Greffe pendule "sur le coté"

greffer.net >> Greffage

patrice a écrit le 08/03/2013 12:03
De la part de pendule, qui présente une variante de sa greffe pendule, sur le côté.
Le but est de mettre plusieurs greffons sur le même porte-greffe.
C'est un peu dans l'esprit de la greffe en cadillac, sauf la découpe du greffon et la forme de l'entaille du porte-greffe.


Voici l'essentiel, je lui laisse compléter ou répondre aux questions :

Découpe du greffon identique à la greffe pendule (cf lien article ci-dessus): un biseau, et une petite encoche sur la face avant




Le haut du greffon coupé en biseau de façon à faire écouler l'eau à l'opposé de l'oeil




Dans le porte-greffe, on détache une languette
La longueur de la découpe de la languette devra être supérieure à la longueur du biseau du greffon, car le début de la découpe du PG vient à former une petit courbe, sur laquelle ne doit pas s'appuyer le biseau plat du greffon




Pose du greffon : on voit que le haut du biseau du greffon est en retrait du début de la découpe du PG (petite courbe)




Ligature au buddy tape




On fini de couvrir ce qui n'a pas été recouvert de buddy tape avec du mastic




On pense à mastiquer aussi l'extrémité du greffon




Greffe terminée




Plusieurs greffes sur le même porte-greffe.



La différence avec la cadillac :



Le greffon est en double biseau

Le porte-greffe en entaillé jusqu'à son tiers.
Greffon posé "en biais"






Bruno a écrit le 09/03/2013 20:01
C'est peut-être bien pour les PG déjà un peu grands ? On peut en mettre sur plusieurs branches et si ça ne réussit pas on ne détruit pas trop le PG.
noone1504 a écrit le 30/03/2013 17:04
Bonjour
Je me pose la question sur cette méthode......
Est elle utilisable sur la vigne si le la branche fait 2 ou 3cm ce diamétre?
Est ce que quelqu'un l'a tentée??
Cordialement
fretka a écrit le 06/08/2013 07:14
Pour illustrer le résultat d'une telle greffe réalisée ce printemps sans décapiter le porte-greffe, voici une photo.
Cognassier spécial sans nom (provenant d'iran en 1990 environ) sur probablement Ba29 (rejet d'un vieux cognassier d'un ancien verger)
J'ai eu beaucoup de réussites ce printemps avec cette façon de faire (st-Julien, Myrobolan, pyrus comunis, etc.)

argos31 a écrit le 03/03/2015 10:30
Merci Klakos pour le lien du livre du " fameux" monsieur BALTET... Connaissais pas !!Je ne suis pas déçu...C'est bien expliqué par un bon expert .
Pour la cadillac je la pratique souvent .Vu que je sème mes P G . je n'élimine pas les "biscornus" en bonne végétation :je fais la cadillac au printemps et un seul greffon surtout pommier et kiwis de +de 2/3 ans ,ça réussit bien
ké20 a écrit le 03/03/2015 20:44
j'aime beaucoup cette greffe Cadillac , et la variante pendule , mais le biseau coté languette , j'aime bien le faire un poil plus long pour que la languette se colle aussi très bien sur le greffon.
On peut dire entre les biseaux cadillac et Pendule

Cette technique est intéressante car en cas d'échec , on peut recommencer.
Avec une anglaise ou fente , ce n'est pas certains à chaque fois.
tom a écrit le 03/03/2015 20:53
Mais faut-il préalablement décapiter le PG ? Je veux dire, si l'on insère juste le greffon, pourra-t-il se développer sans être asphyxier par le reste des yeux du PG ?
ké20 a écrit le 03/03/2015 21:06
si tu es certain que la greffe soit réussie , oui , il faut par la suite décapiter le PG pour que le greffon se développe encore mieux.
tom a écrit le 03/03/2015 21:59
J'avais peur qu'il ne puisse pas se développer durant la période délicate procédant la soudure...

Merci

PS : Y a-t-il un diamètre maximal à ne pas dépasser ? Peut-elle être réalisée sur un bois fortement lignifié ?
belinsecte a écrit le 19/05/2016 08:06
Cette "pendule sur le coté" est faite jusqu'à quel mois de l'année?
Je rejoins la question précédente: jusqu'à quel diamètre?
Et... avec quels fruitiers?

Oui la greffe sur le coté, le PG sera recoupé ensuite. Afin d'utiliser d'abord le PG comme tuteur? ou afin de laisser toute la partie terminale d'origine, mais dans ce cas la greffe prend elle même si on greffe tard fin printemps début été?

Pour la greffe qui m'intéresse en cette fin mai, je propose continuer comparer les "couronnes" ici:
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
klakos a écrit le 19/05/2016 14:56
Par ici, c'est le type de "greffe "usuelle" (car rapide et facile à mettre en œuvre), utilisée depuis... beaucoup de temps, (des dizaines, voire centaines d'années ).
Elle l'est comme la greffe anglaise traditionnelle.
On lui préfère néanmoins "la traditionnelle" lorsque le diamètre ne permet pas un bon contact avec le porte-greffe (diamètre excessif).

Comme "l'anglaise traditionnelle" elle se pratique avec succès au printemps et à l'automne.

Poirier, pommier évidemment.
L'abricot se fait ainsi aussi, mais je constate pas mal d'échecs (qui n'ont peut-être rien à voir avec la technique).
Prunier, cerisier, idem...

