mouche de la cerise

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


floyd a écrit le 30/12/2012 18:09 (ref msg # 38157 )
Pour réguler les populations de mouche de la cerise, on peut prévoir la mise en place d'appâts-pièges spécifiques.
En vente dans les bonnes crémeries qui devront vous avertir que la plaque de glu peut également nuire aux insectes auxiliaires.
Le créneau d'utilisation est étroit; entre le début de coloration et la pleine coloration du fruit.
klakos a écrit le 30/12/2012 18:29 (ref msg # 38159 )
La méthode la plus naturelle réside dans le lacher de poules
floyd a écrit le 30/12/2012 19:35 (ref msg # 38161 )
Pourquoi pas, mais à quelle époque?
François du Perche a écrit le 31/12/2012 12:56 (ref msg # 38167 )
Ces mouches des cerises semblent un vrai poison, certains n'hésitent pas à abandonner les variétés tardives au profit de variétés hâtives
http://www.aujardin.org/mouche-cerise-pi...
Cela vaut-il la peine de greffer des variétés tardives ?
Un des blogueurs se satisfait d'avoir eu vingt cerises intactes pour 2 cartons jaunes, cela fait cher le kg de cerises ?
Un autre a dû mettre des pièges à glue + 2 traitements chimiques pour avoir des cerises tardives sans asticot dedans.
Ne vaut-il pas mieux faire un panachage de cerises précoces et plutôt planter des pommes des moissons (mûres en juillet) ?
Quant au lâcher de poules, il faut encore en avoir , ou faire appel à Bigard et protéger des renards etc.
claudeduvar a écrit le 31/12/2012 18:56 (ref msg # 38170 )
bonsoir

j'en connais qui ne regardent pas avant de manger une cerise tardive, le gout de la cerise masque celui de l'asticot. on a le fructose et les protéines animales en une seule bouchée, et le tout sans traitement.

sérieux, gros amateur de cerises, je n'ai certes que des précoses sinon c'est impossible d'en avoir de saines mais je suis sur que de temps en temps j'en avale un, quand je suis sur l'arbre je regarde pas de façon trés attentive.

sur ce bon réveillon à tous, avec ou sans cerise
floyd a écrit le 31/12/2012 22:19 (ref msg # 38172 )
Sur cette étude comparative et helvète, on voit que les solutions sont d'efficacités toutes relatives.
Notez le recours possible aux filets à maille fines, 1,3 mm…

http://www.revuevitiarbohorti.ch/artikel...

Filets, pourquoi pas, en conduisant les cerisiers en palmettes, voir en espalier contre mur avec un PG nanifiant.
ddev a écrit le 27/02/2013 12:28 (ref msg # 39122 )
"klakos" a écrit :
La méthode la plus naturelle réside dans le lacher de poules


J'allais le dire, mais j'entendu aussi l'histoire des cerises jaunes ? pipo ou pas.

On en revient à une approche permaculture, poulaillier + cerisiers
floyd a écrit le 27/02/2013 13:16 (ref msg # 39127 )
On appelle comme on veut toute conduite d'une culture qui intègre la régulation naturelle et/ou organisée.
Piège avertisseur à phéromone, filet, auxiliaires, pyrèthre à bon escient, poules… l'important est de connaitre et de raisonner.
alain a écrit le 08/05/2015 09:19 (ref msg # 48397 )
bonjour à tous ; depuis longtemps je savais que les variétés tardives étaient sujettes aux vers , mais un voisin a un Burlat très précoce qui est pourtant régulièrement attaqués par la mouche ;suis-je le seul à observer ce phénomène ou d autres ont-ils remarqué ce décalage dans la ponte de la mouche ?
ddev a écrit le 08/05/2015 11:27 (ref msg # 48401 )
pareil les burlats précoce sont attaqués, après tout doit être question d'adaptation du ver, de dégré d'infestation.

le mieux est d'avoir un poulailler a proximité ... ?
ké20 a écrit le 08/05/2015 21:43 (ref msg # 48414 )
vous parlez bien de Drosophila suzukii ?
c'est une plaie d'avril à septembre ce truc !

