comparatif greffes en couronne

greffer.net >> Greffage

nouvel azertien a écrit le 30/09/2016 20:03 (ref msg # 54211 )
Couteau pour la greffe en incrustation (Triangolo)

http://www.grandevale.it/contents/it/p29...

Plus simple :

https://www.youtube.com/watch?v=4t7jikZc...

en février mars

https://www.youtube.com/watch?v=jUyka4A2...
belinsecte a écrit le 01/10/2016 04:46 (ref msg # 54231 )
Placage:
J'emploie le terme placage en référence au placage D'ECUSSON de l'olivier tel que représenté dans la section "articles", et comme sur mes photos postées en page 2 ici: https://www.greffer.net/discussion/viewt... et je ne fais pas référence au placage de rameau qui contrairement aux couronnes, ne décolle pas l'écorce, mais consiste en une pendule ou fente sur le coté. Ces derniers offrent une moins grande surface de cellules génératrices car elles sont moitié sur le bois (aubier) et moitié sous l'écorce. Quand le PG est plein de sève, l'écorce se décolle facilement et je préfère alors "placages d'écussons" et couronnes, ou sans décapiter je place un rameau dans une fenetre rectangulaire dont je décolle l'écorce.

Arthus Tu dis que l'incrustation fonctionne bien, avec tout? alors pourquoi tu l'aimes pas? Sur d'autres sujets je la suggérais pour le cerisier, toi l'y as-tu expérimentée?
Pour bibacier sur aubépine, en post du 1er octobre 2016 le placage fonctionne mieux que les écussons en T: https://www.greffer.net/discussion/viewt... mais un emporte-pièce ou bilame m'aiderait à toujours faire bien toucher les bords du greffon avec les bords de l'écorce du PG. (je n'en trouve nulle part).
Je les ai faites en septembre comme tu le conseilles pour le cerisier, et je lis ailleurs qu'on peut les faire jusqu'au début du printemps (pas entre printemps et été, tentative d'explication plus bas)

Le placage (décollant l'écorce du PG en la découpant en "fenetre") me parait avantageux comme dans la couronne Titel évoquée en page 1, car si le dos du greffon n'est pas "épluché", dans les cas de couronne classique comme d'écusson en T l'écorce du PG nécrose au dessus du greffon, et son soulèvement donne au PG un supplément de travail pour former du cal sur le bois du PG à coté du greffon.

couronne Titel: Comme l'a expérimenté François, à partir de la floraison jusqu'en été il ne faut alors pas d'épaulement sur les bords du greffon, car le bois grossit vite à cette saison là, et échoue la greffe de bord à bord des écorces du greffon avec celle du PG. Yeti8360 les réussit bien (mieux que les couronnes classiques) car ses greffons n'ont qu'une coupe qui les met en contact uniquement avec le bois du PG. Il remarque aussi que l'écorce du PG s'écarte du greffon au fil du temps.

Couronne et écussons classiques: Dans certains cas quand le greffon est moins épais que l'écorce du PG, le fait de faire passer l'écorce du PG par dessus permet de serrer le greffon sur le PG grâce à la ligature.

"couronne Verrier": comme je l'ai photographié ce début d'été, le retrait d'écorce du PG au fur et à mesure du grossissement de la branche, a tendance à arracher la soudure. Sur les liens le rédacteur indique leur réussite en octobre-novembre, et la vigueur des pousses.

1) "ma" couronne avec greffons normaux ou épais je la fais (avec une double incision sur l'écorce du greffon et du PG contrairement à Verrier ) avec une ligature avec bouts de brindilles pour réduire les espaces d'air et bien recoller l'écorce du PG sur le bois du PG, de chaque coté du greffon.

