Ramollir le mastic à greffer, diluant?

greffer.net >> Greffage

André a écrit le 18/12/2016 22:53 (ref msg # 55812 )
En préparant mes prochaines greffes, j'ai retrouvé une boite de mastic Pelton à greffer qui avait pas mal durci (la première utilisation date bien de 3 ou 4 ans).

Est-ce qu'un simple bain-marie suffira à ramollir le mastic quand j'en aurai besoin (j'en doute vu la dureté en surface) ?

Sinon faut-il prévoir l'ajout d'essence de térébenthine ou d'huile végétale pour diluer le mastic ?

Est-ce qu'il est possible de couvrir la surface du mastic d'une fine couche d'huile en fin de saison pour éviter le dessèchement d'une saison à l'autre ?
nouvel azertien a écrit le 18/12/2016 23:19 (ref msg # 55813 )
Il faut la poser sur un radiateur....
floyd a écrit le 19/12/2016 00:35 (ref msg # 55816 )
Je confirme l'utilité du bain-marie; on retarde le refroidissement du contenu de la boite en la laissant dans l'eau chaude, pendant l'utilisation du mastic sur le terrain.
Jamais essayé les autres solutions qui sont à priori judicieuses.
… et j'ai changé de mastic pour le lac balsam.
François du Perche a écrit le 19/12/2016 15:55 (ref msg # 55820 )
pour le Lac Balsam en tout cas, on peut le ramollir avec du trichloréthylène, je l'ai fait à plusieurs reprises sur des vieux pots dont le fond avait séché : on peut ainsi récupérer les restes. Maintenant, j'utilise des gros tubes et n'ai plus ce problème. Il ne me reste qu'un petit fond de flacon de trichlo, que je garde précieusement car c'est devenu introuvable depuis pas mal d'années, ça doit être maintenant indexé sur le cours de l'or
bourru a écrit le 19/12/2016 20:15 (ref msg # 55823 )
Il est toujours aussi facile et économique à produire.
Trop sans doute.
Comme toujours, en pareil cas, on le fait interdire par des braillards professionnels
pour le remplacer par un produit plus cher.
Cette fois ci, le prétexte a été que certains se shootaient avec...
Des gens qui certainement n'ont jamais eu à travailler en atmosphère saturée en trichlo;
ils ne confondraient pas avec de la schnouff...
André a écrit le 19/12/2016 23:02 (ref msg # 55824 )
Quand on lit la composition du mastic, on constate que c'est principalement de la résine avec un peu d'huile végétale.
La résine, c'est de la colophane mélangée à son solvant, la térébenthine qui rend la résine "liquide". Quand la résine est exposée à l'air, la térébenthine s'évapore, ce qui a pour effet de faire durcir la colophane qui devient alors un opercule solide qui constitue une très bonne protection pour les blessures sur les pins.

J'en conclus que du mastic sec, c'est du mastic dont quasiment toute la térébenthine s'est évaporée avec le temps. J'imagine que c'est la raison pour laquelle le mode d'emploi déconseille de faire chauffer le produit puisque ça le liquéfie un peu sur le moment, certes, mais ça le rend encore plus sec ensuite.

Bref, j'ai donc testé de réincorporer de la térébenthine dans ma boite de mastic sec et, après avoir bien mélangé, il est redevenu une bonne pâte comme il l'était initialement (avec quelques petits grumeaux quand même).

Ensuite pour éviter un nouveau dessèchement avec l'air du pot à moitié vide, j'ai recouvert la surface du mastic d'une fine couche d'huile de tournesol qu'il suffira de retirer ou incorporer avant la prochaine utilisation en pensant à remettre une couche d'huile après usage.
François du Perche a écrit le 20/12/2016 09:23 (ref msg # 55825 )
La térébenthine a l'inconvénient d'être très longue à sécher, le mastic va rester poisseux longtemps et attraper tous les moustiques, feuilles mortes, poussières, etc. Avec un solvant + volatil, genre essence (on en a toujours sous la main pour la tondeuse) ou autre (acétone, essence F, white spirit, etc) ça doit sécher + vite. Il faut essayer.
François du Perche a écrit le 20/12/2016 09:26 (ref msg # 55826 )
et l'huile végétale est un bon solvant pour les goudrons, donc elle risque de se mélanger au mastic, et ça ne sèchera + du tout.
bourru a écrit le 20/12/2016 10:01 (ref msg # 55827 )
Et la vraie térébenthine (de résine de pin) ne se trouve plus non plus dans le commerce.
Seulement un ersatz "à la térébenthine".
floyd a écrit le 20/12/2016 12:02 (ref msg # 55828 )
A propos de térébenthine, voir ici, une entreprise du sud-ouest:
http://www.sust-forest.eu/sites/www.sust...
François du Perche a écrit le 20/12/2016 15:29 (ref msg # 55830 )
Et la vraie térébenthine (de résine de pin) ne se trouve plus non plus dans le commerce.

Dans certains magasins de bricolage (bricomarché en tout cas), on trouve un diluant "à la térébenthine" mais aussi de la vraie essence de térébenthine (un peu + chère). ça sent tellement fort que personne n'aurait l'idée de la sniffer ! Autrefois, c'était utilisé pour tuer les vers dans les vieux meubles, c'était moins efficace que le xylophène mais beaucoup moins cher et sans doute moins toxique pour l'opérateur.
En tout cas, ça dissout l'huile, voir la peinture à l'huile : huile de lin+térébenthine
André a écrit le 20/12/2016 21:25 (ref msg # 55840 )
"François du Perche" a écrit :
et l'huile végétale est un bon solvant pour les goudrons, donc elle risque de se mélanger au mastic, et ça ne sèchera + du tout.

L'huile végétale fait partie de la composition du produit.


Bruno a écrit le 04/01/2017 15:28 (ref msg # 56063 )
Le gemmage n'est plus pratiqué dans les Landes. Maintenant la production d'essence de térébenthine vient de Chine.
Peut-être à la place de l'essence de térébenthine on pourrait mettre du white spirit ? Est-ce toxique pour les végétaux ? Si l'on met de l'essence automobile sur de l'herbe, ça la tue, alors que le gasoil non. Enfin c'est ce que j'ai remarqué.
hendy a écrit le 04/01/2017 15:56 (ref msg # 56064 )
Faites ( environ 1 cm cube )des petits cubes de mastic à greffer et placez les dans un papier ciré que vous placer dans de l' eau chaude(température que vous supportez de la main.. vous prenez un cube que vous étalez ,,.Observation donné en voyage au sud de la France par un paysan ,.. je l' ai essayé mais je veux le reprendre cette année,,, ** s'étions sla **qu' il me dit,..
kakou13 a écrit le 04/01/2017 17:19 (ref msg # 56065 )
le mastic pour le rendre liquide je le mets au bain marie et je mets sur les plaies importante pour cicatriser avec un pinceau
avant je mettais du goudron de Norvège mais j'ai eu la désagréable surprise de voir que des bestioles rentrait dans la charpentière et m'asséchait la branches ( mirabelle de Nancy )

après je mets des fois du white spirit pour traitement avec d'autres produits quand je n'arrive pas à éradiquer (pucerons lanigères )
c'est pas très catholique ce que je fais si quelqu'un peut me donner une solution je suis preneur


greffer.net >> Greffage