Cormier "Sossenheimer Riese"

greffer.net >> Autres fruits

visakoivu a écrit le 21/01/2013 19:48 (ref msg # 38453 )
En Allemagne,
il y a quelque varietes, ou plutot des selections, du cormier, dont la varietee la plus fameuse est "Sossenheimer Riese", qui est la seule variete qu'on peut, avec beaucoup de la chance, acheter en pepineries allemandes (par defaut, cette variete est dans leur catalogue s'ils ont du cormier, mais hors-stock).
Le nom se traduit en francais: Geant de Sossenheim, (Sossenheim est un village pres de Frankfurt)

Les fruits ont longueur de 45mm, diametre de 42mm et un masse de plus ou moins 40 g l'unite, 49g etant le maximum recorde. Voir aussi le lien: http://www.corminaria.de/content/speierl...
La on peut telecharger le livre "Der Speierling" (le Cormier, en allemande), d'ou les masses de cette variete sont extrait. Dans Cette livre ils se trouvent aussi des photographies et noms des autres varietees, mais on ne les trouve en pepineries.

Est-ce-que il y a des varietees du cormier definees en France?
Quel sont les les proprietees des fruits de ces varietees?

floyd a écrit le 21/01/2013 22:44 (ref msg # 38455 )
"visakoivu" a écrit :
Est-ce-que il y a des variétés de cormier définies en France?

Si le catalogue du pépiniériste angevin, André Leroy, au XIXe contenait dit-on dix variétés dénommées, ce temps est révolu.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_...

Je transmets à mes amies qui ont rédigé le "traité du cormier", ton information, visakoivu. Elle devrait les intéresser.
visakoivu a écrit le 22/01/2013 17:43 (ref msg # 38469 )
Merci de votre reponse floyd.
Je suis tres interesse de trouver tout information sur les selections ou varietees du cormier et d'ou les obtenir.
visakoivu a écrit le 23/01/2013 08:37 (ref msg # 38476 )
J'ai trouve un producteur (le seule?, probablement les rares cormiers greffes aux pepineries en allemagne vient de sa production), qui greffe "Sossenheimer Riese" sur des cormiers franc de semis.
Malheureusement il n'en a plus en stock.
Je vais commander quelque plantes lors qu'elles sont encore disponible en automne.
floyd a écrit le 23/01/2013 22:15 (ref msg # 38493 )
Des travaux de recherches scientifiques sont menées au niveau Européen sur le cormier.
De mémoire, ces études portent sur la génétique des populations de cormier et sur la valorisation d'un arbre au bois de grande valeur.

En Allemagne il doit être possible de contacter ces spécialistes, à toutes fins.
visakoivu a écrit le 24/01/2013 08:21 (ref msg # 38498 )
Oui, floyd.
J'ai deja contacter l'association du cormier ("Förderkreis Speierling", peut etre pas le vrai traduction en francais). Ils m'ont redirige sur ce producteur qui traivaille dans un centre de recherche arboriculutre et viticulture.
Dans ce centre, il ya aussi une conservatoire des selectiones du cormir. On peut acheter des greffons, mais le probleme est, pourquoi acheter les greffons, si on n'a pas d'info sur la qualite gustative du fruit, vigueur de l'arbre, productivite .... des selectiones/varietes.

Je cherche des informations qui peuvent m'aider a choissir la vraie variete du cormier pour greffer/planter.
mitschurin a écrit le 24/01/2013 09:30 (ref msg # 38499 )
It seems that there are more named types of Sorbus domestica, but all of them are very hard to obtain:

Sossenheimer Riese
Sossenheimer Schraube
Bovender Nordlicht
Christophs Apfel
Frauensteiner
Riese von Ockstädt/ Riese von Ockstadt
Rosie (agroforestry.co.uk)
Rumjane Jabluczko (http://www.mezhenskyjv.narod.ru)
Sorba-pera maggiore settembrina
Sorba-mela ottobrina

In Italy there are even a lot of different types in cultivation and are propagated vegetatively, but I did not found the internet link to this nursery again! I will look for it!
nicollas a écrit le 24/01/2013 09:42 (ref msg # 38500 )
Il faut être motivé pour reconstituer les caractéristiques des accessions, mais du matériel végétal est peut être disponible ici ?

http://www.unifi.it/ueresgen29/netdbase/...
visakoivu a écrit le 25/01/2013 11:01 (ref msg # 38520 )
Voila ce que j'ai trouve dans mon literature et que le producteur des plantes greffes du Sossenheimer Riese m'a dit:

-Sossenheimer Riese: le plus gros fruit des varietees allemande, port etale, fruit en forme de poire (Literature)

-Sossenheimer Schraube: croissance en spirale, fruit pas attractif (producteur du SR)

-Bovender Nordlicht: tres productif et fructification rapide, pas/peu d'alternance (producteur du SR)

-Christophs Apfel: plus ou moins meme que Bovender, (producteur du SR) Apfel = pomme, fruit en forme de pomme

