Variété rustique à gros fruits très colorés

greffer.net >> Figuier

planteur123 a écrit le 14/08/2012 22:58
Dans mes prospections fruitières j'ai découvert, en Normandie, deux figuiers assez âgés, qui sont exactement de la même variété, à une vingtaine de kilomètres de distance l'un de l'autre, produisant de grosses figues fleurs, délicieuses, très parfumées et sucrées, allongées, violettes-noires à maturité, avec un "cou" assez fort, généralement grosses, vaguement cannelées, et ayant pour particularité majeure d'avoir la chair très colorée, juste sous la peau : la partie généralement claire qui se trouve entre la peau et les filaments de chair est profondément violacée. Est-ce que quelqu'un connaît cette variété ?
François du Perche a écrit le 15/08/2012 09:15
c'est grand la Normandie, depuis Cherbourg jusqu'au sud de la Basse Normandie. Il y a bien la Violette Normande (Cherbourg) qui fait de très grosses figues fleurs et dont on a déjà parlé ici, mais elle n'est pas diffusée (Minier) depuis très longtemps. Si ces arbres sont très vieux, c'est peut-être autre chose. Il faudrait des photos des fruits mais vu le froid de l'hiver dernier, il ne doit pas y avoir de figues fleurs et vu l'été pourri, il n'y aura probablement pas de figues d'automne arrivant à maturité.
Si malgré ce qui précède, il est couvert de figues fleurs, c'est un arbre exceptionnel à répertorier & diffuser.
planteur123 a écrit le 15/08/2012 12:40
Ils sont tous les deux couverts de figues fleurs d'où mon intérêt pour cette variété, mais ils ont peut-être bénéficié de la chaleur relative de l'estuaire de la Seine (l'un est à Touques et l'autre à Honfleur).
Où puis-je trouver un descriptif de la Violette normande ?
François du Perche a écrit le 16/08/2012 09:01
sur le site de l' "inventeur" Minier qui la diffuse.
Mais ce n'est pas très détaillé. Elle n'est pas facile à trouver, j'en ai vainement cherché en tige et ai dû renoncer.
Minier commence la description par "Chaire juteuse et sucrée", ils s'assoient allègrement sur l'orthographe.
http://www.pepinieres-minier.fr/fichePla...
planteur123 a écrit le 19/10/2012 21:50
Je crois en fait qu'il s'agit de Brunswick, qui présente parfois cette coloration rouge sous la peau et dont les figues-fleurs sont grosses et allongées. Une variété donc qui a déjà, semble-t-il, fait ses preuves dans les climats froids.
goldeneye a écrit le 20/10/2012 14:57
A mon avis il ne s'agit pas de Brunswick qui a une couleur rouge cuivrée (http://www.fig-baud.com/cataloguefiguiers/catbrunswick.html) ; elle ressemble plus a Dauphine (http://www.fig-baud.com/cataloguefiguiers/catdauphine.html) en figues fleurs et en figues d'automne. Le hic c'est que Dauphine n'est pas parthénocarpique chez moi ( sud de l'ile de France) ; dans le cas de la violette normande les fruits d'automne arrivent à maturité sans chuter. Le problème est qu'il y a tant de variétés et souvent proches les unes des autres (brunswick et madeleine des 2 saisons) qu'il est difficile de les différentier .A suivre donc!
G
planteur123 a écrit le 20/10/2012 21:57
C'est la figue d'automne de Brunswick qui est cuivrée. Ma figue normande est identique à celles-ci :
http://forums.gardenweb.com/forums/fig/m...
et je crois bien que ce sont des figues-fleurs de Brunswick. L'ennui est que c'est une variété extrêmement répandue dans le monde entier, probablement la plus répandue avec 'Brown Turkey', et sous ce nom on trouve des figues assez sensiblement différentes parfois.
je ne suis pas retourné voir ses figues d'automne mais j'y vais dans une semaine, peut-être y en aura-t-il encore mais j'en doute fortement vu l'automne pourri que nous avons eu.
François du Perche a écrit le 22/10/2012 19:46
L'hiver ne commence que le 21 décembre je crois, donc nous avons encore quasiment 2 mois d'automne. Une ou 2 semaines de douceur + du soleil peuvent faire mûrir les figues d'automne, c'est ce qui m'arrive avec un vieux "Dalmatie" qui n'a fait aucune figue fleur vu les -15° de l'hiver dernier mais qui a quelques grosses figues qui devraient être mûres dans 8-10j, cette semaine (enfin ensoleillée) devrait être favorable.
planteur123 a écrit le 22/10/2012 19:59
'Brunswick' a, parait-il, tendance à laisser pourrir ses fruits sur pied en cas d'humidité trop prononcée (l'oeil des figues est trop ouvert)
Quoi qu'il en soit, nous verrons bien d'ici peu.
goldeneye a écrit le 24/10/2012 20:02
Je confirme que Brunswick ainsi que Madeleine des 2 S pourrissent par temps humide; j'ai aussi un Dalmatie couvert de grosses figues mais malheureusement il semblerait que l'hiver, trop impatient de nous retrouver , arrive des samedi avec, cerise sur le gâteau, quelques petites gelées. Avec un printemps aux abonnés absent, un été plus que court et une arrière saison humide et fraiche, 2012 n'a pas été une bonne année pour les figues dans le nord de la France . . . . Peut être 2013 ?
G
planteur123 a écrit le 02/11/2012 21:17
Toutes les figues étaient dures, et vertes tachées de noir en raison de la neige de samedi dernier...
goyava a écrit le 06/11/2012 11:10
Bonjour planteur 121
La figue dont vous parlez m' en rappelle une autre que j' avais goûté lors d' une balade près de chez moi, il y a 5 /6 ans. J' avais particulièrement apprécié sa chair également très colorée et son *goût acidulé
( même aspect extérieur) et j' en avais profité à ce moment-là pour prélever un morçeau de rameau afin de le bouturer. Malheureusement, ça n' avait pas fonctionné. Je suis retourné à l' endroit plusieurs fois pour prélever d' autres boutures mais je n' ai jamais retrouvé mon figuier !
* Aviez-vous constaté ce caractère ?
planteur123 a écrit le 06/11/2012 19:15
Je ne me rappelle pas une acidité particulière, mais peut-être la différence entre cette variété et les autres est-elle moins marquée dans un climat comme celui de la Normandie que dans celui des Alpes maritimes où les figues parviennent souvent à un état de maturité et de concentration des sucs saporeux qui les rend beaucoup plus douces.
Les figues de votre souvenir ressemblent-elles à la photo dont j'ai donné le lien supra ?
goyava a écrit le 06/11/2012 21:18
Impossible d' ouvrir la page à partir du site que vous avez indiqué. Je n' avais pas en fait regardé attentivement par le détail l' aspect extérieur de cette figue, mais seulement mémorisé qu'elle était de couleur noirâtre et de forme allongée.
Je ne me rappelle pas une acidité particulière
Moi ça m' avait marqué, ça lui donnait du "caractère" , j' avais beaucoup apprécié cette note.
mais peut-être la différence entre cette variété et les autres est-elle moins marquée dans un climat comme celui de la Normandie que dans celui des Alpes maritimes où les figues parviennent souvent à un état de maturité et de concentration des sucs saporeux qui les rend beaucoup plus douces.
Je ne sais pas. Leur goût me semble être très diversifié.
planteur123 a écrit le 07/11/2012 09:56
Voilà la photo :