Cette méthode était aussi préconisée pour les conifères par exemple.

En somme, c'est une greffe à l'anglaise. Un peu modifiée, avec des accents de chip-budding.

Pour de forts diamètres, on l'oublie et on passe à la couronne.
François du Perche a écrit le 19/05/2016 17:08
ce serait intéressant de comparer le % de réussite par rapport à la "fente décentrée sur le côté", qui est identique sauf qu'on fait un double biseau et donc que la languette est censée se souder au greffon. Elle préserve également le PG (contrairement à la Cadillac qui le mutile définitivement). Avec cette greffe Pendule, on a moins de points de soudure mais le greffon conserve mieux son intégrité qu'avec un double biseau qui l'ampute pas mal. ?
belinsecte a écrit le 19/05/2016 19:02
il y a un croquis ici:
https://www.greffer.net/?p=695
qui illustre qu'en pendule, il y a 4 points de contact du coté principal parce qu'il est ovale, contre 2 points de contact pour le coté principal d'un double biseau symétrique (qui serait greffé en "fente sur le coté")

Benjamind m'indique qu'il a réussi ses "pendule" de fin mai à fin juillet (pas essayé avant), sur pommier et aubépine, sur tous diamètres de 0,5 à 5 cm (il n'a pas encore testé les autres fruitiers).
Johann m'indique que il a réussi ses pendule de décembre à mars (pas essayé après), "les plus faciles: pommes poires peches cerises, les plus dures (jamais réussi): plaqueminier, noyer, pacanier, pistachier ...
Les pruniers en intermédiaires, étrangement."
ké20 a écrit le 20/05/2016 08:11
J'en fais de février à mi-mai (kakis) des pendules. pas de problème.
J'ai par contre échoué pour cognassiers fin avril , car n'ayant pas enveloppé la totalité du greffon au buddy tape , le soleil m'a grillé les yeux du greffon alors que la cicatrisation avait bien commencé à se faire .....
A voir si le greffon se soude bien quand même malgré l'échec
belinsecte a écrit le 20/05/2016 09:03
tu veux dire que en recouvrant les yeux du greffon au tape ils germent plus tard quand la soudure est meilleure? (oui les yeux traversent le tape).
ou seulement recouvrir le bois? est ce qu'il y a une préférence entre recouvrir le bois avec du mastic ou du tape?
(comme j'ai déja surgreffé ce début de semaine 100 greffons j'hésite à peindre délicatement les greffons au pinceau avec de la peinture blanche sans odeur car le vent est sec ici. mais avec les histoires d'osmose je voudrais pas les tuer...)

pour départager ton résultat avec kaki, pourrais tu préciser ce que tu as greffé, et sur quoi (lotus, kaki, virginiana?)

merci
ké20 a écrit le 20/05/2016 09:17
j'aurai embaumé la totalité du greffon au buddy tape pour le protéger de la déshydratation et du vent.
C'est flagrant , les greffons qui étaient en plein soleil ont les yeux qui ont tous séchés. Pour les agrumes et avocatiers , ils est conseillé d'embaumer le greffon , et on peut sortir le buddy tape après soudure au niveau des yeux.

HS : j 'ai greffé sur Diospyros lotus. Je ferai un post si tu veux.
D'ailleurs , je vais compléter mes photos d'avocatiers , la deuxième greffe débourre !
François du Perche a écrit le 20/05/2016 09:53
Ces échecs dus au soleil sont instructifs, surtout pour les couronnes qu'on fait tard en saison et où le soleil peut être redoutable. Une ombrière s'impose (solide, pour résister au vent), ça va pour quelques greffes mais évidemment pas pour des centaines. L'enrobage au buddy tape est peut être une bonne solution.
Pour revenir à la comparaison pendule sur le côté et fente sur le côté, on ne peut pas trancher avec des phrases, en mettant le greffon un peu en travers, on a 4 points de contact par côté, soit 8 en tout, mais on n'est pas tout à fait perpendiculaire au tronc. Si on veut être bien droit, il faut aligner les cambium d'un seul côté, on a alors 2 lignes de soudure contre 4 points au pendule. Les deux systèmes peuvent cohabiter, seules des expériences pourraient trancher, peut être pour montrer que les résultats sont identiques.
François du Perche a écrit le 23/05/2016 10:03
pour répondre au message privé pour lequel je n'arrive pas à joindre un croquis

ké20 a écrit le 24/05/2016 21:27
françois , tu as mis un oeil vers le bas !
je plaisante.

Sinon , je me pose la question de ces greffes proches de la perpendiculaire du PG , et leur solidité à court et moyen terme.
ça se cicatrise bien et se recouvre bien à longue ?
François du Perche a écrit le 25/05/2016 07:46
j'ai un peu exagéré l'angle sur le croquis pour qu'il soit + facile à comprendre, dans la réalité, il est moins penché que ça. Pas de problème de cicatrisation, je joindrai des photos. Le bout du biseau doit être recoupé (proprement, au sécateur ou au cutter) car souvent il dépasse trop, il faut quand même laisser 2 ou 3 mm dépasser pour être sur de ne pas abîmer le cambium à la jonction lors de la coupe. L'épaisseur en bout de biseau est alors de 1mm environ, pas zéro comme sur un biseau intact.


greffer.net >> Greffage