2) Dans certains cas j'ai fait autrement: une "Titel mais avec languette collée au dos coupé du greffon", ça fonctionne très très bien. Le greffon est alors taillé avec 2 biseaux comme pour une greffe en fente, l'écorce du PG est doublement incisée verticalement à la largeur du greffon comme pour la Titel sauf que je n'enlève pas la languette, et le greffon est placé entre cette languette d'écorce et le bois du PG. (photos sur demande; pousse vigoureuse). Il s'agirait plus exactement d'une couronne comme les fait Gérard47, mais avec une coupe rectangulaire au lieu de la faire trapézoidale comme Gérard, Il a été écrit que la forme trapézoidale forcerait l'afflux de sève vers le greffon (c'est ce que j'ai fait sur la photo ci dessous), mais je pense aussi que cela donne un peu plus de travail de réparation pour le PG, qui doit former une nouvelle écorce sur le bois du PG de chaque coté de la base du greffon

En couronnes classiques ou améliorées, aucune de mes + de 100 pousses ne s'est arrachée avec le vent depuis cet été. Elles font environ 1m dans les meilleures conditions quand leur emplacement a été bien choisi.
La couronne n°2 ci dessus donne moins de travail de réparation au PG, autant de surface de contact pour les cambiums du greffon, mais moins de solidité immédiate. Je l'adopte quand l'écorce du PG est épaisse et rigide, et que le greffon est gros. mais parfois j'enlève la moitié ou davantage, de l'épaisseur du greffon comme dans une greffe en éperon.

Sur photos ci dessous sur grosse aubépine j'ai essayé comme Gérard (mais pas essayé comme en n°2 ci dessus), ça a très bien marché (je n'ai pas mis de clou, mais serré au scotch PVC); c'est ma seule couronne d'aubépine qui a vraiment bien marché (les autres couronnes étaient sur de plus petits diamètres d'aubépines, et avec d'autres techniques de couronnes, la plupart ont échoué, certaines végètent)






Message modifié 8 fois ; la dernière fois le 04/10/2016 09:02 par belinsecte
ARHUS76 a écrit le 01/10/2016 13:48 (ref msg # 54236 )
Oui j'ai fait des incrustation sur merisier en septembre. La réussite été de 100 %.
Pourquoi je n'aime pas... Je ne suis pas doué pour faire les même triangles qui s'emboite, qui semble si facile sur la vidéo. En conséquence j'utilise beaucoup de bois et beaucoup de temps pour la réaliser (trop à mon goût ).

Donc même si ça marche je préfère faire autrement.
Enfin autre raison, mais loisirs m'empêche d'être disponible en septembre pour greffer.

C'est une greffe moins traumatisante que la fente et qui évite la gommose sur le cerisier. Elle peut ce pratiquer sur une plus grande période, les même période que la couronne et la fente.

Après c'est une question de goût et de diamètre de PG également.

Cdt
ARHUS76 a écrit le 01/10/2016 14:16 (ref msg # 54237 )
La greffe en incrustation est conseiller pour tous les fruits a noyaux... alors pourquoi pas pour le neflier du Japon.
Après pour la période?ont est là sur du persistant.

Pourquoi en septembre? On en parle aussi sur le forum je ne sais plus ou.
Simplement car la "soudure" de fait au moment de la sève descendante et la reprise meilleure au printemps sans excès de sève.
nouvel azertien a écrit le 01/10/2016 15:34 (ref msg # 54241 )
L'angle fixe des lames permet une incision parfaite qui permet une reprise de la greffe plus rapide.

Particulièrement adapté pour le pommier, le poirier, le prunier, le cerisier et le cognassier.

Adapté à un usage professionnel

Dixit le site italien.
nouvel azertien a écrit le 01/10/2016 16:28 (ref msg # 54243 )
Machine à greffer en couronne

http://www.plantgrafting.co.uk/topGrafte...
nouvel azertien a écrit le 01/10/2016 18:04 (ref msg # 54245 )
Pour la greffe en incrustation, je n'ai pas testé, mais un greffoir à lame recourbée me semble plus adapté pour couper la forme en triangle du porte-greffe (plus sécurisant : moins de risques de coupures).
belinsecte a écrit le 02/10/2016 05:14 (ref msg # 54264 )
Arhus,Tes incrustations sur cerisier réussissent sur quel diamètre? sur branches latérales afin de conserver le houppier comme tire-sève?
Qu'en est-il du placage? sur merisier?


