Pieds de vigne à partir de pépins

greffer.net >> Vigne

Tony 53 a écrit le 04/09/2006 11:45
Lors du printemps 2005, j'ai semé des pépins de raisins dans des petits pots. Ils ont bien poussés depuis. J'ai eu pas mal de pertes. Mais je me retrouve avec une dizaine de pieds dans 2 pots en plastiques avec une profondeur de 30 cm.
Certains pieds font 20-30 cm de long. Je n'ai pas effctué de taille pour l'instant.
J'ai envie de les enlever du pot à la Toussaint. Mais faut-il que je les mette dans un pot de façon individuel ou les plante directement en terre. Il y a t'il une taille à effectuer ?

La variété, je ne la connais pas. Ce sont des pépins récupérés sur une vigne : le raisin est rouge violet avec une peau très épaisse et très peu sensible aux maladies. C'est une vigne, un seul pied, impressionnante, elle donne au moins 150 kgs par an. Cette année, une année record. La récolte s'effectue d'octobre à décembre.
Tony 53 a écrit le 19/09/2006 16:56
Persone pour me conseiller...
gaia a écrit le 14/11/2006 11:55
bonjour,

je peux vous donner une réponse, il m'arrive de faire des pieds de vigne en partant de pépin. Je taille en février ,mars suivant le temps, le pied a environ 20 cm du sol , l'année suivante, 50 a 66 pour cent de la pousse de l'année après vous avez un pied tout a fait "ordinaire", je plante ma bouture si je l'ai fait en pot, au début du printemps suivant juste avant le départ de la nature.j'espere avoir répondu a votre question( cela fait 10 ans que je pratique cette méthode
autrevie a écrit le 28/01/2007 11:50
Super Gaïa!
j'admire ce que vous faitent tout les deux!
BRAVO
quel merveille,quel patience,quel curiosité!!
que d'amour!


cellon mon pont de vus:

La production de raisin risque d'etre longue à attendre
mais au moins tu aura des vignes à enracinement geant!!!
plantes les vite directement en place!il faut conserver les pivots
si les racines ont commencé à fairent des spirales,c'est dommage car elle continurons dans le sol
si tu coupe les racines elles repartirons bien droite mais tu aura perdu tes racines "tete chercheuses"(que je surnomme pivot)
mais comme tes vignes metterons bp de temps avant de produire elle metterons toute leurs énergie dans la croissance
et l'orsquelles produirons ce ne sera pas à moitier!
thibaud a écrit le 28/01/2007 12:29
oui mais les plantes ne sont pas fidèles aux parents logiquement??
autrevie a écrit le 28/01/2007 18:52
oui,sauf pour les cepage Amriquain.
au pire il faut greffer
au mieux tout se passe bien
rare sont les gens qui ont la patience d'attendre les fruits.
ce n'est peut etre pas si rare que cella d'obtenir du bon raisin a parti de semis.

j'espere entendre de belles histoire un jour a ce sujet.
Tony 53 a écrit le 04/02/2007 12:04
Merci pour ses réponses. Et a votre avis, il faut les mettre en place quand? Il faudrait pas que j'attende...
Yardenia a écrit le 19/03/2007 20:21
ben moi j'ai pas semé de pépins mais j'avais dû jeter des raisins au compost, parce que plein de vignes ont germé dans mes autres semis l'an dernier. j'en ai planté une en terre en été elle fait au moins 60 cm, les autres sont encore en pot je les repiquerai au printemps (sous tunnel elles ont déjà débourré). pour la variété ce sera la surprise...
André a écrit le 20/01/2010 18:51
Quelqu'un sait-il quel est le temps de fructification moyen pour un semis de vigne ?
youcef a écrit le 20/01/2010 19:31
Quelqu'un sait-il quel est le temps de fructification moyen pour un semis de vigne ?

plus de cinq ans.
Ferréol a écrit le 20/01/2010 20:18
Il faudra aussi prévoir de les greffer sur un porte greffe adapté afin d'éviter qu'ils ne meurent des suites du phylloxéra.
alias a écrit le 21/01/2010 18:54
J'en ai 4 a 5 pieds sur franc, et je n'ai aucun problème de phylloxera.
Est il encore présent?
Bruno a écrit le 24/01/2010 18:13
Il y a des vignes chez moi qui ont poussé toutes seules (pépins qui ont germé). Elle ont fructifié des années après mais le résultat n'est pas fameux. Il s'agit de petits grains minables. Mais enfin sur la quantité il pourrait y avoir de bon résultats.
Actuellement lorque l'INRA crée de nouvelles variétés, il fait une analyse génétique sur les tout petits plants et peut voir la grosseur de grains, leur parfin, la couleur, l'épaisseur de la peau, la résistance aux maladies etc... Il n'y a plus besoin d'attendre que le plants soient grands. Ce qui fait un gain de temps énorme.
Bruno a écrit le 24/01/2010 18:19
J'en ai 4 a 5 pieds sur franc, et je n'ai aucun problème de phylloxera.
Est il encore présent?