-Frauensteiner: vigueur fort, fruit pas attractif (producteur du SR)

-Ockstädter Riese: fruit tres bon pour la transformation en puree, chair tendre, port erige (Literature)
visakoivu a écrit le 03/02/2013 10:42 (ref msg # 38690 )
J'ai recevu beaucoup des greffons des varietees du cormier du centre de recherche arboriculutre et viticulture de bavarie.
Ce sont les greffons de Sossenheimer Riese, Ockstädter Riese, Christophs Apfel et Bovender Nordlicht.
Ce que je sais de ces varietees est ecrit dans mon messange du 25 Jan 2013.
Si quelqu'un est interesse, il me peut envoyer un message prive, ce sont beaucoup plus des greffons que j'ai commande et je n'ai pas assez de pg disponible.
mitschurin a écrit le 03/02/2013 10:54 (ref msg # 38691 )
Yesterday I talked to a really experienced nursery-owner and he told me: You can graft Sorbus domestica on quince (Cydonia), but: trees will not be that longlasting as on Sorbus domestica seedling, and maybe growth will be not exactly perfect vertical! But the advantage could be: you get fruits faster! So if you maybe have quince-rootstock, in your case I would graft the cultivars on them, if you do not have enough Sorbus domestica seedlings!

Kind regads
j
visakoivu a écrit le 03/02/2013 11:07 (ref msg # 38692 )
Yes, I have 10 Quince A rootstocks, but some of them I have already planned to use for medlars, like your seedless, var. apyrena Mitschurin. Of the service tree scionwood I have of each variety four braches with a lenght of 40-50cm, that's much more than fits on 10 rootstocks and some additional seedling rootstocks.

Oui, j'ai encore 10 de cognassier d'Angers, mais sur quelqu'uns de ceux je veux greffer des nefliers comme votre neflier sans pepins, var. apyrena, Mitschurin. Les greffons du Cormier, ce sont 4 greffons de chaque varietee, longeuer de 40-50cm, c'est beaucoup plus que je peux greffer sur 10 pg cognassier et encore quelque francs de semis.
François du Perche a écrit le 03/02/2013 11:33 (ref msg # 38694 )
c'est intéressant de savoir que l'on peut greffer les cormiers sur des PG cognassiers.
Et peut-être que cette greffe, comme pour les poires, améliore la grosseur, la teneur en sucre & le goût des cormes : avoir une "Sossenheimer Riese" boostée c'est séduisant.
visakoivu a écrit le 19/02/2013 16:13 (ref msg # 38971 )
J'ai fait plus de 30 greffes de Cormiers Sossenheimer Riese, Ockstädter Riese, Christophs Apfel, Bovender Nordlicht et ma propre obtention "Precoce". Les PG sont des aubepines, et quelque cognassiers et sorbiers (des oiseaux et torminalis), force un ou deux semaines en interieur. Vu le faible compatibilite des sorbiers comme PG pour cormier, je vais essayer de laisser les cormiers s'affranchir. Si tout les greffes prennent, je suis force a faire un peu de "guerilla gardening".
Les premieres greffons on deja commence a debourrer.

Francois, moi aussi, je reve d'avoir des cormiers booste par cognassier. Effectivement, c'est cite dans la literature allemand sur le cormier.
Et pourquoi pas aussi par l'aubepine, comme c'est les cas pour le neflier?
François du Perche a écrit le 20/02/2013 10:19 (ref msg # 38983 )
la corme (appelée aussi poirillon) est plus proche de la poire que de la nèfle, et la poire greffée sur aubépine a une longévité très réduite
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
Donc l'essai sur aubépine risque d'être décevant, alors que la greffe (de la poire) sur cognassier est bien documentée, notamment pour la qualité des fruits.
A moins que les essais sur la corme prouvent le contraire....
visakoivu a écrit le 20/02/2013 11:51 (ref msg # 38988 )
Dans mon livre sur le cormier, la greffe du cormier sur aubepine est cite comme d'avoir une duree de vie courte, c'est vrai. L'auteur dit, que c'est parce que la grande difference en vigueur entre aubepine et cormier et que ce sont plutot les raison statiques qui reduisent la duree de ce combinaison. Bien sur il y a aussi un effet nanifiant de l'aubepine comme pg pour cormier apres ce livre. Le livre est plus ou moins ecrit en point de vue des forestiers, alors en general, la greffe des cormiers est deconseille (sauf sur cormier franc, mais ca a pas d'interet forestier).
Je vais comparer la vigueur et la duree des cormiers greffes sur aubepine avec les sur sorbier et cognassier et entre les cormier sur pg differentes affranchi ou non.

