regarnir sur le côté dégarni me suffirait, et que si la greffe ne partait pas, je n'aurai pas pire qu'actuellement.
Par ailleurs, le merisier le plus dégarni est celui du fond, dont les 3 troncs ont un plus gros diamètre (>10cm chacun).

Je pensais donc à la greffe "en coulée" (sous écorce), telle que décrite ici. Mais est-ce jouable sur des arbres de ce diamètre et aurais-je plus de chance avec du Merisier qu'avec une variété fruitière de Cerisier ?

Merci de vos conseils.

Sylvain
klakos a écrit le 01/05/2013 19:08
Le problème est notamment que l'écorce va être dure. l'usage est de faire aussi une "éraflure" (suffisamment profonde pour laisser apparaitre le cambium) mais la problématique reste la même.
De plus à terme, j'imagine difficilement une éventuelle branche secondaire greffée bas se développer : elle sera fortement concurrencée par la partie feuillue "merisier" déjà existante.
floyd a écrit le 01/05/2013 21:17
Même pronostic que celui donné par Klakos.
Le naturel d'un arbre consiste à élever son houppier en laissant se dessécher les branches les plus basses dans son ombre.
Ce phénomène plus les effets de la dominance apicale ne laissent rien à espérer.

Pour l'esthétique tenter de supprimer les branches basses coté soleil, pour équilibrer.
Sylvain M. a écrit le 01/05/2013 22:45
Ok, merci pour votre analyse.
Bon, je vais donc le laisser comme ça quelques années et continuer de lire le forum régulièrement, puis je tenterai peut-être une greffe en couronne quand je me sentirai prêt... Mais là, sa floraison est quand même très belle (pas visible sur cette photo moche, sous la pluie), et je veux encore en profiter quelques printemps de ce spectacle, même dissymétrique !
Et puis surtout, je vais planter d'autres arbres ailleurs, qui auront plus de chance d'allier esthétisme et production !
Merci encore.

Sylvain
floyd a écrit le 02/05/2013 15:56
…un pas de plus sur le long chemin de la sagesse du jardinier!


greffer.net >> Cerisier