Crataegus mexicana en intermediaire

greffer.net >> Autres fruits

Liogood34 a écrit le 22/07/2012 20:51
Bonsoir tout le monde,

Je suis allé jeter un coup d'oeil sur un greffon de pommier greffé printemps 2012 sur C. mexicana elle même greffée en 2009 sur C. monogyna.
Le débourrement a été tardif, mais ça a l'air de vouloir pousser tranquillement. Je pense que le manque de vigueur pourrait venir du fait que j'ai greffé relativement haut (1,5 m) sur une aubépine pas trop vaillante...
Quelques images :




François du Perche a écrit le 23/07/2012 08:49
Je pense que le manque de vigueur pourrait venir du fait que j'ai greffé relativement haut (1,5 m) sur une aubépine pas trop vaillante...

La photo semble montrer la greffe du pommier sur le Mexicana. Elle a l'air assez vigoureuse.
Etait-ce l'aubépine d'origine (monogyna) qui n'était pas très vigoureuse ?
La hauteur 1m50 est-ce la hauteur de la greffe Mexicana sur monogyna ou pomme sur Mexicana ?
Expérience intéressante dans l'attente de fruits l'an prochain.
Liogood34 a écrit le 23/07/2012 08:54
Bonjour François,

Greffe de C. mexicana sur C. monogyna à 1,5 m, conservé 20 cm de C. mexicana pour greffer le pommier dessus (Reine des Reinettes).

Bonne journée
Lionel
François du Perche a écrit le 23/07/2012 09:02
merci. Compte tenu de la gde vigueur du Mexicana, il serait peut-être préférable de faire l'inverse, c.à.d greffer bas sur le monogyna et garder un grand intermédiaire, 1m p.ex.
En tout cas, c'est intéressant à suivre car il n'y a pas beaucoup d'expériences (connues) en cours.
Liogood34 a écrit le 23/07/2012 09:33
C'est ce que j'ai prévu sur une autre greffe de C. mexicana faite à 30 cm du sol, et qui a poussé de plus de 1,4 m dans l'année.
Photo dans le sujet "Crataegus mexicana"
François du Perche a écrit le 23/07/2012 12:45
merci Lionel, ça confirme ce que font les pépiniéristes qui greffent le Mexicana sur le monogyna à qques cm du sol (en tout cas sur le plant que j'ai acheté & planté ce printemps et qui fait maintenant 1m50, 50cm la 1e année chez le pépiniériste et 1m de + depuis). Très gde vigueur. Tes résultats sont + spectaculaires (1m40 en une saison) sans doute parceque ton monogyna était bien enraciné alors que celui que j'ai acheté était en pot.
Mes 6 greffes de début juillet de Mexicana sur PG pommier EM7 sont encore toutes vertes et certaines commencent à émettre des bourgeons, mais l'enlèvement des parafilms, que je vais faire le + progressivement possible leur sera peut-être fatal. Je posterai des photos + tard si ça réussit.
L'avantage des PG pommiers, c'est qu'on dispose de plein de possibilités, et que l'adaptation aux différents terrains est bien connue & documentée.
Pour les terrains très pauvres, le Mexicana sur ses propres racines serait idéal mais pour cela, il faut réussir le bouturage (Le Chti est en bonne voie)
patrice a écrit le 26/07/2012 08:15
Merci pour ce retour d'expérience.
Phild'olive a écrit le 18/09/2012 07:50
Merci pour ces retours très intéressants. Si j'ai bien compris, il serait intéressant d'essayer de greffer du Mexicana (si j'en trouve par ici) sur de l'alisier, greffe basse, puis de greffer du pommier en tête. Question: qu'apporte réellement le Mexicana dans un tel système? Cherche t'on à renforcer simplement la vigueur de l'alisier qui par ici est déjà excellente?
patrice a écrit le 18/09/2012 07:58
Nous avons que très peu de retour d'expérience sur l'usage de crataegus mexicana en tant que porte-greffe ou intermédiaire de greffe.

Il y a quelques allusions d'Evreinoff à ce sujet :

La Manzanilla est donc non seulement un arbre fruitier d'une grande valeur, pour altitude élevée, terrain sec et régions arides, mais encore un précieux porte-greffe, surtout pour le poirier, dans des terrains secs, caillouteux ou en altitude (plus de 1500 mètres), où le porte-greffe courant, le cognassier, ne réussit pas ; il en est de même pour le cognassier, sans parler du pommier. Grâce à ce porte-greffe, la culture de ces espèces peut et doit prendre une plus grande extension dans les régions où les conditions de climat, de sol et d'altitude sont jusqu'à présent des obstacles insurmontables.


Cela fait longtemps que la manzanille est en France (cf le sujet du jardin des plantes à Paris).
On en trouve dans la bourse aux greffons :
http://www.fruitiers.net/fiche.php?NumFi...
(pour l'instant moi seul indique en proposer, pourtant j'en ai beaucoup distribué de greffons, actuellement hors stock car ce qui pouvait être prélevé sur les plants, a été prélevé cette année, et il y a déjà des réservations pour les futures possibilités).

L'intérêt d'intermédiaire de greffe? Peut être adapter du pommier sur aubépine commune, via la manzanille (si cette compatibilité est vérifiée), on reste dans l'amusement d'amateur.
François du Perche a écrit le 18/09/2012 10:24
L'aubépine du Mexique en intermédiaire, si elle s'avère compatible avec l'alisier, serait de pouvoir greffer des poires, des coings ou des pêches sur les nombreux alisiers sauvages de Phild'Olive. Des pommes aussi, mais si tes greffes de pommier sur alisier marchent, l'intermédiaire ne sert à rien. Tout cela est encore expérimental car sans trop de références, et donc très intéressant à suivre.


greffer.net >> Autres fruits