Comment expliquer cette différence d’avencée en végétation ?

greffer.net >> Poirier

Bruno a écrit le 31/03/2012 17:53
Ce poirier a été greffé par écussonnage avec 2 yeux de William rouge provenant du même rameau, à la même date. Le porte greffe est un franc. Comment expliquer cette différence de précocité ou tardiveté (comme on veut). L’année dernière, il y a eu le même phénomène et les poires murissent à des dates différentes aussi.



floyd a écrit le 01/04/2012 09:52
Beaucoup de pistes de réflexion pourront cependant être soulevées… pour tenter d'expliquer ce cas où toutes les conditions semblent identiques pour les deux branches issues d'un même pied-mère.

La plus évidente et sans doute la moins probable, une chimère de greffage…

Ensuite plusieurs causes physiologiques liées au greffage lui-même plus ou moins parfait, quand bien même il y a eu soudure et croissance.

Et encore… l'environnement immédiat de l'arbre à deux branches; les développements de l'une et de l'autre sont déjà différents, l'une semble recevoir plus de lumière, si j'interprète bien les clichés. Un peu "broussailleux" les clichés si je puis me permettre…
youcef a écrit le 01/04/2012 12:02
est ce que les deux branches donnent le meme fruit.
Bruno a écrit le 01/04/2012 21:33
Oui, les 2 branches donnent les même fruits mais décalés au point de vue date de fructification.
Les 2 branches sont bien ensoleillées. Il peut tout de même y avoir une petite différence d'ensolleillement car il y a de la végétation autour.
François du Perche a écrit le 02/04/2012 10:36
vraiment très curieux & spectaculaire car le décalage est très important. Si ce sont des fruits identiques, ce n'est pas une chimère. Est-ce que tu n'aurais pas ainsi mis en évidence une règle + générale peu connue que nouvel azertien avait évoquée le 6 mars à la rubrique rosiers
http://books.google.fr/books?id=tl0jAQAA...

qui montre que le choix de l'oeil influe sur le résultat final. Pour les rosiers, c'est parfaitement documenté. Peut-être as-tu pris un bourgeon terminal et un autre situé tout à fait à la base du rameau, mais sans doute ne t'en souviens-tu pas ? Ce serait intéressant à re-tester pour voir si depuis des siècles on n'a pas ignoré une propriété étonnante des greffes à oeil. Communication prochaine du Professeur Bruno à l'Académie.....
kakou13 a écrit le 02/04/2012 11:47
quand on a beaucoup de vegetaux assez serrés , il arrive que la floraison est etalée , j'ai le cas avec un mirabellier orienté nord sud entoure d'un poirier et d'un prunier
la partie sud fleurit bien avant la partie nord apres cela rattrape les cours de choses , mais pour la fructification c'est pareil
j'ai une partie qui murit bien avant l'autre
je pense que l'exposition au soleil , les couloirs de vent , et peut etre d'autres facteurs interviennent , enfin cela me derange pas trop
la nature m'etale la production fruitiere
François du Perche a écrit le 02/04/2012 12:16
c'est vrai pour la fructification, certaines branches se retrouvent à l'ombre, d'autres au soleil, mais pour l'éclosion des bourgeons, ce n'est pas le cas, à la fin de l'hiver, rien ne gêne la lumière. La photo montre bien qu'il n'y a pas d'arbre voisin très précoce qui pourrait ombrager une branche en favorisant l'autre. La différence de végétation est tellement importante qu'elle ne peut pas s'expliquer par l'orientation, les courants d'air, les réseaux telluriques, etc.
Les pépiniéristes ne font jamais 2 greffes, ils n'en font qu'une, puis ils vendent les plants. Parfois on peut constater qu'un arbre est + précoce qu'un autre, on attribue cela à la diversité génétique, au terroir, à l'orientation, etc, mais peut-être qu'on pourrait démontrer que le choix des yeux intervient de façon importante dans ces différences & les photos ci dessus seraient une première preuve.
A moins qu'un des greffons ait été contaminé par un virus, mais la branche attaquée finirait par crever, il y aurait des symptomes et les fruits seraient probablement affectés.
C'est du jamais vu, sauf si quelqu'un a déjà expérimenté sur plusieurs années un tel phénomène.
kakou13 a écrit le 02/04/2012 16:06
c'est pourtant le cas , le mirabellier en question est un arbre de vingt ans
developpé en gobelet
et tous les ans c'est pareil il ne possede qu'un greffon d'origine acheté chez un pepinieriste specialisé dans le vaucluse qui est parti à la retraite
François du Perche a écrit le 02/04/2012 16:40
Kakou13 nous dit :
c'est pourtant le cas

