Espèces fruitières difficiles à échanger

greffer.net >> Autres techniques et expérimentations

nicollas a écrit le 18/01/2013 12:50
Bonjour,

pour ma curiosité personnelle, et pour des raisons d'organisation, je voudrais bien créer une liste des espèces fruitières qui sont :

a) Difficiles à échanger par correspondance :
Les critères que doit remplir l'espèce pour entrer dans cette catégorie :
* Greffage difficile
* Bouturage (non herbacé seulement ?)difficile
* Bouturage de racines difficile
En gros les plantes qui se propagent surtout par marcottage. Est-ce qu'il est facile de faire des boutures herbacées de boutures qui ont voyagé par la poste ?

Début de liste :

- Noisetiers (mais peut être que le bouturage de racine peut marcher)
- Noyers
- Feijoa (bouturage herbacé possible mais pas évident ?)

b) Qui nécessitent un traitement spécial pour l'échange (le donneur doit réaliser une opération, possiblement quelques mois avant l'échange; ou le receveur doit faire des opérations spéciales une fois le matériel végétal reçu)
Les plantes qui ne greffent pas ou bouturent pas facilement.
Par exemple toutes les plantes qui doivent être marcotées; la vigne que l'on bouture puis dont on prend un œil en végétation pour greffer; le myrtillier dont on doit préparer la bouture sur l'arbre (cure dent); etc ...

Début de liste :

- Toutes les espèces de la liste (a)
- Vigne : si on veut un plant sur porte greffe, bouturage + greffage en vert
- Myrtillier : il faut faire un travail sur l'arbuste pour préparer la bouture http://conev.org/aproppamp3.pdf )

Merci pour l'aide de ceux qui voudront bien participer !

Je compte de toute façon faire la liste au fil du temps dans mon coin quand je rencontre de nouvelles informations, mais je trouve ça plus amusant, plus rapide et facile si des personnes mettent leurs connaissances en commun, car je n'en ai pas trop pour l'instant ...
klakos a écrit le 18/01/2013 15:36
Le pêcher tout simplement.
Il n'y a guère que l'écussonage en fin d'été qui marche.
Certains réussiraient des greffes d'automne mais le sujet a été peu abordé.
tropique a écrit le 18/01/2013 21:54
Bonsoir

Le bouturage du bauhinia est très difficile. 2% de réussite
Par contre,en marcottage aérien,c est 100% de réussite

Quand au noyer,je pense que ce n est pas le cas pour tous les noyers
J avais testé avec succès,le bouturage dans l eau, du noyer de macadam ,ainsi que du noyer de pékan






Bouturage dans l eau,d un tronçon du noyer de pékan en dormance


tropique
patrice a écrit le 19/01/2013 09:08
Le pêcher tout simplement.
Il n'y a guère que l'écussonage en fin d'été qui marche.
Certains réussiraient des greffes d'automne mais le sujet a été peu abordé.


Pas de soucis néanmoins pour l'envoi postal de greffons si bien conditionné.
klakos a écrit le 19/01/2013 09:35
[quote="klakos"]Le pêcher tout simplement.
Il n'y a guère que l'écussonage en fin d'été qui marche.
Certains réussiraient des greffes d'automne mais le sujet a été peu abordé.


Pas de soucis néanmoins pour l'envoi postal de greffons si bien conditionné.[/quote]

Tu voudrais dire que des branches arriveraient en assez bon état après quelques jours de voyage en septembre ?
patrice a écrit le 19/01/2013 09:40
Tout à fait. Tu demandes à l'expéditeur de couper les feuilles, laisser le pétiole, puis conditionner de façon classique (sachet hermétique, humidité). En chip-budding, cela prend très bien.
fretka a écrit le 19/01/2013 09:53
Ce site est bien fait car il y a déjà tout très bien expliqué!
Voir ici pour l'envoi des greffons:
https://www.greffer.net/?p=503
klakos a écrit le 19/01/2013 10:09
Mmmm, je me vois mal demander néanmoins du matériel végétal en septembre à un gars qui habite par exemple au Maghreb.
Reste la France et les pays frontaliers
tropique a écrit le 19/01/2013 23:43
Bonsoir

Après avoir suivi cette discussion passionnante ,je n avais pas hésité à me procurer un jeune plant de pêcher pour les tests
Le pépiniériste m avait confirmé qu il est greffé sur prunier.





Puisqu il s entend bien avec le prunier,pourquoi ne pas réutiliser le prunier comme intermédiaire?


Klakos---Ne vous privez pas pour demander du matériel végétal à des gars du Maghreb
Je m explique:
A partir du Maroc:---compter entre 3 et 6 jours, pour un pli simple
---Entre 6 et 15 j pour un colis (douane oblige)

Si vous avez la chance de résider à proximité d un axe parcouru par les auto-cars qui font Maroc-France-Belgique etc,vous aurez votre colis entre 2 j et 3j
-Aucun risque pour le gel 'soute chauffée)
-Economique (1,5 euro le kilo)--Qui dit mieux?

Le seul problème,c est le décalage des saisons.Chez nous,les pêchers sont déjà en fleurs

tropique
ké20 a écrit le 13/02/2015 19:36
ce post est intéressant , mais concernant le noisetier ou le châtaignier , le bouture fonctionne aussi mais en novembre.
Peut être que certaines variétés sont plus délicates que d'autres , je l'ignore.

Le marcottage et les semis sont privilégiés car facile et efficace
Minipuce5 a écrit le 13/02/2015 21:15
Le lien vers le pdf donné par Nicollas ne fonctionne pas (ou plus).

Vous le trouverez ici: http://conev.org/fruitbook9.pdf

La technique du cure-dents se trouve à partir de la page 34.
diospyros a écrit le 27/02/2015 02:14
Le pêcher tout simplement.
Il n'y a guère que l'écussonage en fin d'été qui marche.
Certains réussiraient des greffes d'automne mais le sujet a été peu abordé.



J'ai effectué plusieurs ecussonnages sur un pecher cet automne genre une dizaine parce que je savais que je le decapiterai sur l'ecusson le plus bas qui a d'ailleurs bien pris... Je dois dire qu'il n'etait plus trop en seve à ce moment la j'avais un peu de mal a decoller l'ecorce.

Toujours est il que j'ai greffé 4 ou 5 PG de peche d'un an, il y a une semaine (ils commencaient a débourrer).... Pourquoi dis tu que seul l'ecussonnage de fin d'été qui marche?

J'ai fait l'annee dernière une anglaise compliqué sur tout petit diametre le resultat a été assez impressionnant et un galop qui a plutot bien marché meme si le PG etait moins vigoureux puisque j'ai eu des boutons floraux.


greffer.net >> Autres techniques et expérimentations