Age de première fructification pour un semis de pommier

greffer.net >> Pommier

André a écrit le 26/03/2012 18:00 (ref msg # 34530 )
J'ai souvent lu qu'il fallait attendre 8 à 10 ans pour voir la première fructification d'un semis de pommier or, cette année, je constate avec étonnement que des semis de seulement 4 à 5 ans (jamais taillés) commencent à fleurir plutôt abondamment.

Voir ce semis d'Ariane par exemple.




Est-ce lié à certaines variétés ou vos semis fructifient-ils également aussi rapidement ?
TheChti a écrit le 27/03/2012 08:25 (ref msg # 34535 )
Il me semble que c'est justement parce qu'ils n'ont pas été taillés qu'il fructifient rapidement, non ?
André a écrit le 27/03/2012 08:38 (ref msg # 34538 )
ça doit probablement aider bien sur mais fleurir à 5 ans, ça me semble plus rapide que ce que j'avais lu.
youcef a écrit le 27/03/2012 10:17 (ref msg # 34540 )
moi je me pose la question, sur la periode de floraison.
François du Perche a écrit le 27/03/2012 10:30 (ref msg # 34541 )
Peut être que la parenté avec Malus floribunda génère cette floraison rapide ?
L'arbuste est beau est bien droit mais la qualité des fruits est problématique. Si les pépins proviennent d'une pomme du commerce, il y a zéro chance, il faudra en faire un PG (voir document communiqué par Lescrets : http://pomologie.com/pomme1/varexp/index.html)
Si le fruit provient de ton jardin, il y aura peut-être le miracle d'une pollinisation intéressante à pré-tester dès cette année, ça peut s'améliorer les années suivantes.
Belle illustration de "La constance du jardinier"
rafa a écrit le 27/03/2012 11:14 (ref msg # 34542 )
Mon pommier perelló avait fruitifié la premier foi a les 5 ans après sa naissance de semis. Actuellement il a 15 ans au peu près.
André a écrit le 27/03/2012 11:30 (ref msg # 34543 )
"François du Perche" a écrit :
Si les pépins proviennent d'une pomme du commerce, il y a zéro chance

Je te dirai ça dans quelques mois...
André a écrit le 27/03/2012 12:22 (ref msg # 34544 )
"youcef" a écrit :
moi je me pose la question, sur la periode de floraison.

Oui effectivement il est très en avance !

Voila une photo du jour.


François du Perche a écrit le 27/03/2012 12:36 (ref msg # 34545 )
Les sites qui parlent des pommiers à fleurs disent "floraison hâtive", "le 1er des Malus à fleurir au jardin", etc.
Le (Floribunda) naturel revient au galop.
Prévoir qques kg de riz pour contrebalancer les effets de ces pommes sur l'estomac. J'espère me tromper.
André a écrit le 27/03/2012 12:54 (ref msg # 34546 )
Je vais essayer de polliniser ces fleurs avec celle d'un PG M9 non greffé qui est lui aussi assez précoce.


François du Perche a écrit le 27/03/2012 14:15 (ref msg # 34548 )
C'est finalement peut-être le microclimat urbain de Levallois et une exposition optimale du jardin à un climat hors norme qui ont causé ces floraisons hâtives simultanées du semis & du M9. La prophétie de NostraLescretus ne s'accomplira pas forcément.
André a écrit le 27/03/2012 15:14 (ref msg # 34550 )
Ces arbres sont à Nanterre contre un mur dans un patio à l'abri du vent mais je ne sais pas si cela a un effet aussi important.
André a écrit le 28/03/2012 09:49 (ref msg # 34566 )
"André" a écrit :
Je vais essayer de polliniser ces fleurs avec celle d'un PG M9 non greffé qui est lui aussi assez précoce.

Scène torride de pollinisation artificielle ce matin sur ma terrasse !



