Le PG influence-t-il l'époque de maturité des fruits ?

greffer.net >> Greffage

Bruno a écrit le 21/02/2013 08:23
J'aimerais savoir si on peut changer l'époque de fructification d'une variété en choisissant tel ou tel porte greffe.
kakou13 a écrit le 21/02/2013 09:44
je ne crois pas pas que l'on puisse changer l'epoque de fructification en choisissant tel ou tel porte greffe , je pense que le choix du porte greffe est adapte au choix du terrain dnas lequel il est planté sol acide ou basique , terrain lourd ou leger
je pense que c'est la variete du greffon qui determine la floraison et la fructification et aussi la region

j'ai fait des essais de surgreffage sur des abricotiers , les greffons ne fleurissent pas en meme temps , c'est ce qui me fait dire que le PG n'influence pas le greffon sur l'epoque de maturite des fruits et la floraison
neo66 a écrit le 21/02/2013 10:37
La précocité est importante en zone de culture septentrionale. Entre un porte-greffe induisant de la précocité et un porte-greffe retardant la maturité du raisin, la différence peut signifier un produit de qualité contre un autre pas mûr ou pourri car cueilli après des intempéries.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Porte-greff...

Donc pour la vigne, oui.
floyd a écrit le 21/02/2013 11:50
J'aimerais savoir si on peut changer l'époque de fructification d'une variété en choisissant tel ou tel porte greffe.

La précocité du débourrement du PG est un facteur génétique… qui s'exprime en fonction du climat.
Et la variété elle aussi est plus ou moins précoce. On calcule les dégrés-jours pour établir un classement des précocités.
Les variétés ont en outre des durées précises et connues entre la floraison et la maturité de cueillette.

Ces trois considérations sont à prendre en compte si l'on vise une récolte dans un territoire où la belle saison est courte.
argos31 a écrit le 22/02/2013 12:22
Neo 66 je me pose la question SI le TRES précose du Riparia n'est pas un brin éxagéré. Personnellement dans les archives familiales j'ai: Suite à enquète effectuée par la sociétédes Agriculteurs de France dans les 36 départements viticoles reconnurent unanimement que le porte greffe Riparia avance la maturité de 5 è 8 jours. Cette enquéte date de l'année1890 .Depuis y a-t-il d'autres sources?
floyd a écrit le 22/02/2013 22:27
Le Phylloxera fut signalé pour la première fois en France en 1863. Les enquêtes diligentées et publiées en 1890 ont pu avoir pour but d'inciter au greffage.
Annoncer une précocité d'une semaine pouvait s'avérer un argument majeur propre à convaincre des viticulteurs récalcitrants.
Il faut parfois se rappeler un contexte, pour évaluer une notation à priori technique.
argos31 a écrit le 23/02/2013 09:16
Oui Floyd je partage ta suspicion,d'autant que nos vignes étant moitié Rupestris du Lot et Riparia avec mêmes cépages étaient mûrs simultanément d'aprés mon frére . "Pub " pour décider les vignerons qui se sont toujours méfiés des "cols blancs" Il doit y avoir eu tout de même des éssais de la part de l' I N R A . Depuis on à de nouveaux outils (réfractomètres ,ect..)
claudeduvar a écrit le 23/02/2013 09:31
pour le pêcher, oui le PG influence la maturité, sur amandier par exemple il y a 4 à 5 jours de décalage par rapport au prunier, pas à la floraison par contre ou avec un impact plus faible. par contre comme dit plus haut c'est valable pour les précoces car quand on dépasse le 14 juillet c'est le climat, le sol etc qui prend le dessus.
kakou13 a écrit le 23/02/2013 10:10
j'ai du mal à vous suivre car d'un printemps à l'autre la floraison n'est pas la meme
si je prends l'exemple de fevrier 2012 et fevrier 2013 , le debourrement peut etre decalé d'un mois en grande partie à cause des temperatures ou du climat
je prends cette exemple pour ma region zone 8
de ce fait l'epoque de maturite de fruits est decalé
apres comme le dit flyod
La précocité du débourrement du PG est un facteur génétique… qui s'exprime en fonction du climat.
Et la variété elle aussi est plus ou moins précoce. On calcule les dégrés-jours pour établir un classement des précocités.
Les variétés ont en outre des durées précises et connues entre la floraison et la maturité de cueillette.


pour des varietes greffées sur le meme PG ? on observe des differences dans la floraison selon la varieté qui est precoce ou non mais qui peut etre etalé su 15 jours selon le climat
j'ai la meme approche que floyd sur le debourrement du PG en fonction du climat qui est facteur tres important et de la region selon que l'on soit au nord ou au sud et l'exposition selon qu'ils sont protegées du mistral ou pas
je ne pense pas qu'il y ait des criteres exactes , c'est un peu comme la meteo
floyd a écrit le 23/02/2013 20:30
Une variété précoce greffée sur un PG tardif, verrait cet avantage perdu.

C'est donc sur un PG très précoce qu'il faut greffer une variété précoce pour voir le plein effet de cet assemblage.

