Yeux à fleurs....

greffer.net >> Pommier

Franz a écrit le 01/04/2012 19:13 (ref msg # 34664 )
Bonjour,

j'ai greffé en écusson à oeil dormant 8 yeux sur 2 portes greffes et ce sont tous des yeux à fleurs !

l'année dernière je n'avais eu aucun soucis, du coup, je me demande quel est l'erreur, comment choisir ses rameaux à greffer ?
Je pense qu'il n'y aura pas de pousse de branches, j'ai juste ?





Franz.
Bruno a écrit le 01/04/2012 21:44 (ref msg # 34667 )
A mon avis ce n’est pas aussi grave que lorsqu’on greffe des yeux à fleur de pêcher car alors à part une fleur, on n’a plus rien. Il est possible qu’il y ait une pousse qui se produise à la base d’une des feuilles. C’est l’avantage des pommiers et poiriers sur les prunus car il y a des feuilles autour des fleurs.
Ferréol a écrit le 02/04/2012 08:55 (ref msg # 34671 )
Dans les bouquets de fleur de pommier, il y a toujours de quoi refaire une pousse, tu n'as pas à t'inquiéter outre mesure. Cependant, la pousse qui en sortira ne poussera pas autant la première année que si elle était issue d'un œil à bois.

Tu peux supprimer les boutons floraux qui ne serviront à rien.
floyd a écrit le 02/04/2012 20:54 (ref msg # 34686 )
Sur pommier et poirier, en règle générale les yeux à prélever sont ceux des rameaux de l'année.
L'exception; le bourgeon terminal d'une brindille couronnée.

Mais on observe en principe facilement que l'œil à bois est petit et triangulaire, alors que le bourgeon à fleurs est plus gros et en forme d'ogive.

On pourrait être tenté par un œil paraissant plus gros, plus beau… c'est une fausse bonne idée.

Bravo Franz cependant pour ces greffages réussis!
Franz a écrit le 02/04/2012 21:28 (ref msg # 34689 )
Merci à tous pour vos réponse

Je suis rassuré, ça va donc quand même pousser

Si je me rappelle bien, les greffons que j'ai choisi venais de gourmands verticaux de l'année.
Je sais que ce n'est pas idéal et qu'il faut plutôt choisir les greffons incliné entre 30 et 45° si j'ai bien compris, mais il ne reste plus grand chose du pommier donneur de greffon, donc je n'ai pas fais le difficile.

Un greffon de gourmand, ça explique peut-être le grand nombre d'yeux à fleurs, non ?

Demain, je coupe les boutons de fleurs.

Franz.
floyd a écrit le 02/04/2012 22:42 (ref msg # 34695 )
Un gourmand étant un rameau de l'année particulièrement vigoureux, il ne porte jamais de bouton à fleurs.

Ce n'est donc pas une explication à retenir. Sur un arbre en fin de vie, il est rare de trouver des gourmands.

Ceci dit, il te suffit de casser les fleurs… ne donne pas de coups de sécateur, juste empêcher la nouaison de se produire.
Sarcé a écrit le 15/04/2012 22:35 (ref msg # 34952 )
Sur un prunier, une greffe d'oeil à fleurs est une greffe perdue ?

Les greffes d'yeux à fleurs qui peuvent pousser à bois en arbres fruitiers, c'est le cerisier par des yeux stipulaires & le pommier uniquement ?
Y en a t'il d'autres ?


merci,
Franz a écrit le 16/04/2012 17:55 (ref msg # 34985 )
Bonjour,

Des nouvelles de mes yeux à fleurs sur mes pommiers, c'est gagné !
Sur chaque oeil, il y a une belle pousse de 2 à 3 cm déja
Je ferais une photo, si ça interesse.

Pour les pruniers, je ne sais pas, je n'ai pas encore eu la malchance de greffer des yeux à fleurs.
Par contre cette année, j'ai eu des yeux à fleurs sur pêcher (là, cest foutu) et sur cerisier griotte, je verrais ce que ça donne.

Franz.
TheChti a écrit le 17/04/2012 08:32 (ref msg # 34996 )
"Franz" a écrit :


Pour les pruniers, je ne sais pas, je n'ai pas encore eu la malchance de greffer des yeux à fleurs.

Franz.


Ca viendra, ça viendra j'ai eu le tour cette année, mais heureusement pour moi, il y avait un bon bourgeon dans le lot.
gil a écrit le 17/04/2012 21:37 (ref msg # 35012 )
EN GENERAL ON APPELLE "bouton" une production destinée à produire un ou plusieurs fruits;
lalogique est la suivanteeil,puis dard,puis bouton
on greffe de preference un (ou plusieurs)oeil,en vue de creer ou reproduire un arbre.
la nature etant capricieuse et n'aimant pas la contrarieté amène à des surprises du genre que tu nous decris(fleur sur un oeil);ce n'est pas grave car d'une part ces fleurs avorteront et se developpera un ou des rameaux sur des yeux latents ou auxilliaires qui donneront le resultat recherché,en moins bien quand même.
enfin evitez de prendre des "gourmands pour faire des greffons,c'est sur que les yeux de la base et sur une certaine longueur ne sont pas viables,observez -les par rapport à un rameau normal!
c'est vrai que des fois il faut faire avec!
salut à tous
Gil
floyd a écrit le 17/04/2012 23:01 (ref msg # 35014 )
Le greffage est certes un "art" mais il s'appuie sur les connaissances en biologie, anatomie, physiologie végétales. On doit souligner les progrès accomplis dans tous ces domaines. Ils offrent des débuts d'explications scientifiques à bon nombre de nos petits soucis.