Mes aubépines sont déjà grandes, il n'y a que de belles branches nouvelles, il me semble que si je les décapite lors du greffage il n'y aura plus de tire-sève; Or mis à part le cerisier? fin septembre, il semble que l'écussonnage ou placage sans décapiter soit préférable?

Nouvel A, voudrais tu dire que le couteau à incruster ne te parait pas intéressant? (qui en est content?),
je suis moins convaincu par la pince à greffer en couronne (joli résultat d'ébeniste, mais il faut avoir de la chance pour que les cambiums soient en contact, et ce ne serait pas sur une grande surface).

quelqu'un avait posté un autre produit stimulateur de greffe: https://www.greffer.net/discussion/viewt...
est ce que c'est intéressant?

Mouiller les coupes avec de l'eau sans rien y ajouter, avant ou après assemblage améliorerait-t-il les résultats?
ARHUS76 a écrit le 02/10/2016 14:23 (ref msg # 54269 )
Pour les merisiers, j'ai fait sur des diamètre de 1,5 à 4 cm de diamètre. Je ne garde pas de tire sève et je décapit à la hauteur voulue (demi-tige ou haute tige) .

Aujourd'hui je fais des couronnes que je pointe avec des clous en cuivre ou laiton (depuis 18 ans.)
nouvel azertien a écrit le 02/10/2016 19:05 (ref msg # 54273 )
A mon avis, ce couteau en V peut intéresser des greffeurs professionnels.

Pour un simple amateur de greffage, un greffoir à lame recourbée semble plus utile, car on peut réaliser différentes greffes.

Néanmoins, ce couteau en V peut être utile en ce qui concerne la sécurité du greffeur (moins de risques de coupures) et la sécurité, ça n'a pas de prix.
belinsecte a écrit le 03/10/2016 15:12 (ref msg # 54291 )
Et la sécurité surtout pour les amateurs et maladroits... Et peut-être ce couteau spécial permettrait de faire des formes exactement semblables sur PG et greffon, mieux emboitées?

Sur cerisier: Qui aurait déjà comparé les couronnes améliorées ou classiques, les incrustations, et les fentes, et les placages?
belinsecte a écrit le 04/10/2016 08:36 (ref msg # 54323 )
je pense surtout au placage d’écusson comme représenté dans cet article https://www.greffer.net/?p=62 à pas confondre avec placage de rameau, qui au lieu de soulever l’écorce fait une pendule, fente ou chip.
comme le sujet suivant je mets en doute le bien fondé de l’incision annulaire de l’article sur le placage de l’olivier:
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
donc je fais comme ça:
https://www.greffer.net/discussion/viewt...

Quand le PG est plein de sève, l'écorce se décolle facilement et je préfère alors "placages d'écussons" et couronnes, ou sans décapiter je place un rameau dans une fenetre rectangulaire dont je décolle l'écorce.

le 1er oct en page 3 ici: ma dernière photo de couronne
patrice a écrit le 08/10/2016 14:52 (ref msg # 54368 )
"patrice" a écrit :

Dans le cas présent, il y a un début de débourrement. La pousse n'aura pas le temps de se lignifier (devenir dur comme du bois) avant l'hiver. Donc il va y avoir un problème. La greffe repartira peut-être sur un oeil non débourré au printemps.

