greffe en ecusson.

greffer.net >> Prunier

christophe69 a écrit le 22/07/2012 11:22
salut,
apres avoir suivi vos conseils ,j'ai gréffé le 6 juillet.
je viens de rentrer de vacances,j'ai appuyé legerement sur les petioles et ils sont tombés.
voici quelques photos.









j'ai un doute sur celle là.


floyd a écrit le 22/07/2012 13:31
Une chose est certaine, il est grand temps de libérer de la ligature ce rameau qui soufre.
L'œil de la greffe présenté en premier, semble bien. Attendre pour l'autre.
patrice a écrit le 26/07/2012 08:19
Bonjour
L'aspect est encourageant, effectivement une strangulation commence à se manifester.
jean-baptiste a écrit le 24/09/2012 22:44
Bonjour,
Je n'ai pas réussi mes écussonages cet été ! Ils ont tous séchés, la faute à qui?
louvigne a écrit le 25/09/2012 06:39
bonjour
peut être cela vient de la chaleur qui a séché les écussons, pourquoi ne pas entourer l'écusson avec du plastique pour garder l'humidité, pour les agrumes cela se pratique ! c'est à réflechir non ??
jean-baptiste a écrit le 25/09/2012 09:56
J'ai utilisé des bandelettes en caoutchouc bleu-vert (flexiband?) mais rien n'y a fait...
Bruno a écrit le 27/09/2012 22:10
ça vient peut-être du fait que les PG n'étaient pas assez arrosés ? si le PG souffre de sécheresse les greffes ratent.
jean-baptiste a écrit le 28/09/2012 09:11
Bonne question... surtout qu'ils sont au bord de la rivière (sur la berge)...
louvigne a écrit le 28/09/2012 09:41
on ne pouvait pas deviner
donc c'est le trop d'eau !
jean-baptiste a écrit le 28/09/2012 09:58
Je ne pense pas... Le terrain n'est pas du tout hydromorphe ! et puis j'en ai fait aussi sur les pruniers en terrain très sain pour ne pas dire séchant en pleine chaleur, et là aussi, que des échecs! Elles avaient été réalisées en juillet, et pourtant la chaleur n'était pas au rendez vous et pas de stress hydrique... Seulement un temps doux et quelques averses parci parla.
claudeduvar a écrit le 22/02/2013 21:05
bonsoir

pas trop d'accord avec les avis concernant la stangulation, 3 semaines c'est une bonne moyenne, le raphia protège du soleil et tient mécaniquement le greffon même si la soudure commence trés peu de temps apres la greffe. le raphia on peut le mouiller avant la ligature, il se détend un peu par la suite, pas besoin d'une grosse pression. il arrive qu'on oublie de la defaire, l'écorce est en forme de vague car celle ci parvient malgré tout à pousser entre les tours mais quelques jours plus tard tout rendre dans l'ordre. c'est moins préjudiciable que de l'enlever trop tôt.



greffer.net >> Prunier