greffage en decembre

greffer.net >> Greffage

kakou13 a écrit le 23/12/2012 09:35 (ref msg # 38082 )
j'avais envie de faire des essais de greffage en decembre en utilisant la methode pendule
seulement faut il utiliser de la parrafine pour proteger le greffon contre le froid ?
certains de vous ont il essayer , et je voudrais profiter de vos experiences

greffage de la vigne
greffage de figuiers
greffage de fruitiers abricotiers

quels sont vos avis ?
patrice a écrit le 23/12/2012 10:50 (ref msg # 38084 )
Salut

Je commence ma période de greffage fin janvier jusqu'à mi février avec le greffage des prunus.
Pourquoi pas anticiper mais en aidant le greffon, en le protégeant contre la déshydratation (parafilm, paraffine...) plutôt que dans le but de protection contre le froid. (et si tu as du temps et du porte greffe, essayer aussi sans protection, histoire de comparer.... ).
dhauy a écrit le 23/12/2012 12:36 (ref msg # 38086 )
Methode de protection que j'ai vue pratiquée dans les Vosges, au climat plus frais que le sud :


https://lh5.googleusercontent.com/-0Kcw7YVE2hs/UNbo4zKHMOI/AAAAAAAASUQ/utzNciNTdU8/s600/greffe-1.jpg



Le greffon est protégé par un sac transparent (sac de congélation) placé à l'envers et fermé, en bas, par un lien élastique. Ceci protège le greffon à la fois du froid et de de la déshydratation. Ce qui permet de consever, au moins en partie, des feuilles, s'il y en a encore au moment de la greffe. La photo a été prise le 9 novembre sur une greffe anglaise compliquée d'un greffon de tête, qui venait d'être réalisée. Il s'agit d'une greffe de cerisier.

Après prise de la greffe , il faut enlever le sac, mais très progressivement pour habituer le greffon à des conditions plus rudes.

La personne qui pratique cette façon de faire, l'utilise tout le temps : en fin d'automne (novembre, décembre) comme ici, mais également pour des greffes réalisées en fin d'hiver, au printemps et en été. Il m'a dit avoir ainsi 20% de réussite supplémentaire.
patrice a écrit le 23/12/2012 13:30 (ref msg # 38087 )
Bonjour.

Pas de risque d' "effet de serre"?
dhauy a écrit le 23/12/2012 14:03 (ref msg # 38089 )
"patrice" a écrit :
Bonjour.

Pas de risque d' "effet de serre"?


D'après ce que m'a dit la personne qui prône cette méthode de protection : la greffon est effectivement maintenu dans un environnement humide (sur ma photo, on voit des gouttelettes ruisseler à l'intérieur du sac) et chaud (en tout cas plus chaud que sans protection), donc effet de serre : c'est pourquoi, après la prise de la greffe, il rehabitue très progressivement le greffon aux conditions naturelles.

Il ne m'a pas parlé de risque de brulage du greffon en fin de printemps ou en été. Mais il vrai qu'on était dans les Vosges Il n'est pas évident que les conséquences soient les mêmes dans le sud de la France.

J'ai fait quelques greffes en novembre suivant sa méthode. On verra ce que ça donne. Mais c'est aussi dans les Vosges et à 600 mètres d'altitude. Sa méthode m'avait paru intéressante surtout à cette période pour limiter les effets des coups de froid sur une jeune greffe (il venait d'y avoir un épisode neigeux dans les jours précédents). Mais il prétend que la méthode est également intéressante dans des périodes plus chaudes. J'essaierai de tester ça au début du printemps prochain.
kakou13 a écrit le 23/12/2012 18:04 (ref msg # 38091 )
interressant vos avis , chez nous jusqu'au printemps il fait bon sans trop de chaleur
je vais essayer pour voir : protection plastique , parraffine

j'ai greffe un figuier pour voir avec 3 greffons que pendule m'a donné


greffer.net >> Greffage