association Sens et autonomie : chantier école greffe

greffer.net >> Foires Expos Stages

michelp a écrit le 26/01/2013 16:43
chantiers-école pépiniéristerie: du 4 au 8 mars
découverte de différentes techniques de reproductions fruitières: greffe, bouture, marcotte sur un sentier fruitier que nous sommes en train de mettre en place
plus d'infos 0492496593 sensetautonomie@free.fr
http://sensetautonomie.wordpress.com/les...
Michel
michelp a écrit le 04/04/2013 22:00
Nouvelles dates du 30 avril au 2 mai
kakou13 a écrit le 06/04/2013 09:24
bonjour,

vos offres de stage : http://sensetautonomie.wordpress.com/les... ne sont pas du ressort du site greffer.net surtout à 150 euros
je pense ce n'est leur place dans ce site
les offres de stage de greffage sur le site greffer .net sont gratuites et sutout si vous beneficiez de l'offre des greffons de fruitiers .net

cordialement
patrice a écrit le 06/04/2013 11:08
Le caractère commercial de l'offre ne me dérange pas (nous parlons bien de prestations professionnelles de pépiniéristes, on peut très bien aussi être formateur professionnel).
Ensuite c'est l'offre et la demande : si des personnes sont prêtes à payer 150 euros pour apprendre à greffer là où d'autres forment bénévolement ou modiquement (formations associations contre la petite cotisation annuelle), c'est leur droit.
patrice a écrit le 06/04/2013 12:07
Oups pardon, j'ai mieux regardé, je n'avais pas vu que c'était une association 1901. (Association Liens, Enseignements, Sens et Autonomie,)
floyd a écrit le 06/04/2013 20:20
Assos avec salariés…
michelp a écrit le 06/04/2013 20:42
Je comprends tout à fait. Nous apprenons à greffer gratuitement souvent. C'est un savoir important qu'il faut diffuser. Je trouve formidable l'échange des savoirs et des savoirs faire sur ce site, le bénévolat,... Notre association a échangé plus de 350 greffons cette année et en a donné le même nombre.
Cependant, il faut différencier une après-midi pour apprendre à greffer et trois jours ou une semaine où l'on apprend à reconnaître des portes greffes dans la nature, à comprendre la greffe, les portes greffes compatibles, les différentes techniques,...
Notre association travaille dans des secteurs de redécouverte de savoir et savoir-faire ancien proche de l'écologie. Des personnes font cela à plein temps. Pour nous c'est aussi une façon de mettre de la valeur à ces savoirs et de continuer à faire vivre notre projet avec des bénévoles et des salariés. Je sais qu' à vos yeux ces savoirs ont une haute valeur symbolique comme pour moi aussi la diffusion de la construction en paille. Au début, on a diffusé des infos gratuites sur la construction en paille mais elle est resté dans un petit cercle de militant auto constructeur. Aujourd'hui l'ouverture payantes à des milieux professionnels permet de construire des écoles de plus de 5000m2. Par nos actions , nous voulons que des mairies, des collectivités territoriales, des écoles réfléchissent à de la greffe de porte-greffe sauvage sur des lieux publics,...
floyd a écrit le 06/04/2013 21:04
… Par nos actions , nous voulons que des mairies, des collectivités territoriales, des écoles réfléchissent à de la greffe de porte-greffe sauvage sur des lieux publics,...

Je cherche mais je ne vois guère l'intérêt dans tout cela, un effet de mode tout au plus.
Evoquer la préservation d'une forme de biodiversité est un maigre alibi. Les sauvageons existent, ils n'ont pas besoin d'être greffés.
L'arboriculture a sélectionné des PG de qualités, sains, polyvalents, rustiques… pourquoi ce retour en arrière?
michelp a écrit le 07/04/2013 12:01
On a planté 300 arbres sur des sentiers de rando et on a greffé un nombre similaire d'arbre. Les premiers devront être arrosé régulièrement les 2 premières années, les autres non... Pour moi c'est une sacré différence.
François du Perche a écrit le 07/04/2013 12:54
On a planté 300 arbres sur des sentiers de rando....devront être arrosé régulièrement les 2 premières années,

En forêt, on plante des centaines de milliers d'arbres de toute sorte, feuillus & résineux et on ne les arrose pas. Pour éviter cette contrainte, peut-être mettre des plants plus jeunes.
Si on a des bénévoles pour arroser, c'est différent...
floyd a écrit le 07/04/2013 23:00
Professionnel du Paysage, je tiens à ne pas décourager les initiatives visant à produire un environnement riche et diversifié.
Vice-président d'une assos qui plante, greffe et gère des haies et des vergers, je connais bien les difficultés du bénévolat.
Membre de ce forum, je préfère le greffage de variétés de premier choix sur des PG aptes à de belles récoltes…
patrice a écrit le 08/04/2013 06:36
Cela m'a toujours laissé perplexe les petites associations avec salariés...
L'association 1901 c'est donner de ton temps, de son savoir, de façon désintéressée, pas en contrepartie d'une rétribution.

J'ai même du mal à voir l'utilité d'une association sans salariés pour aller planter et greffer des arbres le long d'un sentier : l'autorisation du propriétaire, une bande de greffeurs motivés, de l'huile de coude, ... d'autant plus qu'il ne s'agit même pas de porte-greffes certifiés achetés, mais du sauvage.

