Identification

greffer.net >> Abricotier

diospyros a écrit le 25/05/2012 01:38 (ref msg # 35705 )
Aux abords d'une gare RER j'ai trouvé ce buisson....










Je compte essayer la méthode d'Alcedo pour le bouturer mais j'ai un doute, s'agit-il vraiment d'un abricotier d'apres vous?

Il semble avoir été recépé a plusieurs reprises d'ou un port buissonnant, mais les feuilles et limbe me semblent tres identiques a ceux de l'abricotier.
TheChti a écrit le 25/05/2012 08:56 (ref msg # 35707 )
Abricotier ... ou cornouiller ?
diospyros a écrit le 25/05/2012 19:04 (ref msg # 35714 )
Merci TheChti pour cette suggestion!

En effet... il y a une vraie ressemblance avec le cornouiller, cependant je penche plus pour l'abricotier...
Quelqu'un d'autre se sent de donner son avis?
floyd a écrit le 25/05/2012 21:11 (ref msg # 35720 )
Les feuilles du cornouiller sont opposées.
Cette plante les a alternes.

La couleur rouge du rameau jeune, la forme elliptique cordiforme des feuilles laissent penser qu'il peut s'agir d'un abricotier.
Bruno a écrit le 26/05/2012 18:41 (ref msg # 35723 )
Peut-être est-ce un abricotier de Mandchourie (Prunus mandshurica) ou un abricotier du Japon (Prunus mume) ?
Ils ont tous les 2 des feuilles plus pointues qu’un abricotier habituel.
TheChti a écrit le 29/05/2012 08:30 (ref msg # 35769 )
"floyd" a écrit :
Les feuilles du cornouiller sont opposées.
Cette plante les a alternes.



L'oeil du maître, bien vu. Le genre de détail auquel je devrais finalement faire plus attention ...
floyd a écrit le 29/05/2012 21:08 (ref msg # 35790 )
A Angers, mon excellent maitre en botanique fut l'abbé Grelon, capable de reconnaitre les adventices au stade plantule… ça c'est difficile!
François du Perche a écrit le 30/05/2012 16:41 (ref msg # 35803 )
deux photos du JdP de Paris pour confirmer, si besoin en était, l'expertise de Maître Floyd :




TheChti a écrit le 31/05/2012 08:22 (ref msg # 35811 )
Sur la photo de gauche, je pencherais finalement plus pour du 'Calystegia sepium' ou du 'Convolvulus arvensis' ....
François du Perche a écrit le 31/05/2012 10:03 (ref msg # 35812 )
pourtant, ce ne sont pas les jardiniers qui manquent ! mais ils aiment bien discuter entre eux, à 3 ou 4, et au vu de l'animation des débats, ce sont certainement des échanges professionnels sur les dernières nouveautés botaniques et pas les commentaires sur le dernier match de foot ou la dernière émission de télé
A leur décharge, la régle "zéro phyto" interdit toute lutte efficace contre les liserons. Le pragmatisme serait préférable au dogmatisme : on pourrait se contenter de "moins de phyto" et ne pas mépriser l'efficacité...mais on est peut-être hors sujet.
Ferréol a écrit le 31/05/2012 10:33 (ref msg # 35813 )
Effectivement, mais heureusement l'huile de coude est tolérée dans les plans "zéro phyto", arracher régulièrement les liserons permet de les contenir. Il semble ici qu'ils n'aient pas été arrachés de longue date...


greffer.net >> Abricotier