Replanter Questchier

greffer.net >> Prunier

Kisameh a écrit le 19/05/2012 20:03
Bonjour

Je possède sur mon terrain un Questchier qui mesure environ 3 mètres mais je ne posséderais bientôt plus ce terrain. Je souhaiterais assurer la pérennité de ce prunier mais j'ai entendu dire que compte tenu de sa taille et de son "âge" je ne pouvais plus espérer le replanter ( J'ai une connaissance très limité sur les végétaux ). Puis-je le faire repartir à partir d'une branche ? Et si oui ;comment ? Sinon je devrai me résigner a replanter un noyau ou plus simplement a effectuer une greffe.

En vous remerciant d'avance
patrice a écrit le 19/05/2012 20:32
Bonsoir

Éventuellement essayer cette technique.

https://www.greffer.net/?p=663

Cela reproduira fidèlement votre arbre (la variété du fruit) mais pas son porte-greffe qui peut présenter des caractéristiques intéressantes par rapport à un arbre cultivé sur ses propres racines.
Kisameh a écrit le 19/05/2012 21:49
ok merci pour cette réponse c'est exactement le genre de chose que je souhaitai pouvoir faire
floyd a écrit le 19/05/2012 23:22
Le marcottage aérien est la moins coûteuse des solutions.

Si on a pu identifier une variété assez courante, le remplacement pur et simple apporte l'assurance de planter un arbre sur le meilleur PG possible.

Pour un budget déjà élevé, pour des arbres particulièrement rares, et sous condition d'accès possible, on peut recourir à des machines hydrauliques spécialisées qui permettent de transplanter des arbres bien plus volumineux et avec succès.

Avec une mini-pelle, en intervenant durant la morte saison, on peut parvenir à former une forte motte, et surtout à déplacer l'arbre jusqu'à son nouvel emplacement préparé au préalable.

Dans les deux cas, un élagage doux permet de sauvegarder l'arbre durant la reprise, sous condition d'un haubanage efficace.
patrice a écrit le 20/05/2012 08:04
Le marcottage aérien est la moins coûteuse des solutions. .


Et aussi permet à un usager sans expérience de multiplier sa plante, sans passer par un processus d'apprentissage du greffage.

Seule difficulté : affronter le regard et le questionnaire soutenu du pharmacien lorsque vous irez acheter la seringue. Manches courtes pour montrer que vous n'êtes pas un adepte de la piquouze.
Kisameh a écrit le 20/05/2012 13:37
lol oui je ferai attention de bien préparer le terrain pour le pharmacien


greffer.net >> Prunier