En Ardèche, nous avions eu la foret fruitière https://www.greffer.net/discussion/viewt... (greffage le long de sentiers de garrigue) : association, subventions... abandon.

Enfin, chaque fait ce qu'il veut...
floyd a écrit le 08/04/2013 10:26
Les Conseils d'Administration des associations de bénévoles ressentent rapidement le besoin et l'envie de donner plus d'ampleurs aux actions auxquelles ils croient.

Les missions qu'ils se donnent ne sont qu'exceptionnellement prises en compte par les entreprises, les écoles, les structures type parc naturel, les collectivités locales, les administrations. D'ailleurs quand elles sont prises en compte c'est en suscitant … des assos ou en s'appuyant sur des… assos et en lançant des appels à projets et en mettant les assos en concurrence.

Gérer une assos devient alors une galère intégrale, pire qu'une entreprise. Ce qui incite enfin à créer un poste de direction. Mes amis du cpie ont ainsi recruté une ingénieur agro pour piloter 8 salariés, gérer le budget nécessaire aux animations, études, inventaires, chantiers de nature… et pour orchestrer le bénévolat.

Personnellement, de façon assez égoïste, je préfère passer des heures conviviales et utiles avec cette équipe qui tourne, plutôt que de galérer avec mon assos sans grand moyen.
patrice a écrit le 08/04/2013 12:21
Des associations peuvent aussi être des devantures d'activités commerciales déguisées, des pompes à subventions publiques et ensuite ça va dans les poches de privés sous forme de salaires, notes de frais ou facturation de prestations externes, etc. Bref, pour savoir si une association est clean, il faut aller éplucher ses comptes et voir où part le moindre centime. L'association peut avoir divers flux d'entrée d'argent et les dépenser dans une éthique irréprochable, ou certains peuvent se gaver. Ayant été bénévole/adhérent ou bénéficiaire de prestations dans diverses associations (y compris hors cadre biodiversité), c'est un conseil à suivre pour ne pas être pigeonné, il n'y a pas de raison que l'association cache ses comptes détaillés à ses bénévoles.
Mais bon là nous sommes totalement hors-sujet, si on rentre dans une discussion générale sur les dérives associatives, on ne s'en sort plus.
floyd a écrit le 08/04/2013 12:40
La loi de 1901, permet effectivement de donner du travail à des salariés.

On constate que le bénévolat se perd, remplacé par des professionnels compétents et qualifiés que les collectivités et les administrations ne veulent pas intégrer dans la fonction publique… Des CCD, peu de CDI, souvent au smic et à répétition plutôt que des postes de fonctionnaires.

Il se perd aussi dans les assos dont les "porteurs" choisissent délibérément ce type de structure légale plutôt que de créer une entreprise de droit privé et ses contraintes.
fredbrahim a écrit le 11/04/2013 22:11
Moi c'est le nom de l'asso qui me fait tiquer: quand j'ai vu "sens et autonomie" ça m'a tout de suite fait penser à un nom de secte... mais bon on peut mettre ça sur le compte de ma folle imagination (ou de mon esprit tordu?).
floyd a écrit le 11/04/2013 22:33
Terre et Huma-nisme, autre exemple ardéchois bien connu, cherche aussi à donner du sens et de l'autonomie… contre des frais de formation d'un montant parfois très sélectif…
patrice a écrit le 12/04/2013 06:36
Moi c'est le nom de l'asso qui me fait tiquer: quand j'ai vu "sens et autonomie" ça m'a tout de suite fait penser à un nom de secte... mais bon on peut mettre ça sur le compte de ma folle imagination (ou de mon esprit tordu?).


Trouver le prix d'un stage de greffage prohibitif est une chose, et là encore chacun est libre de faire ses tarifs c'est l'offre et la demande ; de là à aller à des allusions sectaires juste sur son nom sans connaître l'association est un peu déplacé. Qu'il y ait des dérives dans des associations permaculturelles, c'est un fait et le mouvement permaculturel ne commence pas à être sans critiques (par exemple ici et ici ), et personnellement lorsque je vois le mot permaculture, j'y vais maintenant avec prudence. Mais bon, il ne faut pas non plus généraliser, il y a des personnes très bien et éthiques, et d'autres pour qui cela n'est qu'un filon pour tirer de l'argent. Je ne connais pas l'association "sens et autonomie", donc je ne peux pas en dire plus, si ce n'est réagir à l'offre de stage qu'elle est venue proposer ici. Pour un débat critique sur la permaculture, c'est par ici, et non sur ce forum ; idem pour le prophète Ardéchois, même si ce n'est pas la première fois que j'entends la remarque de Floyd, à savoir que la sobriété heureuse serait parfois chèrement facturée ; je n'en sais rien et là encore c'est une question d'offre et de demande. Pour ma part, j'ai opté pour le partage totalement désintéressé des connaissances et du matériel végétal, c'est la seule chose que je puisse garantir.
nicollas a écrit le 12/04/2013 17:45
Vu la place accordée à la permaculture sur leur site, je ne pense pas qu'on puisse parler "d'association permaculturelle"
patrice a écrit le 12/04/2013 18:12
Effectivement, ils œuvrent sur divers thèmes, dont la permaculture.


greffer.net >> Foires Expos Stages