Mon experiences personelles d'aubepine comme pg sont que c'est exeptionelle pour le neflier et pas tres bon pour le poirier. Chaque greffe de poirier a bien fait du cal et n'a pas deseche, mais la moite (tout les greffons du poirier conference) ont debourre le premier an, fait quelque feulles et n'ont plus debourre l'anne deriere. Les autres (quelques greffons des varietees differentes) ont bien debourre apres la greffe, ont fait des nouveaux rameaux, mais l'anne deriere, les rameaux nouveaux ont seche, seule le greffon est encore vivant. Je crois que ca va mourir ce printemps. Peut etre il y a aussi une compatibilite qui dependant des varietees de poirier?

J'ai aussi deja tente la greffe du cormier "Precoce" sur aubepine en exterieur (couronne, anglais et fente), les greffons sont seche apres la debourrement. Mais c'etait avec les greffons de mauvaise qualite et je n'ai pas protege le greffon avec du parafilm/buddy tape. Et aussi dans ce centre de recherche,ils m'ont dit qu' ils ne greffent pas en exterieur (ou si, ils ecussonnent en julliet), mais en fevrier en anglais en interieur, puis ils mettent les plantes greffees dans la scuire et les plantent seulement fin mars en champs.
-->Peut-etre le cormier a un besoin de temperature eleve pour former du cal? C'est une plante plutot mediterrannean comme le noyer.
Sur mes echecs, j'ai jamais vu aucun cal. Ca m'a inspire de faire les greffes en interieur, avec les pg forcees comme c'est habituel pour le noyer ( https://www.greffer.net/?p=719 et https://www.greffer.net/?p=718 )
J'espere que le cormier est plus compatible sur aubepine que le poirier. Si on lis la literature, la greffe du cormier sur aubepine et plus souvent cite que la greffe du poirier sur aubepine, ce qui peut etre un indice, que c'est un peu plus compatible.

Je vous tiens au courant de mes essaies.
floyd a écrit le 20/02/2013 13:15 (ref msg # 38990 )
"visakoivu" a écrit :
… Si on lit la literature, la greffe du cormier sur aubépine est plus souvent citée que la greffe du poirier sur aubépine, peut-être l'indice que c'est un peu plus compatible.

On peut aussi faire intervenir des facteurs ethno-botaniques; cormier et aubépine sont des espèces d'intérêt rural et paysan.
La greffe de poirier est de longue date pratiquée sur cognassier, la poire est un fruit destiné à la table des nobles.

Je n'oublie pas que cormes et poires sont destinées à la production de fruits de pressoirs.
Dans ce cas, personne ne recherche des plants nanifiés!
visakoivu a écrit le 20/02/2013 14:19 (ref msg # 38992 )
Vous avez raison, floyd.
Cognassier et poirier (de table) sont des fruitiers nobles, qui ont (en vue de prestige social de leur culture et ethno-botanique) peu commune avec les especes rural de cormier, poirier (de cuisson ou boissons) et aubepine.
Et quand la literature ancienne sur la greffage etait ecrit par des nobles/des pepinistres ou jardiniers des nobles, c'est aussi peut etre une explication pour la rarete de la literature sur des greffes du cormier ou des autree especes avec un connotation paysan, commune ou avec peu de prestige.
floyd a écrit le 20/02/2013 22:45 (ref msg # 38998 )
Nous sommes d'accord.
Mes amies qui ont rédigé le traité du cormier étaient parvenues à cette conclusion.
Même dans l'Ouest de la France où les cormiers sont présents depuis longtemps, il ne leur a pas été possible de trouver de la littérature ni même de recueillir les témoignages de savoir-faire perdus depuis de nombreuses générations, tant les dénominations variétales que les types de greffages.

Heureusement que des programmes internationaux sont en cours pour reconstituer de manière rationnelle, collections et techniques.
Les chercheurs de la vieille Europe font ici comme ils feraient dans les profondeurs de la forêt d'Amazonie.
visakoivu a écrit le 05/03/2013 08:53 (ref msg # 39221 )
Mes greffes de cormier en interieur ont forme du cal, on peut le voir sous le buddy tape.
Les premiers greffons de cormier debourrent deja, et quelques greffons de neflier germanique, que j'ai egalement greffe sur les pg en meme pots ont deja des pousses de 3-7 cm.
En general, je dirais que les greffons (env. 10) sur sorbier des oiseaux (Sorbus aucuparia) sont dans une stade vegetative plus avance que les greffons (env. 25) sur aubepine (Crataegus). C'est tres interessante parce que les aubepines etaient forcees en interieur pendant une semaine avant la greffe (9.fevrier) et les sorbiers etaient recolte juste avant le greffage (aussi le 9.fevrier) et donc n'ont pas ete forces.

J'ai aussi constate que les greffons du cormier "Precoce", qu'il me reste en frigo ont aussi des bourgeons gonfle. Peut etre le stockage en frigo n'est pas parfait pour les greffons du cormier? Temperature (4°C) pas assez froide? Autre?
Ce peut expliquer mes echecs les annees dernieres. (J'ai greffe fin mars/avril en exterieur, donc deux mois plus de stockage des greffons.)

La greffe en interieur sur des pg forcees semble d'etre tres adapte au cormier.


greffer.net >> Autres fruits