prunier sur merisier

greffer.net >> Prunier

ernst drago a écrit le 29/05/2012 12:29 (ref msg # 35777 )
bjr,

j'ai greffé du prunier "victoria" sur merisier (mars 2012). les deux rameaux se développent bien, grands comme un doigt (malgré les limaces durant ces semaines de pluie). en revanche, mes 4 plants de merisier greffés mirabelle sont au point mort; il est raisonnable de penser qu'il ne sortiront plus maintenant. j'essaierai avec d'autres variètés dans un proche avenir.
neo66 a écrit le 29/05/2012 13:19 (ref msg # 35778 )
Bonjour,

Etes vous sur : prunier sur merisier :
ernst drago a écrit le 29/05/2012 18:57 (ref msg # 35784 )
oui, sûr
ernst drago a écrit le 31/05/2012 21:06 (ref msg # 35818 )
...mein créatoure!!
signé doctor FRANKENSTEIN


floyd a écrit le 31/05/2012 23:23 (ref msg # 35819 )
Bravo pour le greffage, mais le photographe peut mieux faire…
Bruno a écrit le 02/06/2012 10:18 (ref msg # 35832 )
Oui, mais est que ça va tenir dans le temps ? Souvent ça ne se passe pas très bien quand le porte greffe n'est pas bien adapté au greffon. Exemple poirier sur pommier.
klakos a écrit le 02/06/2012 17:39 (ref msg # 35839 )
"Bruno" a écrit :
Oui, mais est que ça va tenir dans le temps ? Souvent ça ne se passe pas très bien quand le porte greffe n'est pas bien adapté au greffon. Exemple poirier sur pommier.

Malheureusement, il n'est pas rare que l'incompatibilité se manifeste avec le temps ; qu'il y ait comme une sorte de rejet de la greffe, que "le point de greffe lache". Parfois ça prend 1 mois, 2 mois, 1 an... Exemple : poirier sur cognassier (souvent ce sont les variétés d'avant le XVIII-XIXème). Williams par exemple (ce n'est toutefois pas une incompatibilté "violente" (un rejet pur et dur dès l'opération de greffage)).
Bibifox a écrit le 06/06/2012 00:06 (ref msg # 35884 )
bonne question : est-ce qu'il n'y aura pas un rejet total plus tard ?
J'ai essayé l'expérience en 2011 (Wignon RGF sur merisier franc) et ça se passe bien pour sa deuxième année malgré les ravages des chenilles vertes, de certains coléoptères verts métallisés et des fournis (je vais devoir laissé tombé le "bio" pour le chimique )
Le rejet peut-il survenir DES années plus tard ?
TheChti a écrit le 06/06/2012 08:26 (ref msg # 35885 )
"Bibifox" a écrit :
les ravages des chenilles vertes, de certains coléoptères verts métallisés


Ha oui je les ai découvert cette année ceux-là, si quelqu'un a le nom de cette bestiole ça m'intéresse. En général ils me grignotent 60 % des bourgeons de mes greffons (je commence à comprendre ce que je voyais les années précédentes) quand ça commence à débourrer. Mais bon quand c'est parti, la nature leur fait produire plus de feuilles (chez moi) qu'ils n'arrivent à en consommer. J'ai remarqué qu'ils se laissent tomber facilement dès qu'ils sont dérangés. C'est un bel insecte au demeurant ...
François du Perche a écrit le 06/06/2012 10:43 (ref msg # 35886 )
ces très beaux petits scarabés vert métallisé, qui se laissent tomber ou qui sautent comme des puces, peuvent être des altises. J'en ai été envahi l'an dernier. Remède : papier jaune englué, cette couleur les attire.
Cette expérience du Dr Frankenstein est intéressante, prunier sur merisier, combien de temps cela va-t-il tenir ?
François du Perche a écrit le 06/06/2012 12:40 (ref msg # 35888 )
à la réflexion, ces altises étaient d'un très beau bleu métallisé, pas vert. Ils avaient dévoré les feuilles de gunnera.
Daltonisme de la mémoire pour avoir trop lu les Dalton ?
TheChti a écrit le 07/06/2012 08:56 (ref msg # 35894 )
J'ai trouvé, il s'agit en fait d'un petit charançon spécifique du prunier. Quelques photos sur le site ci-dessous:

http://aramel.free.fr/INSECTES11-50.shtm...

Il faudra que je retourne voir mes greffes d'abricotier, elles étaient attaquées mais se développaient plus que le petit animal arrivait à en manger. Je pense que lorsqu'on greffe sur un gourmand ou sur du gros diamètre, la vigueur est telle que l'on n'a finalement pas trop à s'inquiéter de ce ravageur, à la condition que les bourgeons du greffon ne soient pas consommés dès la mise en place de la greffe ...
François du Perche a écrit le 07/06/2012 10:06 (ref msg # 35896 )
ces insectes sont impressionnants. Ce serait intéressant de développer un badigeon bio répulsif pour protéger nos greffons, genre macération huileuse d'ail et de clous de girofles, insoluble dans l'eau, à passer au pinceau juste après la greffage. C'est vexant de voir une greffe échouer à cause d'un "coupe-bourgeon".
ErnstdragO a écrit le 04/05/2013 23:40 (ref msg # 40130 )
Bjr,

Retour d'expérience :
les greffes de mirabelles sur merisier sont toutes mortes, sans même sortir un peu. La prune victoria a vécu le temps d'un été : Le développement du greffon était prometteur. J'ai autopsié la bête : la soudure n'était pas faite. Un tel développement sans un début de soudure ??
J'ai de nouveau recommencer cette année (l'erreur est humaine, persévérer est diabolique): prunes victoria et thames cross, les 2 semblent bien partir. Mais bon!...
christophe69 a écrit le 14/06/2013 13:05 (ref msg # 40665 )
en période de débourage et d'attaque des insectes ,j'inspecte mes arbres quasiment tous les jours et je les enleve manuellement et quand j'ai plus le temps je traite.


greffer.net >> Prunier