Greffe du Saule Marsault... pour les APICULTEURS!

greffer.net >> Plantes ornementales

bennes a écrit le 29/11/2012 18:04
Bonjour,

Comme vous le savez, les abeilles rafolent des châtons au printemps, c'est une importante source de pollen et de nectar. Cependant il y a un problème, seuls les mâles produisent pollen et nectar alors que les femelles ne produisent que du nectar. Or le pollen c'est les proteines idispensables pour l'élevage du couvain. De plus les mâles sont très rares à l'état sauvage, alors que les femelles pullulent.

Différence entre mâle et femelle:
http://bennes9.perso.neuf.fr/_site_greffer.net_photos/IMG_0738b-mars.JPG


La solution: greffer des greffons de mâles (à condition d'en trouver!) sur des porte-greffes femelles faciles à trouver.

J'ai utilisé la greffe en incrustation
http://www.1er-jardin.com/La-greffe-en-i...

Greffage le 29 mars 2012 (3 points de greffe):
http://bennes9.perso.neuf.fr/_site_greffer.net_photos/IMG_0981-mars.JPG

Voici le resultat en mai:
http://bennes9.perso.neuf.fr/_site_greffer.net_photos/IMG_1891-mai.JPG

Et puis en juillet:
http://bennes9.perso.neuf.fr/_site_greffer.net_photos/IMG_2610-juillet.JPG

a+
floyd a écrit le 29/11/2012 21:23
Dans l'Ouest de la France, ce saule m'a toujours semblé très présent; c'est celui que l'on remarque sans difficulté au printemps pour l'abondance de ces chatons soyeux… et mâles.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saule_marsa...

Riche en pollen et nectar sa valeur apicole vaut qu'on se préoccupe de le multiplier.

Attention cependant ils ou elles peuvent devenir encombrants dans les fossés, en bordure de rivières et de ruisseaux, et même (et je l'ai vu) sur une parcelle délaissée qui fut bientôt transformée en saulaie.

On souligne que les sujets sans trace d'hybridation, serait plus difficile à bouturer. Le greffage, que je n'avais jamais vu pratiquer, pourquoi pas!
Eric a écrit le 29/11/2012 22:25
Excelente idee !

J ai des ruches ( il m en reste 3 suite a l hiver dernier qui fut un desastre). Il se trouve que dans mon
coin les saules males sont aussi fort peu nombreux. Par contre les femelles poussent comme autant de
mauvaises herbes.

Quand conseillez vous d effectuer la greffe ? apparemment vous l avez fait en janvier fevrier
bennes a écrit le 29/11/2012 22:37
Bonjour Eric,

J'ai éffectué le greffage le 29 mars 2012 (3 points de greffe) avec des greffons taillés le jour même, donc pas de mise en jauge.

L'avantage de la greffe en incrustation c'est de pouvoir la pratiquer lorsque l'écorce ne se détache pas encore:
- lorsque la seve n'est pas encore montée: printemps
- lorsque la sève est déjà descendue: automne

Sinon je pense que la greffe en couronne devrait marcher aussi, mais il faudra attendre que l'écorce se détache.

A propos ruche t'as quoi comme ruches? et quoi comme abeilles?

a+
floyd a écrit le 29/11/2012 23:24
Disposant de nombreux PG femelles, vous pourriez les greffer jeunes, afin de pouvoir transplanter là où bon vous semble les sujets réussis. Greffe à l'anglaise par exemple.

On peut dès la reprise du plant greffé, songer à l'affranchir par buttage de la terre.
Le sujet mâle serait dont sur ses propres racines, sans la difficulté du bouturage qui a été soulignée.

Ne pas oublier de tenter le bouturage avec l'aide des spécialités favorisant l'apparition de racines.
Les rameaux de saules ne sont pas choses rares…
Eric a écrit le 30/11/2012 00:59

A propos ruche t'as quoi comme ruches? et quoi comme abeilles?
a+


Ce sont des carnica legerement dilue avec de l abeille noir de la region.
Mes ruches n ont pour objectif que de remplacer les abeilles de la region qui avaient
disparues il y a 8 ans. Depuis cela va mieux ,il faut dire que je ne fait rien pour
eviter l essaimage . Le plus dure est de leurs faire passer l hiver.

Pour ce qui est des ruches ,ce sont de Dadant mais constitue de hausses. Plus pieds ,plateau et toit
bien sur.
bennes a écrit le 30/11/2012 10:13
Merci Eric, pour tes précisions concernant tes ruches et tes abeilles.
Si tu veux voir les miennes: http://www.ruchewarre.net/viewtopic.php?...
a+
patrice a écrit le 30/11/2012 10:39
Merci pour cette idée.

(Pouvez-vous me confirmer : le saule marsault est d'autant plus réputé difficile au bouturage? )
bennes a écrit le 30/11/2012 11:14
Bonjour patrice,

Je cite wikipedia:

Contrairement à presque tous les autres saules, les spécimens purs de Salix caprea ne sont pas faciles à bouturer. Si un saule qui ressemble à l'espèce prend facilement racine (enracinement traçant), il s'agit probablement d'un hybride avec une autre espèce de saule.

(article complet -> http://fr.wikipedia.org/wiki/Saule_marsa... )

Mon post n'a d'autre ambition que de proposer une solution à ceux qui sont dans le même cas que moi:
- presence rare des plants mâles
- abondance de plants femelles
- solution économique
- croissance rapide car on utilise un porte-greffe plus grand.
a+
patrice a écrit le 30/11/2012 11:27
Justement, je voulais souligner l'intérêt de cette proposition vu la difficulté du bouturage.

