Vignes fraichement plantées + taupe

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


palmae a écrit le 13/09/2012 16:05 (ref msg # 36915 )
Bonjour,

cette été j'ai fraichement plantée dans mon jardin toute une nouvelle rangée de vignes, avec bien sur un arrosage en profondeur au moment de la plantation.

le fait d'avoir travaillé la terre et bien arrosé en cette période de sécheresse, cela à fait le bonheur "d'une taupe"... qui s'est réveillée et est en train de faire toute ma rangée grrrr.

est-ce que cela peut avoir une incidence sur la reprise des plants ? voire causer de sérieux dégât (taupinières sont formées quasiment à 10 - 15 cm des ceps )

connaissez vous des méthodes pour éradiquer les taupes. depuis une semaine je crame tous les jours un ou 2 fumigènes en vain
d'ailleurs incidence sur les racines des vignes ??

merci
floyd a écrit le 13/09/2012 22:25 (ref msg # 36922 )
Si la taupe a le nez fin, et se carapate, les racines elles, ont besoin d'oxygène et non d'un gaz de combat!

Ceci dit, il serait bon de savoir ce qu'elle trouve comme vers ou lombrics ou larves dans le sol de tes cultures.
La taupe élimine bon an, mal an, beaucoup de larves de hannetons qui eux s'occupent de ronger les racines.

Donc ne pas se tromper d'ennemis.
François du Perche a écrit le 14/09/2012 14:03 (ref msg # 36931 )
une grosse taupe m'a dévasté mon alignement de jeunes plants de poncirus, plus de 50% de pertes.
Si on n'est pas spécialiste des pièges traditionnels, le "détaupeur" marche très bien. C'est un détonateur qui explose sous terre lorsque la taupe vient reboucher son trou, d'où blessure, d'où hemmoragie de cet animal qu'on dit hémophile.
On trouve maintenant des paquets de 20 pétards pour ce "détaupeur" + économiques.
Très simple d'emploi, mais il ne faut pas être distrait et oublier de mettre la sécurité lorsqu'on l'installe, sinon, on reste sourd pendant 5 minutes !
Dav a écrit le 14/09/2012 14:15 (ref msg # 36935 )
Piege Putange une fois que l'on a trouvé la galerie principale le long d'un mur ou d'une allée.(mettre des gants)
Il y a plein d'explications sur le net.

Dav
floyd a écrit le 14/09/2012 14:37 (ref msg # 36937 )
La taupe n'est pas hémophile. Elle n'est pas non plus l'unique animal fouisseur.
En sol meuble, sur le rang, on peut redouter un animal friand de racines, la taupe est carnivore.

On peut donc se tromper d'ennemis et se retrouver sourds…

http://www.taupe.be/site/sens.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Taupe_d'Eur...
klakos a écrit le 14/09/2012 18:22 (ref msg # 36940 )
En cette période de sècheresse, on a effectivement plus à redouter des campagnols et autres mulots.
palmae a écrit le 14/09/2012 19:32 (ref msg # 36942 )
effectivement les galeries semblent plutôt de biais dans les "taupinières" => campagnols ? aie pour mes jeunes plants
Les méthodes pour s'en débarrasser sont peut-être les mêmes ... :
floyd a écrit le 14/09/2012 19:52 (ref msg # 36944 )
Un piège avec un bout de carotte peut faire la différence entre un carnivore et un rongeur.
Nul besoin de les gazer tous et indifféremment pour les reconnaître.

Voir si la toile révèle la biologie de ces rongeurs avec assez de précision.
satya a écrit le 14/09/2012 22:28 (ref msg # 36946 )
le tourteau de ricin à ,soit disant je n'ai pas encore testé, comme fonction d'éloigner par son odeur les taupes et campagnols
en plus d'étre un engrai de fond.
attention poison (surtout pour les chiens )

j'ai le même probleme de campagnol ,sur des arbres planté a l'automne on ne remarque rien ,comme on peut le voir l'été ou au printemps avec une chute de feuille .

ce tourteau n'est pas facile a trouver en jardinerie , je pense qu'il faut le commander sur internet mais vu le poids attention les frais de port
palmae a écrit le 16/09/2012 19:39 (ref msg # 36962 )
Plus de nouvelle "taupinière" depuis 3 jours.
j'ai racheté des fumigènes anti taupe de chez algoflash qui semblent plus efficace que celles de chez vilmorin.

Aujourd'hui grand soleil +30°C, Mes vignes se portent bien elles continuent de bien pousser (il faut quelle prennent un max de force pour affronter leur premier hiver en pleine terre)



François du Perche a écrit le 16/09/2012 19:41 (ref msg # 36963 )
testé ce printemps avec succès la plantation d'une ligne d'une dizaine de petits pieds d'euphorbe sauvage espacés de 15cm transplantés avec leur motte pour protéger un carré de persil, ciboulette etc dévasté chaque année par les taupes venant du champ voisin. Pas une n'a franchi la ligne verte de tout l'été alors que partout ailleurs, arrosage + BRF les attiraient systématiquement. Valable seulement pour une miniparcelle ou quelques arbres précieux : un "nucleus" d'euphorbes, en +, le feuillage est très beau.
Je crois qu'il existe également dans le commerce des cultivars assez décoratifs
palmae a écrit le 16/09/2012 19:45 (ref msg # 36964 )
bon à savoir car de toute manière a coté j'ai des champs ou terrain non aménagé... et je sais que j'aurais de nouvelles attaques
merci
floyd a écrit le 16/09/2012 22:04 (ref msg # 36968 )
La fraicheur du sol et la matière organique vont bien aux lombrics… dont les taupes sont gourmandes.


greffer.net >> Hors-sujet