Une chose est sûre, la nature et ses caprices ne sont rien d'autres que notre incompréhension des choses. Manque de connaissance, manque d'attention, il est clair que la nature n'y est pour rien.

Quant à l'induction florale d'un bourgeon elle intervient durant le second été. L'exception… pour le bourgeon terminal d'une brindille qui évolue dans un seul été, pour former un bourgeon à fleur.

Quant aux bourgeons situés à la base d'un gourmand, ils sont inhibés par l'effet de la dose d'auxine reçue. Une taille radicale juste au dessus et la croissance de nouvelles pousses démontre qu'ils ont conservé intact leur potentiel de développement.

Il est plus commode de choisir des bourgeons moins dominés pour faciliter le greffage.
Bruno a écrit le 18/04/2012 14:51 (ref msg # 35027 )
Oui, c’est ce qu’il y a dans les livres. Mais pour les variétés de pommier très fertiles, il y a en effet des exceptions. Par exemple pour marquer l’emplacement d’un cerisier que j’avais greffé à œil dormant l’été dernier, j’ai mis trois rameaux de pommier, obtenus en taillant les arbres (il s’agit donc des grand rameaux de l’année que l’on coupe chaque année) et comme on peut le voir sur la photo il en a un qui a fleuri. La variété est du « Starkinson » qui est très fertile.

Bruno a écrit le 18/04/2012 20:11 (ref msg # 35037 )
En y regardant de plus près, je crois avoir compris le phénomène. Il y a eu une seconde poussée de croissance au cours de la même année. Un œil à bois sur les pommiers contrairement aux poiriers, peut se transformer en œil à fleur sans obligatoirement passer par le stade de dard. C’est bien un rameau de l’année mais il a poussé au printemps et en cours d’été il a encore fait encore une petite poussée de croissance de quelques centimètres. C’est à ce moment là que des yeux à bois ont pu se transformer en œil à fleur.
floyd a écrit le 18/04/2012 23:14 (ref msg # 35041 )
Il n'est pas rare de voir des rameaux anticipés. Tu m'apprends qu'ainsi il peut y avoir une mise à fleurs immédiate dans ce cas.

Quant à la dominance apicale elle est variable selon les variétés; des ports sensiblement différents ont permis de les classer en 4 types qui distinguent assez bien les variétés modernes des variétés anciennes.

Chapeau, Bruno, pour la mise à fleur de ces tuteurs issus de bouture…
jlouis a écrit le 30/04/2012 17:39 (ref msg # 35271 )
Il suffit de couper délicatement les tiges des fleurs. Chez moi il est toujours repoussé une tige. Cette année le 03 mars2012 en greffe sur table en incrustation sur MM106, il a poussé 3 fleurs sur un ou deux sujets.Il y a environ 15 jours/3 semaines, après coupe des pédoncules des fleurs, j'ai déjà une belle tige de quelques CM. de haut.
Franz a écrit le 01/05/2012 15:24 (ref msg # 35285 )
Bonjour,
merci à tous pour vos réponse !
Tous les yeux à fleurs ont donné une tige à bois, donc pas de problème !





J'ai fais des greffe anglaise "compliqué" qui donne aussi des boutons, ça va être le même résultat : ça me rassure

Sinon, les pommiers, écusson, chip budding, ou anglaise compliqué, pas une seule n'a raté, c'est vraiment du bonheur les pommiers
+ de 10 de réussi !
floyd a écrit le 01/05/2012 18:41 (ref msg # 35286 )
Je voyais ce premier mai, des quenouilles de reine des reinettes fraichement plantées et reprises dans le jardin d'un ami sarthois, produire quantité de bourgeons à fleurs. Plants du commerce, assez vigoureux, taillés à mi-pousse par le pépiniériste vendeur.
- Soit l'homme de métier a "tapé dans le bois de deux ans" et je ne comprends pas pourquoi.
- Soit les bourgeons à fleurs sont portés par le rameau d'un an… et je ne comprends pas pourquoi.
Je garderai un œil sur ce phénomène et sortirai l'appareil photo à ma prochaine visite.
Ferréol a écrit le 01/05/2012 23:25 (ref msg # 35295 )
Les conditions météo peu classiques de l'été dernier ont pu donner des résultats assez étranges et je ne serais pas étonné que ce soit la deuxième de tes solutions qu'il faille privilégier.

Un printemps très chaud et sec à été suivi d'un été frais et humide puis d'une automne à nouveau chaud et sec, ou d'ailleurs pas mal de pommier ont sorti quelques fleurs. Les arbres ont été clairement déboussolés.

J'ai greffé en anglaise compliquée une vingtaine de pommiers début septembre avec comme greffon du bois aouté de l'année et comme porte greffe du franc de golden de l'année. Certains greffons ont produit des fleurs aux alentours de Noël, d'autres ont fait quelques fleurs ce printemps, rares sont ceux qui ont produit uniquement une pousse normale ce printemps...
floyd a écrit le 09/05/2012 18:09 (ref msg # 35409 )
Même phénomène sur un greffon de "Groseille dorée" prélevé dans son verger par un ami croqueur.
J'ai greffé moi-même en couronne… et j'avais remarqué la forme intermédiaire des bourgeons, ni vraiment à bois, ni gonflés comme ils le sont sur rameau de 2 ans.
Je sais maintenant pourquoi.
TheChti a écrit le 13/05/2012 09:35 (ref msg # 35510 )
Moi aussi j'ai greffé cette année des yeux à fleurs (prunus mahaleb sur cerisier sauvage):





greffer.net >> Pommier