Greffes asiatiques et variantes

greffer.net >> Greffage

patrice a écrit le 28/02/2012 11:04 (ref msg # 34083 )
"Pendule" nous a fait un article :
https://www.greffer.net/?p=695

(j'ai deux interrogations sur cette méthode mais je ne le dis pas pour l'instant, pour ne pas perturber les lecteurs)
François du Perche a écrit le 28/02/2012 12:17 (ref msg # 34088 )
on dirait une greffe en fente décentrée, qui permet d'avoir le contact des cambium des 2 côtés en décentrant en fonction du diamètre du greffon. Astucieux. Mais, je ne comprends pas pourquoi la mini entaille à 45° au lieu d'une deuxième entaille symétrique qui éviterait d'insérer dans la fente une grosse quantité d'écorce et permettrait de diminuer la largeur de cette fente décentrée.
floyd a écrit le 28/02/2012 16:35 (ref msg # 34092 )
Pour prolonger la remarque de François, comment évolue le "volet" de ce greffage?
Faudra-t-il procéder à une sorte de désongletage?

Michard indique une préparation du greffon qui pourrait répondre à sa seconde remarque; à la page 56 de son ouvrage on remarque qu'il produit un greffon "désépaissi" biseauté à sa base également. "pour éviter le retroussement de l'écorce lors de l'insertion" ajoute-t-il dans ce chapitre sur la greffe en couronne.
patrice a écrit le 28/02/2012 16:42 (ref msg # 34093 )
"floyd" a écrit :
Pour prolonger la remarque de François, comment évolue le "volet" de ce greffage?

c'est une des interrogations que j'avais : l'onglet, qui ne se pose pas sur une face biseautée mais sur de l'écorce, ne va pas se souder sauf à sa base, donc on peut supposer une nécrose de cette partie. Dans le cas de la greffe en placage des conifères (c'est un peu pareil mais on laisse la partie supérieure en tire sève), les deux faces sont rabotées. Que va donner le point de greffe dans quelques années? Gracieux ou disgracieux?
l'autre interrogation, c'est la section verticale : la greffe en fente classique est réputée être traumatisante (mauvais bourrelet ... ) : là c'est aussi une incision verticale, sauf qu'elle ne fend pas la moele mais l'évite. A voir ce que cela donne à terme.
Bref, c'est intéressant, j'ai fait quelques greffes ainsi en test ; il faudra voir avec un peu de recul. L'info est là, ce qui nous permet à tous de tester cette proposition.
François du Perche a écrit le 28/02/2012 17:15 (ref msg # 34094 )
c'est vrai Patrice, j'avais mal compris, en fait la face arrière intacte du greffon qui conserve son écorce, c'est fait exprès pour que cette écorce réapparaisse lorsque la languette, qui ne sert qu'à maintenir provisoirement, sera nécrosée ou recoupée proprement.
Sur la dernière photo de l'assemblage, on voit que lorsque la languette (ou volet) ne sera + là, on sera assez bien aligné, mieux que sur une fente classique, donc ça devrait être + esthétique. Et décentrer la fente est beaucoup moins traumatisant pour le PG. On a sensiblement la même longueur de contact qu'avec une anglaise, donc c'est bien.
François du Perche a écrit le 28/02/2012 17:23 (ref msg # 34095 )
il faut regarder l'avant dernière photo (bien alignée) et pas la dernière où c'est complètement parti de travers. Le texte dit qu'on a une soudure sur la face arrière du greffon, ce n'est pas tout à fait exact, c'est de la pub !
floyd a écrit le 28/02/2012 18:00 (ref msg # 34096 )
En tournant les pages du Michard, j'ai aperçu la greffe en placage. Effectivement quelques similitudes.

Pendule, à raison, insiste sur cette sorte de "prise en pince" du greffon qui facilite la suite du protocole. Le bourrelet de la cicatrice se développe correctement puisque les plaies ont été durablement protégées.

Quant à la "fente traumatisante" elle est pratiquée sur le PG d'un faible diamètre, sans un cœur de bois dur important. Ne pas fendre par le milieu dans ces conditions est possible et astucieux.

Sur les vieux arbres greffés en fente le jour où on les abat et lorsqu'on peut les refendre, on constate que la tête de bois dur et sec est toujours là plus ou moins encapsulée par le bois formé année après année.
patrice a écrit le 28/02/2012 18:29 (ref msg # 34097 )
Pour ceux qui n'auraient pas parcouru toutes les vidéos en fin d'article, il y a un petit outil original (en vue de découper la languette) sur celle ci : http://www.youtube.com/watch?v=VI5wM_Q0E...
Ferréol a écrit le 28/02/2012 19:08 (ref msg # 34098 )
Un truc qui m'intrigue, c'est qu'en europe on a tendance à greffer avec le bourgeon du greffon vers l'extérieur du portegreffe, eux mettent le bourgeon vers l'intérieur de la tige du porte-greffe....
pendule a écrit le 28/02/2012 19:44 (ref msg # 34099 )
Salut à tous

Comme je l' ai indiqué , j' ai essayé de faire de mémoire une greffe que j' avais vue en vidéo muette ( de teoutes façon , c' était en Japonais )

Ils coupent à 45° et enlèvent une partie de l' écorce + du bois

C' est ce que j' ai voulu reproduire ( mais mal )