Je pense en effet que le phylloxera n'est plus présent. J'ai souvent bouturé des vignes qui n'ont jamais été malades. Mais quant on fait ça en amateur, ce n'est pas très grave si quelques pieds de vigne meurent. Pour un viticulteur c'est autre chose, il ne peut pas prendre ce risque. Si on bouturait à nouveau la vignes dans les vignobles, tôt ou tard le phylloxera reviendrait.
bourru a écrit le 24/01/2010 20:10
Si tu veux tenter de créer de nouvelles variétés de vigne,
pourquoi pas.
Garde cependant en tête que les hybrideurs professionnels ne travaillent pas à l'aveugle.
Ils orientent leur recherche en choisissant le père et la mère en fonction des qualités qu'ils espèrenr trouver.
Et pourtant, malgré ces précautions, le résultat est, en %age très décevant: moins de 1% conservé en culture, pour une nouvelle sélection au vu des résultats.
C'est un METIER, passionnant, mais difficile.

Si ton but est d'avoir du raisin pour le manger, tu trouveras dans les centaines de variétés existantes, le raisin de tes rêves,
pour quelques €.seulement, prêt à fructifier dans deux ans

Si ton but est de faire une expérience pédagogique pour ton fils afin de lui montrer le développement d'une plante depuis la graine,
choisis plutôt le haricot qui est plus rapide, et satisfera mieux l'impatience des gamins.

Mais si ton but est seulement de t'amuser, oublie tout ce que je t'ai dit plus haut.
On n'a rarement l'occasion de se donner du plaisir sans dépenser d'argent
Ferréol a écrit le 25/01/2010 17:26
Le phylloxera est toujours présent en France, il est devenu relativement rare mais est toujours là. Ce puceron à un cycle de vie assez complexe et peut passer toute l'année sur les feuillages et donc se maintenir sur les vignes greffées sans toutefois mettre leur vie en jeu. Cela implique tout de même qu'il survit même dans les vignobles greffés.

Garder des vignes européennes franches de pied est très risqué car une fois le puceron installé sur les racines, il n'y a plus rien à faire. C'est un peu comme sortir non couvert alors que les MST sont toujours présentes. C'est s'exposer à un risque inutile alors que le moyen de s'en protéger est simple et peu onéreux...
michelh79 a écrit le 05/11/2010 21:54
Sur la côte vendéenne , on trouve de la vigne sauvage ( redevenue sauvage ? ) le long des dunes .. Elle prospère comme de la mauvaise herbe ... , j'en ai replanté 2-3 plants chez moi , ou elle se porte toujours aussi bien .. elle produit de petites grappes de raisins noirs avec plus de grains que de chair . mais délicieuses .. Elle est très vigoureuse et ne semble pas se poser trop de questions sur le phylloxera ..
floyd a écrit le 06/11/2010 01:48
C'est évoqué plus haut dans le topic, l'insecte n'aime pas du tout les sols sableux. Il n'est donc pas étonnant que les dunes vendéennes puissent héberger encore des pieds de vignes sans doutes échappées des fiefs vendéens ou du panier du pique-nique.

La pérennité de ces vignes ne tient probablement qu'au contexte agronomique… et pas à une quelconque particularité génétique de ces vignes des sables.
Dommage…
dio.nico a écrit le 01/12/2010 19:25
Sujet très intéressent,

Le Phylloxera, est bien toujours présent et n'a jamais quitter nos vignoble depuis qu'il s'y est installer.

Les PG ne repousse pas la petit bête, elle et donc toujours logées dans leur racines mais leur système étant plus adapter (on peut dire pour simplifier que leur racine sont plus grosse et donc ne meurs pas de l'attaque du phylloxera) il et en mesure de nourri sont greffon.

Néanmoins vous pouvais pratiquer si votre pied et attaquer, l'immersion complet de votre ceps (inondation), une méthode incertaine mais qui a fait ses preuve dans quelque vignoble a l'époque de l'attaque phylloxérique.
palustris a écrit le 30/06/2012 06:44
les semis de vignes sont relativement faciles a réaliser et les boutures aussi

un semis que j'ai effectué il y a deux ans a l'automne je me me souvient plus vraiment de quelle espèce il sagit probablement v.riparia ou encore v.amurensis
http://i125.photobucket.com/albums/p53/palustris/juin%202012/IMG_2595.jpg


l'automne passé j'ai semé des graines provenant de vitis cognitiae et je me demandais si les vignes étaient autofertiles car la vigne mêre était la seule de son espèce avec des vitis riparia sauvages donc semis hybrides?
je ne m'attend pas vraiment a des fruits bon a manger et encore moin a vinifier.
http://i125.photobucket.com/albums/p53/palustris/juin%202012/IMG_2593.jpg
ici pas de problème avec le phyloxéra mais plutôt de froid hivernal et de midiou car les été sont très pluvieux ca n'affecte en rien la vigeur de la vigne mais la récolte de fruit en soufre.


greffer.net >> Vigne