J'ai passé en revue il y a quelques jours mes greffes en chip budding réalisées fin août-septembre ; j'ai aussi un phénomène de départ en végétation, inhabituel. Si cela peut te conforter, ce n'est pas spécifique à ta réalisation, ni visiblement au choix atypique de réaliser une greffe en couronne à l'époque où tu l'as réalisée.
belinsecte a écrit le 15/04/2017 23:50 (ref msg # 57840 )
(Les greffes d'été qui débourraient en fin d'été, sont bien reparties ce printemps malgré un -10°C en janvier dernier )

Je fais maintenant toutes mes couronnes ainsi:
Comme la titel, J'insère le greffon entre 2 incisions verticales sur le PG, exactement à la largeur du greffon.
Contrairement à la titel, La languette d'écorce décollée reste sur le PG et recouvre le dos du greffon dont j'enlève l'écorce au milieu, contrairement aux Tittel photographiées par exemple ici https://www.greffer.net/discussion/viewt...

Comme la Titel, il se trouve que ça favorise l'écoulement, car cela ne forme aucune cavité, l'excès de sève brute s'évacue par dessous car l'écorce est rugueuse donc laisse l'eau s'écouler malgré la ligature en caoutchouc. Sur écorce lisse, je laisse quelques herbes se coincer entre tronc et ligature pour permettre cet écoulement.

cette couronne est aussi plus facile et rapide à faire, pas besoin d'intercaler des bouts de bois entre 2 tours de ligature. Pour les PG sensibles c'est le moins traumatisant. Lorsque l'écorce est ancienne avec peu de souplesse ça fonctionne aussi.

je ne taille pas le greffon sur les cotés, car le cambium, les cellules génératrices sont moitié sur bois moitié sous écorce, mais pas au milieu de l'écorce. Pour que le cambium du greffon soit bien en contact avec le bois du PG, je cherche une partie plate sur le PG, et choisis un diamètre de greffon inférieur ou égal à la largeur de ce méplat. Mais le contact est également assuré entre le dos du greffon et la languette d'écorce du PG.

j'ai fait hier des couronnes basses sur aubépines dont les fleurs éclosent, un petit greffon de beurrée lebrun sur chacune. mais sur petits et gros diamètres de l'eau (sève brute) sort du bois, cela a dissout le mastic lac balsam. je comprends mieux pourquoi des pro prennent de la cire.
je sais pas si du mastic dilué s'infiltre entre les cellules à souder et gênerait la reprise, j'ai bien serré avec des lanières découpées dans de la chambre à air.
C'est une erreur de débutant: j'aurais du couper quelques jours ou semaines avant de greffer, et coiffer avec cire ou film plastique alimentaire étirable, pour ne pas mettre de mastic hydrosoluble.
Le pronostic semble meilleur lorsque la coupe est diagonale pour évacuer l'écoulement à l'opposé de la greffe.
nouvel azertien a écrit le 05/08/2017 14:50 (ref msg # 58902 )
Info ou intox ? Sur le web US, un truc de jardinage : Planter un clou dans un arbre favoriserait la floraison et la fructification.
floyd a écrit le 05/08/2017 17:43 (ref msg # 58906 )
Un clou en cuivre, en laiton ou en acier, zingué ou pas?
nouvel azertien a écrit le 05/08/2017 21:34 (ref msg # 58907 )
Ce n'était pas précisé. Un simple clou en acier non galvanisé ne devrait pas être trop toxique pour l'arbre.
A tester sur de vieux arbres fruitiers improductifs...
floyd a écrit le 05/08/2017 21:49 (ref msg # 58908 )
Ah les recettes tirées du Net, toujours trop simples, jamais assez précises, … et sans garantie aucune ni explication théorique.
Par contre une plaie est souvent une porte d'entrée pour les maladies de toutes sortes.
Heureusement le cambium est capable de générer des tissus pour intégrer le clou inutile.
ARHUS76 a écrit le 05/08/2017 21:54 (ref msg # 58909 )
Les cloués en acier fouillent. A éviter.
nouvel azertien a écrit le 05/08/2017 22:12 (ref msg # 58910 )
Il était précisé que cette astuce est utilisée en Inde pour obtenir des noix de coco...


greffer.net >> Greffage