Une idée de la compatibilité marsault greffé sur d'autres salix ?
patrice a écrit le 30/11/2012 11:49
Selon Krussmann, n'importe quel salix sert de porte-greffe à un autre, il n'y a pas d'incompatibilité notée. Par contre, en raison des couleurs d'écorces et en vue d'obtenir un résultat élégant, on veille à choisir un porte-greffe qui ne se démarque pas trop de l'espèce greffée.
Salix vinimalis est cité comme un bon porte-greffe.
Il recommande un greffage au colet, en vue de provoquer un affranchissement par la suite (car le greffage, mis à part quelques les pleureurs, est utilisé pour multiplier uniquement ce qui se bouture mal).
floyd a écrit le 30/11/2012 12:20
Le fameux "saule crevette" à la mode, est aussi greffé sur tige de S. caprea.

Mais effectivement dans un contexte plus naturel, les saules ont une telle vigueur, que de jeunes sujets sont rapidement devenus de beaux arbres.

Affranchir un plant greffé/repris peut aussi consister à le planter un peu plus profond.
patrice a écrit le 30/11/2012 12:32
Par contre, en raison des couleurs d'écorces et en vue d'obtenir un résultat élégant, on veille à choisir un porte-greffe qui ne se démarque pas trop de l'espèce greffée.

Je n'ai pas précisé, mais cette remarque de Krussmann est attribuée aux arbres greffés en tête... pas ceux au collet.


Le fameux "saule crevette" à la mode, est aussi greffé sur tige de S. caprea.


Étrange alors qu'il se bouture mal? Quel serait son intérêt en tant que porte-greffe par rapport à d'autres Salix? Tronc droit? Moins de rejets?
floyd a écrit le 30/11/2012 12:58
Bouturage difficile de S. caprea, mais pas hors de portée avec un succès suffisant pour des pépiniéristes.

De semis, on doit obtenir en très peu de temps, la tige 6/8 rectiligne et suffisante pour un greffage en tête, à 1,00m rarement plus haut, des arbres que l'on trouve en vente.

Je connais un sujet d'une dizaine d'années, qui fut rabattu chaque année pour produire les pousses très colorées recherchées. Salix integra "hakuro-Nishiki" greffé est devenu une sorte d'arbre tétard, curieusement sans rejet de pied ou sur le tronc.

Cet arbuste ne mesurant pas plus de deux mètres est greffé en général sur un saule marsault (plus résistant et possédant des racines plus profondes). Il conserve ainsi un port en forme de boule.

http://www.1jardin2plantes.info/fiches/6...
visakoivu a écrit le 19/12/2012 16:23
Bonjour,

dans mon livre sur le greffage S. viminalis est cite comme pg pour les varietees ornamentales de S. caprea. L'auteur propose la bouturage de S. viminalis et greffage un an apres, mais indique que la greffe-bouturage serait possible avec un taux de reprise reduite.
Personalement, mon pere est apicultuer, j'ai simplement plante les S. caprea dans les haies proches des abeilles. I y en a assez dans la foret pour transplanter 10 et choisir l'un male des ceux quelques ans apres lors qu'ils ont commence a fleurir.
Je n'ai jamais pense a les greffer, mais c'est un idee excellente. En future, je vais greffer les males sur les females au lieu de les couper. Ca va etre un haie tres dense....

Merci pour l'idee!
visakoivu a écrit le 13/01/2013 13:05
Pendant noel, j'ai eu du temps et j'ai essayé de greffer und Saule Marsault male sur des jeunes francs. J'ai greffé quelque francs du diamètre 1 cm plusieure fois en cadillac et une foise en anglais compliqué en dessus.
J'ai empoté les arbres et les stocké en interieur.
Les premiers greffons ont déja commencé à débourrer, voir le photo en desous.

Je vais surgreffer plusieurs grandes Saules en printemps.

bennes a écrit le 09/04/2013 09:08
Bonjour,

Voici le résultat, en mars, de la greffe en incrustation de saule marsault du 7 fevrier 2013.
http://bennes9.perso.neuf.fr/_site_greffer.net_photos/2013-mars_greffe_incrust_saule_marsault.JPG


Ici le résultat, en avril, de la greffe en incrustation de saule marsault du 5 mars 2013.
http://bennes9.perso.neuf.fr/_site_greffer.net_photos/2013-avril_greffe_incrust_saule_marsault.JPG

@Patrice: tes greffes de saule marsault ont-elles réussies ?

a+

Bernard
floyd a écrit le 09/04/2013 13:48
Bravo, c'est bien parti!
patrice a écrit le 09/04/2013 14:32

@Patrice: tes greffes de saule marsault ont-elles réussies ?


Celles sur porte-greffe extérieur commencent à débourrer.

J'ai fait aussi, avec ce qui me restait de greffons, un essai de greffe-bouture forcée en intérieur (c'est-à-dire que je greffe sur un bout de branche saule non raciné (du salix alba dans mon cas), que je trempe ensuite dans l'eau, la bouture se fait en même temps que la greffe), pour l'instant ca a émis de la pousse herbacée et je suis en train de remplacer l'eau peu à peu par de la terre.
patrice a écrit le 09/04/2013 18:54
Voici une photographie de chacun des cas





greffer.net >> Plantes ornementales