goyava a écrit le 07/11/2012 13:29
Je vous remercie ! Non, il ne s' agissait pas de celle-là. J' en avais sélectionné une autre, noirâtre et allongée également , mais petite . J' avais beaucoup aimé son goût " sauvage". Sa bouture avait réussi et je l' avais mise en pleine terre à un endroit pas très facile d' accès pour l' arroser en me disant que ce qu'elle recevrait de pluie suffirait, la suite . Je suis retourné à l' endroit où se trouvait le pied-mère mais sans le retrouver, lui non plus. Comme la figue qu'il produisait était à peine plus grosse qu' un pouce, peut-être avait-il été supprimé . Jamais 2 sans 3 mais tout a bien été cette fois, j' en ai découvert une autre, mini encore, mais délicieuse, au niveau d' une petite touffe qui poussait ...entre des pierres d' un muret qui entourait une place de jeu de boules dans un village ! J' ai planté 2 boutures de ce cultivar près de mon sujet à greffes. Elles sont très belles et je ne devrais pas tarder à avoir quelques figues
planteur123 a écrit le 07/11/2012 14:35
On découvre parfois des variétés excellentes qui ont poussé toutes seules, ainsi j'ai moi aussi découvert cet été un figuier extrêmement fertile qui fait de petites figues brunes ridées à l'arôme suave poussant à l'horizontale dans le côté extérieur du muret longeant la promenade reliant St-Jean-Cap-ferrat et Beaulieu, si cela vous dit quelque chose..
Il faut escalader pour l'atteindre. J'ai ramené six branches fin août, la moitié est dehors en pot et l'autre sous cloche en intérieur chauffé, parmi ces dernières une seule a émis des feuilles, mais les autres semblent encore vivantes
C'étaient probablement les meilleures figues qu'il m'avait été donné de goûter. Si vous voulez chercher une bouture en hiver je peux vous préciser l'endroit exact.
goyava a écrit le 08/11/2012 11:41
Bonjour planteur 123


On découvre parfois des variétés excellentes qui ont poussé toutes seules,
Absolument.
ainsi j'ai moi aussi découvert cet été un figuier extrêmement fertile qui fait de petites figues brunes ridées à l'arôme suave poussant à l'horizontale dans le côté extérieur du muret longeant la promenade reliant St-Jean-Cap-ferrat et Beaulieu, si cela vous dit quelque chose..
ça ne me dit rien...mais suis preneur de la localisation précise de l' endroit, même sans attendre l' hiver.
De mon côté, on m' avait signalé un jour un figuier, près de Grasse, dont les feuilles n' étaient pas découpées, portant des fruits à la peau jaune et à la chair miel accacia. La saveur était succulente . J' ai réussi sa bouture et pourrais vous indiquer l' endroit exact si vous revenez dans la région. ( Un ami l' a baptisé " sucre jaune )
Une autre fois, il y a une douzaine d' années, en discutant figuiers avec un plombier , celui-ci m' avait parlé d' un sujet imposant chez un de ses clients . Les figues étaient noires et énormes. J' ai pu me rendre sur le lieu et effectivement constater le fait , goûter quelques-unes de ces figues maousses, très bonnes , et emporter quelques tronçons de rameaux pour les bouturer. Aujourd'hui mon arbre ne fait qu' environ 3m50 au plus haut , me donne " une poignée de figues" chaque année, bref, à l' instar de ses confrères , pense plutôt à survivre qu' à produire des fruits ! De plus, je n' ai pas l' impression que que l' année a été bonne pour ce fruit, un peu partout ailleurs .


greffer.net >> Figuier