Veux-tu dire qu'une branche est bien en fleurs & en feuilles tandis que les autres en sont encore à l'état de bourgeon, avec un décalage analogue en début de saison à celui des photos de Bruno ?
kakou13 a écrit le 02/04/2012 17:15
c'est a partir de la floraison :
la partie sud fleurit bien avant la partie nord apres cela rattrape les cours de choses , mais pour la fructification c'est pareil
j'ai une partie qui murit bien avant l'autre
François du Perche a écrit le 02/04/2012 17:29
peut-être un problème de plomberie, des canalisations (de sève) un peu bouchées à cause d'une sclérose de la branche, mais depuis le temps qu'on cultive les arbres fruitiers, ça se saurait & il y aurait des témoignages ou articles à ce sujet.
Attente de ces témoignages........
kakou13 a écrit le 02/04/2012 19:05
enfin pour revenir au sujet de BRUNO
[code]Oui, les 2 branches donnent les même fruits mais décalés au point de vue date de fructification.
Les 2 branches sont bien ensoleillées. Il peut tout de même y avoir une petite différence d'ensolleillement car il y a de la végétation autour.[/code]

est ce que tu observe des differences sur la floraison puis sur la fructification ?
il a combien de charpentieres ? sur les photos que tu montres il semble bien entouré au niveau de la vegetation
youcef a écrit le 02/04/2012 21:07
si je dis de betise, la gros branche est le prolongement du franc,
vu que la texture et la grosse du bois ce ressemble. ce qui veut dire que le greffon est mort.
et le franc, ses fruits ressemblent au willams rouge.
Bruno a écrit le 02/04/2012 21:53
Non ce n'est pas le cas. Il y a simplement un des 2 greffons qui a plus poussé que l'autre.
youcef a écrit le 03/04/2012 08:00
reste la theorie de mutation.
François du Perche a écrit le 03/04/2012 09:34
ce serait intéressant de prendre des greffons de chacune des branches pour voir si ce phénomène perdure une fois greffé sur 2 PG différents et comparer les précocités. Ce serait un + d'avoir une paire d'arbres identiques à fructification décalée. Je serais preneur d'une paire de greffons pour le printemps prochain pour voir si le phénomène peut s'exporter.
floyd a écrit le 03/04/2012 20:00
Idée séduisante, qui remet cependant en cause l'existence des calendriers de précocité qui classaient les variétés, à climat identique.
Bruno a écrit le 03/04/2012 23:07
ce serait intéressant de prendre des greffons de chacune des branches pour voir si ce phénomène perdure une fois greffé sur 2 PG différents et comparer les précocités. Ce serait un + d'avoir une paire d'arbres identiques à fructification décalée. Je serais preneur d'une paire de greffons pour le printemps prochain pour voir si le phénomène peut s'exporter.

D'accord.
François du Perche a écrit le 04/04/2012 09:43
merci, d'autant que le Williams rouge que j'avais planté est crevé il y a 10 ans et que je l'ai regretté.
Combien de semaines de décalage as-tu constaté pour la végétation et la floraison ?
klakos a écrit le 04/04/2012 18:22
Idée séduisante, qui remet cependant en cause l'existence des calendriers de précocité qui classaient les variétés, à climat identique.


C'est vrai que pour une seule et même variété, on en répertorie plusieurs.
Ainsi on référencie plusieurs pommes Chailleux parfois classées selon une maturité différente allant jusqu'à 15 jours (?) en un même endroit. Tout ceci laisse dubitatif...
Nous aurait-on menti ?


greffer.net >> Poirier