Oui , le biseau à 45° en pointe c' est pour éviter que l' écorce ne se retrousse , c' est comme ça que je procède pour une greffe en couronne
sauf que je n' enlève pas la bande d' écorce sur le coté pour la greffe pendule

En ce qui concerne la partie de bois que l' on coupe sur le PG , tout dépend du diamètre du PG et de celui du greffon

Sur les micro greffes , on ne coupe que l' écorce de façon a avoir 2 contacts de chaque coté

Il faut tout de même adapter en gros le diamètre du PG par rapport au greffon

Que le biseau soit sur du bois , ne me dérange pas , je sais qu' il n' y a pas de contact avec le cambium

En ce qui concerne la nécrose de la partie arrière , je me suis posé la question tout comme vous

Je suppose que si les asiatiques font comme ça , il ne doit pas y avoir de problèmes ultérieurs , vu les résultats qu' ils obtiennent j' ai voulu essayer

Je sais que j' ai eut les meilleurs résultats que je n' avais jamais eut depuis que je fais comme ça , je précise que le buddy a beaucoup d' importance et qu' il faut veiller à prévenir toute entrée d' air ou d' eau
un peu de Phytopast sur le dessus du greffon et le tour est joué

Voilà une greffe qui m' a donné toute satisfaction , j' espère que vous pourrez l' améliorer et nous faire profiter de vos remarques
pendule a écrit le 28/02/2012 19:52 (ref msg # 34100 )
Oui ferréol , c' est pour ça que j' ai précisé que j' allais mettre l' oeil a
l' intérieur pour recentrer la greffe et je pense aussi que placer l' oeil directement sur l' arrivée de la sève ne pourra qu' être bénéfique
J' espère ne pas me tromper

Les asiatiques mettent l' oeil sur le coté , pourquoi pas , je faisais très attention de mettre l' oeil à l' extérieur , je m' embêtais quand j' avais des greffons triangulaires comme c' est souvent le cas dans les agrumes
j' adaptais la coupe par rapport à l' oeil , désormais j' adapterai la coupe par rapport au bois
pendule a écrit le 28/02/2012 19:56 (ref msg # 34101 )
Autre détail , sur la vidéo en question Patrice les greffons sont tout prèts
Il me semble qu' on m' avais dit qu' il ne fallait pas les couper trop à l' avance pour ne pas oxyder le greffon ???
Bruno a écrit le 28/02/2012 20:13 (ref msg # 34102 )
Mais sur la première vidéo, la personne ne fait pas comme il est expliqué, elle fait encore un autre type de greffe puisqu’elle enlève la partie boisée de la languette et ne laisse que l’écorce et qu’elle coupe le greffon comme pour une greffe en fente.
pendule a écrit le 28/02/2012 20:26 (ref msg # 34103 )
Oui Bruno , il s' agit là d' un autre type de greffe , une variante de couronne
floyd a écrit le 28/02/2012 20:57 (ref msg # 34105 )
"patrice" a écrit :
…un petit outil original en vue de découper la languette

Original et particulièrement discret… le greffeur est d'une extrême dextérité.
Une nécessité vu le nombre des surgreffages qu'il a entrepris de faire. Je m'inquiète des repercements inévitables de l'ancienne variété.
Ruban adhésif d'électricien, non?

Pour le petit outil de coupe, qui peut en donner une description?
pendule a écrit le 28/02/2012 21:06 (ref msg # 34107 )
Repercements inévitables de l' ancienne variété !!

Tu m' inquiètes Floyd , j' ai greffé comme ça ( pas avec cet appareil , (en plus je ne le connais pas ), je ne faisais pas cette greffe à l' époque , mais à l' anglaise simple ) des cerises sur un eidelfingen et de la prune sur un mirobolan

Tu entends quoi par repercement ??
floyd a écrit le 28/02/2012 21:14 (ref msg # 34108 )
Repercement, l'apparition de gourmands ou de simples pousses sur le PG.
Dans le cas du surgreffage on greffe généralement sur la variété jugée médiocre.
Oui, prévoir d'éborgner sans tarder les bourgeons inopportuns.
pendule a écrit le 28/02/2012 21:18 (ref msg # 34109 )
OK tu m' as fait peur, je croyais que le PG allait prendre le dessus sur le greffon et que la greffe allait dépérir
Bruno a écrit le 28/02/2012 23:31 (ref msg # 34114 )
Oui, je pense que c'est bien un ruban adhésif d’électricien. Personnellement ça m'a souvent servi pour faire les greffes en écusson.
kakou13 a écrit le 29/02/2012 18:41 (ref msg # 34139 )
bonjour,
j'ai regardé cette video au moins vingt fois pour essayer de comprendre
http://www.youtube.com/watch?v=WsDjCvPxw...
sur cette video on voit que le greffon est entaillé droit cote oeil
et taille en biseau opposé a l'oeil cote languette
par contre cette appareil est subtile pour tailler la languette !!!!!
il me semble que la languette est fine
je suis surpris les greffons sont preparés à l'avance
par contre le scotch est bein employé s'il vous plait du rouge !!!
comme dit pendule ,c'est genial le greffon tient tout seul , sa methode est genial , l'oeil du greffons est à l'interieur
les resultats qu'il a obtenu avec du buddy tape sont probants


greffer.net >> Greffage