Le thé de compost aéré pour lutter contre les maladies ...

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


nicollas a écrit le 14/11/2012 15:01 (ref msg # 37548 )
... en tout cas ça semble efficace sur l'oïdium et le botrytis sur la vigne : http://ecite.utas.edu.au/73679

Le thé de compost aéré est produit en mélangeant du compost à de l'eau et en laissant (fermenter ?) le tout quelques jours en aérant (avec une pompe à aquarium par exemple).

Ca semble prometteur, mais je donne le lien d'un avis quelque peu différent : http://www.puyallup.wsu.edu/~linda%20cha...

A vous de vous faire un avis,

Sinon il y a toujours possibilité de prendre des variétés résistantes ...
floyd a écrit le 14/11/2012 21:24 (ref msg # 37551 )
A l'époque des publications citées, voilà environ 10 ans, était apparu le concept d'effet éliciteur. Bien naturellement l'envie de chercher tout azimut des préparations naturelles peu préoccupantes émergea.

Un jus dilué riche des molécules organiques et des acides humiques devait intéresser… Il intéressa, comme toute solution complexe et mal connue.

Des essais sans protocole sérieux réalisés par des gens convaincus d'avance… il n'en fallait pas plus pour faire du buzz.

Ceci dit, soigner votre compost, respecter les principes de jardinage au naturel et relire les bases de l'agronomie devrait suffire.
A défaut, il sera nécessaire de patienter encore un peu pour soigner avec un jus dilué, ce qui n'aura pu être évité.
François du Perche a écrit le 16/11/2012 12:11 (ref msg # 37562 )
dans le 1er lien, ils parlent d' "immature compost", cela doit donc plutôt être une infusion de brf qu'une infusion de compost. Il est bien possible qu'une infusion de brf frais, avec beaucoup de bourgeons et de jeunes tiges, contienne des quantités d'hormones et diverses matières organiques, dont peut être des fongicides naturels & qu'elle ait une action peut-être + efficace qu'un purin de prêle ou de consoude p.ex.
floyd a écrit le 16/11/2012 18:02 (ref msg # 37567 )
Aucun lien à mon avis entre brf et compost, en ce qui concerne la dite infusion.
Le compostage est bien cette technique qui consiste à brasser et à entasser toutes sortes de débris végétaux et fécès animaux afin de produire par fermentation bactérienne un humus stable.

En cours de fermentation, il est toujours possible de recueillir des jus. Une condition nécessaire pour éviter que ces solutions riches en azote ne s'infiltrent dans le sol à destination des nappes.

Ceci dit, une décoction de brf pourrait faire l'objet d'essais suivis… on ne sait pas avant d'avoir tenté.


greffer.net >> Hors-sujet