Il est donc nécessaire de connaitre les calendriers de précocité tant pour les PG que pour les variétés.
Ces calendriers seront calés pour un terroir et un climat.

Le débourrement, quant à lui, dépend d'un nombre de degrés-jours, ce qui explique qu'une année ne fait pas l'autre.
argos31 a écrit le 25/02/2013 10:06
Claude trés intéréssant .! Tu fais tes P G ? Francs issus de noyaux ? De quelle variété .J'ai l'expérience de + de 30 ans d'un Brugon Morton sur Franc de pécher et Amandier francs issus de noyaux je ne vois aucune différence sur la date de maturité, grosseur (qui dépend plutot sur le nombre de fruits que j'ai laissés) ni le goût
claudeduvar a écrit le 25/02/2013 19:44
j'en avais parlé il y a un bout de temps, l'amandier garde sa sève trés tard en saison et comme il resiste bien au sec en fait c'est avec les variétés tardives qu'il est le plus adapté. le Brugon Morton vient à maturité quand? fin juillet non! à cette date l' influence du PG est moindre et comme tu dis justement la charge en fruits influence la date de récolte. sinon pour le PG j'ai un amandier amer à floraison précoce qui fournit mes PG, assez uniformes et sur lequel je fais un tri, j'en garde une dizaine par an.
pour le gout meme constatation.
argos31 a écrit le 25/02/2013 20:31
Mes Morton mûrissent début Juillet juste après le pécher Admsen durant une quinzaine de jours juste aprés j'ai Précoce de Hale .Pour les amandiers je ramasse des amères sur de gros amers que j'ai toujours connus donc + de 80 ans dans la garrigue Audoise .J'ai gréffé 2 sanguines du voisin mûrissent en même temps alors que sont francs .Aucun p g de . prunier donc pas d'avis dessus .Mais la sève du prunier descend bien avant celle de l'amandier .En fait jamais remarqué que les P g que j'emploie influaient sur la date de maturité
tropique a écrit le 25/02/2013 21:39
Bonsoir

Je profite de ce sujet passionnant ,pour soulever une petite question qui m intrigue

---Mes greffons de pommier sur cognassiers et poiriers, viennent tout juste de démarrer, en même temps que les porte-greffes.
----Le pommier-mère avait démarré depuis janvier,l ébauche des fruits est bien visible

Ce retard,de presque deux mois,aura t-il des conséquences sur la fructification des greffons pommier ?

Merci

tropique
floyd a écrit le 25/02/2013 22:22
Rechercher et trouver de la précocité permet aussi d'allonger la période de végétation.
Ce faisant, l'arbre a les moyens d'une croissance longue et vigoureuse chaque année… c'est donc très profitable.
Si en plus comme l'évoquent Claudeduvar et argos, l'arrière saison se prolonge c'est encore mieux et laisse du temps pour les variétés à maturité tardive.

Ta variété de pommier, Tropique, semble précoce, et en tout cas plus précoce que le PG.
Ce dernier devient donc le frein au débourrement du greffon.

Sous climat méditerranéen, la chaleur et la sécheresse estivales obligent sans doute à trouver des pommiers à débourrement précoce et à maturité précoce en tout cas avant l'été.
kakou13 a écrit le 26/02/2013 10:17
comment connaitre la precocite des PG , car souvent il est indiqué l'adaptation au sol de pg et la compatibilite avec les greffons
on connait facilement la precocite ou la " tardivite" des greffons
j'ai un tableau qui m'a ete envoyé par un de nos amis associatifs en fichier pdf mais je n'arrive pas à le mettre en piece jointe
c'est un document tres interressant concernant les abricotiers les plus tardifs que je recherche

par contre , pour un meme porte greffe " gf 305 " j'ai observe qu'il ne debourre pas en meme temps poutant place l'un a cote de l'autre , pourquoi ?
je veux bien comprendre que cela depend des degres jours mais quand meme !!!
Le débourrement, quant à lui, dépend d'un nombre de degrés-jours, ce qui explique qu'une année ne fait pas l'autre

je crois que l'arboriculture n'est pas une science exacte en grande partie fonction du climat et de la region , il y a des criteres que l'on connait
comme les periodes de greffage , la precocite de varietes , le reste est aleatoire
floyd a écrit le 26/02/2013 13:24
Sans entrer dans un débat sur la philosophie des sciences, je crains que l'on qualifie "d'aléatoires" des phénomènes mal observés et difficiles à quantifier. (rôle de la science statistique)
Plus globalement, la nature et ses manifestations ne peuvent être seulement aléatoires, ne serait-ce que parce que l'on constate des événements durant une période restreinte d'une saison.
tropique a écrit le 26/02/2013 20:47
Bonsoir

Merci Floyd pour ces précisions

Si le PG retarde la fructification des greffons précoces,il ne peut en aucun cas avancer celle des tardifs:
Le greffon néflier germanica est toujours en dormance, sur cognassier qui débourre

tropique


greffer.net >> Greffage