Même les fraises en sont victimes , il est indiqué ce type de piège sur le site Agri13 (agriculture Bouches du Rhône) http://www.agri13.fr/uploads/tx_categori...

La détection des adultes (mouches): Une bouteille plastique rouge,suspendue proche des fruits,avec 20 orifices latéraux de 3-4 mm de diamètre sur un seul côté de la bouteille, fait très bien l’affaire. Des pièges commerciaux sont en vente par vos fournisseurs.nLe piège doit contenir au fond
une solution(300mL)composée de 1/3 de vinaigre de cidre, 1/3 d’eau et 1/3 de vin rouge et quelques pincées de sel pour limiter l’évaporation.
Pour détection, placer un piège dans la culture et un autre dans une haie proche. Faites appel à un conseiller pour déterminer les insectes piégés.


Il y a aussi un article intéressant sur http://www.bioactualites.ch/fr/cultures/...
Je n'ai pas encore essayé ce genre de piège , mais je testerai cette année , tant que mes arbres sont très petits , il vaut mieux connaître le meilleur moyen pour être plus tranquille plus tard

Vu sur http://www.fruitsbiopartage.net/dokuwiki...
En 2014, on déplore une explosion des attaques dans de nombreuses régions. En plus des espèces classiquement attaquées cerises et petits fruits, on observe pour la première fois les dégâts importants sur abricots et mirabelles.

Cela devient inquiétant ...
floyd a écrit le 09/05/2015 07:48 (ref msg # 48422 )
Le topic évoquait http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouche_de_l....
Mais, Drosophila suzukii pose un grave problème.
Merci pour les infos ké20.
ké20 a écrit le 10/05/2015 23:29 (ref msg # 48448 )
Même les églantiers en sont victimes, en faisant sécher les cynorhodons j'ai pu constater que bon nombres en étaient infestées ...
alain a écrit le 11/05/2015 08:40 (ref msg # 48453 )
ce qui nous fait une belle réserve de mouches en perspective : la vie des amoureux du jardinage est dure !
Pistole a écrit le 03/06/2015 23:00 (ref msg # 48705 )
Bonsoir,
J'ai cueillis des burlats il y a 2 semaines sur un grand cerisier qui était entouré d'autres grands arbres. J'étais étonné d'avoir beaucoup de cerises véreuses sur cette variété précoce, alors que les fruits commençaient tout juste à être mûres. J'ai grimpé tout en haut de l'arbre et j'ai remarqué que les cerises n'étaient pas ou presque pas véreuses. J'en ai déduis que les mouches n'aimaient pas le vent et préféraient les micro-climats générées par le feuillage d'autres arbres...Je ne dis pas qu'un cerisier en plein vent ne sera pas touché par la mouche, mais je pense qu'il le sera moins qu'un cerisier protégé du mistral.
floyd a écrit le 03/06/2015 23:13 (ref msg # 48707 )
Merci pour cette périlleuse information!
François du Perche a écrit le 04/06/2015 10:53 (ref msg # 48713 )
Avec des cerisiers nains, on pourrait installer un gros ventilateur quand les fruits commencent à mûrir
Pistole a écrit le 04/06/2015 10:59 (ref msg # 48714 )
Un ventilateur d'hydroglisseur
satya a écrit le 11/06/2015 20:42 (ref msg # 48822 )
cette année precoce blanchard à etait bien attaqué par la mouche , pour une maturité debut mai elle pond de plus en plus tôt.

ce qui me fait demander , est ce la même mouche ou une autre sorte de mouche qui peut pondre si precocement??
alain a écrit le 12/07/2015 17:16 (ref msg # 49101 )
Suzukii ratisse large , c est vrai ; depuis 2 ou 3 ans je ne ramasse pratiquement aucune figue , plein de vers et ça pourrit ; j ai appelé le responsable de la chambre d Agriculture , sa réponse : c est Suzukii ; on s en rend compte car les vers sont très nombreux à l intérieur des fruits ; je suis découragé , les pièges n ont pas fait grand chose


greffer.net >> Hors-sujet