En espérant que les petits seront goûtus !
Bruno a écrit le 28/03/2012 11:27 (ref msg # 34569 )
J’ai remarqué qu’il y a des pommiers issus de pépins qui ne fleurissent pas ou presque pas, alors que d’autres sont très fertiles. J’avais aussi acheté dans le commerce un pommier étiqueté "belle de Boskoop", il n’a jamais fleuri. Comme c’est un pommier incapable de se féconder lui-même j’avais greffé, alors qu’il était encore jeune, une de ses branche avec du starkinson qui est une variété pollinisatrice. La branche greffée a été très fertile, et le reste de l’arbre n’a jamais rien donné. L’été dernier j’ai surgreffé en plusieurs endroits et ces greffes commencent à bourgeonner.
youcef a écrit le 28/03/2012 11:33 (ref msg # 34570 )
comme polinisateur, peut etre,le pommier ANNA qui fleurit tot.
André a écrit le 28/03/2012 11:44 (ref msg # 34571 )
"Bruno" a écrit :
J’avais aussi acheté dans le commerce un pommier étiqueté "belle de Boskoop", il n’a jamais fleuri.

Je ne pense pas qu'un arbre puisse ne JAMAIS fleurir. Il peut fleurir plus ou moins tôt ou tard et en plus ou moins grande quantité (on parle alors de bonne ou mauvaise "floribondité") mais a priori il y aura toujours au moins une petite floraison un jour.

"Bruno" a écrit :
j’avais greffé, alors qu’il était encore jeune, une de ses branche avec du starkinson qui est une variété pollinisatrice

Quant au greffage d'une deuxième "variété pollinisatrice" sur un arbre, il n'a d'intérêt que si l'arbre en question fleurit en quantité suffisante et que si les périodes de floraison des deux variétés coïncident de façon à augmenter le taux de fécondation des fleurs mais le greffage d'une autre variété n'a pas vocation à augmenter le niveau de floribondité d'un arbre déficient à ce niveau.
François du Perche a écrit le 28/03/2012 15:12 (ref msg # 34577 )
André se prend pour DSK
Scène torride de pollinisation artificielle ce matin sur ma terrasse

est-ce qu'il ne faudrait pas d'abord enlever les étamines des fleurs d'Ariane avec des petits ciseaux ?
Concernant les pommiers qui ne fleurissent jamais, d'accord avec la remarque d'André, c'est impossible. Un pollinisateur ne va rien changer, si ce n'est que les fleurs, s'il y en a, seront fécondées au lieu d'être stériles.
J'ai eu le problème avec un Transparente de Croncels qui est resté + de 10 ans sans fleurir. Je l'ai décapité et avec des cordelettes ai forcé toutes les branches vers le bas. L'année suivante, il a fructifié et continue encore.
J'ai lu un exemple analogue avec un pêcher récalcitrant qui s'est mis à fructifier lorsque son propriétaire excédé a chargé toutes les branches avec des parpaings de béton solidement attachés.
floyd a écrit le 28/03/2012 15:42 (ref msg # 34579 )
Préférer l'arcure forcée ou non, mais ce n'est pas le sécateur qui aide à mettre un arbre vigoureux à fleur.

Sauf à le tondre rigoureusement, selon les principes de la taille de monsieur Lorette, en vert, afin de restreindre la photosynthèse drastiquement.

On affamera l'arbre, on pourrait aussi bien tailler les racines, mais l'art du bonsaï est difficilement applicable à un pommier de plein-vent.
André a écrit le 28/03/2012 16:47 (ref msg # 34583 )
"François du Perche" a écrit :
est-ce qu'il ne faudrait pas d'abord enlever les étamines des fleurs d'Ariane avec des petits ciseaux ?

A priori le pollen de la fleur "mère" n'est pas compatible avec elle-même (puisque le pommier est allogame) donc ça ne doit pas être indispensable si ce n'est que la taille des étamines facilite l'accès au pistil pour la fleur "père".
floyd a écrit le 28/03/2012 17:49 (ref msg # 34584 )
Ai-je bien lu; Qui songerait à promener un fin ciseau pour castrer des fleurs de pommiers?

Distinguons deux étapes:
- la mise à fleurs, initiation et formation du bouton floral
- la nouaison, à l'issu de la pollinisation d'une fleur.

La seconde étape, dépend de plusieurs facteurs climatiques, de la présence efficace de butineurs-pollinisateurs et de la compatibilité génétique de la variété dont on espère les fruits avec les arbres voisins, émetteurs de pollen.

Si l'arbre fleurit, il faut s'intéresser de près à toutes ces conditions et voir si elles sont satisfaites.


greffer.net >> Pommier