greffe tomate sur pomme de terre

greffer.net >> Plantes potagères

François du Perche a écrit le 02/03/2012 15:49 (ref msg # 34182 )
Autrevie avait dit le 28 avril 2007
il paraitrait que greffer de la tomate sur pomme de terre augmente les rendements des deux espèces.
je tenterai cette année

Depuis, plus de nouvelles.
Dans "La forêt fruitière" de Maurice Chaudière (p.55 édition 2008), il est dit : "mais c'est encore le greffage des tomates sur germes de pomme de terre qui me valut au Lycée Agricole de Nicolet, à peu de frais je dois dire, un franc succès, car rien n'est plus facile à réaliser que cette greffe herbacée."
Le démarrage des jeunes plants de tomates au printemps est tjrs un peu poussif, il y a 1 mois de stagnation. Avec une belle patate comme réserve nutritive, on peut penser que ça partirait sur les chapeaux de roues. Y-a-t-il une expérience réussie ? et avec quelle variété de p.d.t.
André a écrit le 02/03/2012 17:33 (ref msg # 34188 )
Apparemment ça marche en greffe par approche !

Cela dit, comme indiqué ici https://www.greffer.net/forum/viewtopic.... , le plant greffé donnerait des tomates mais pas ou peu de pommes de terre.

Pour ceux qui veulent quand même essayer l'expérience du Pomato, voir ici :
http://kashifbt.blogspot.com/2009/11/ama...

Traduction :

Prenez deux plantes saines et vigoureuses de pomme de terre et de tomate (chacun d'une vingtaine de cm de hauteur) et placez les de sorte que leurs tiges puissent se toucher facilement.

A l'aide d'une lame de rasoir, retirez délicatement une fine lamelle de la tige de la plante de pomme de terre. Prenez soin de ne pas couper la tige entière.

A la même hauteur répéter le même processus sur la tige du plant de tomate.

Joindre les deux zones exposées et enrouler autour des deux tiges de la bande de greffage.

Après environ 7 à 10 jours vous pourrez observer une végétation luxuriante croissance sur le plant de tomate, il sera alors temps de couper le sommet de la plante de pomme de terre qui est au-dessus de la greffe.

Après environ 15 à 20 jours vous pourrez observer la croissance vigoureuse du plant de tomate. Maintenant vous êtes prêt à retirer délicatement le plant de tomate en dessous du point de greffe.

Lorsque la plante pousse bien, vous pouvez retirer le ruban de greffage.

Vous avez créé une Pomate qui produit des tomates sur le dessus et des pommes de terre sous le sol.

Précautions :
- Ne pas exposer en plein soleil
- il est préférable de couvrir la zone greffée avec de la cire, avant de mettre le ruban de greffage
- Assurez-vous d'un arrosage régulier.

Le plant de tomate peut flétrir pendant quelques jours au moment du sevrage. On pourra le mettre dans un sac plastique à l'étouffée pour conserver l'humidité pendant ces quelques jours.
François du Perche a écrit le 02/03/2012 18:37 (ref msg # 34190 )
merci André, mais ce qui m'intéresserait serait plutôt la greffe herbacée sur une pomme de terre germée. L'approche nécessite de planter des pommes de terre et des tomates, c'est trop long & je n'aime pas les pommes de terre.
Recycler des vieilles pommes de terre germées en les transformant en plants de tomates vigoureux serait un geste écologique. ça pourrait se faire en achetant un petit plant de tomate de la variété désirée, prélever des gourmands et les greffer en vert sur les germes de p.d.t germées. Rien à semer, c'est immédiat.
François du Perche a écrit le 02/03/2012 18:47 (ref msg # 34191 )
et on pourrait faire cette greffe tranquillement, sur la table de sa cuisine et pas à 4 pattes dans son jardin, au milieu des aoutats & des guèpes.
François du Perche a écrit le 03/03/2012 19:42 (ref msg # 34197 )
il s'agirait de faire un peu comme le "nut grafting"avec les châtaignes, là ce serait un genre de "patat's grafting".
hendy a écrit le 06/05/2012 04:07 (ref msg # 35344 )
J'ai déja essayé.. résultat.. 3 petite patates et 3 petite tomates..

Le prélèvement pour maturer les fruits et les légumes est trop important, on ne peut avoir de grande quantité..
TheChti a écrit le 14/06/2012 08:34 (ref msg # 35968 )
A un moment j'avais voulu m'y coller avec des plants issus du commerce mais dans ce cas, ils ne sont pas tout à fait vendus aux mêmes époques et n'ont donc pas le même diamètre.

Une bouture de PdT c'est possible ?
François du Perche a écrit le 14/06/2012 09:24 (ref msg # 35969 )
on doit pouvoir facilement accorder les diamètres, en greffant les jeunes gourmands de tomate (pris sur des plants du commerce) sur les germes de pomme de terre. Mais Hendy a déjà essayé et sa conclusion que la plante n'est pas corvéable à merci semble pleine de bon sens. Il faudrait empêcher le plant de pdt de produire des pdt, pour qu'il se consacre uniquement aux tomates. Stérilisation, castration sous-terraine, traitement particulier, un spécialiste des pdt sait peut-être si c'est possible ?
TheChti a écrit le 14/06/2012 13:39 (ref msg # 35970 )
Ha mais surtout pas ! Si je le fais ce sera pour découvrir ces tomates et ces patates, même non comestibles !
François du Perche a écrit le 14/06/2012 16:31 (ref msg # 35971 )
oui mais Hendy n'obtient que 3 tomates minables et 3 petites pdt, on perd son temps. Pour aller au bout de cette logique, pour les gens qui veulent faire la grève de la faim, on peut greffer une tige de pomme de terre sur une tige PG de tomate, comme cela on n'obtient ni tomate, ni pomme de terre.
TheChti a écrit le 15/06/2012 08:55 (ref msg # 35972 )
"François du Perche" a écrit :
oui mais Hendy n'obtient que 3 tomates minables et 3 petites pdt, on perd son temps. Pour aller au bout de cette logique, pour les gens qui veulent faire la grève de la faim, on peut greffer une tige de pomme de terre sur une tige PG de tomate, comme cela on n'obtient ni tomate, ni pomme de terre.


Et l'émerveillement ? Cette petite étincelle qui est notre moteur à tous, en dehors de toute considération gustative ?

La simple idée que ce soit possible, je trouve ça fantastique. Après effectivement, pour en manger ...


greffer.net >> Plantes potagères