Climat et prélevement de greffon

greffer.net >> Greffage

Rusty a écrit le 01/02/2012 14:10 (ref msg # 33479 )
Bonjour, je suis nouveau sur le forum et je n'ai pas trouvé l'info que je cherche:

il a fait très doux jusqu'à présent, et les bougeons semblent commencer à s'ouvrir (ici en région centre). Est-il trop tard pour prélever des greffons de prunier ?
François du Perche a écrit le 01/02/2012 15:05 (ref msg # 33482 )
il a fait très doux jusqu'à présent....ici en région centre

Etes-vous au centre de l'Afrique ? car ici nous avons depuis qques jours une vague de froid sévère en direct du Pôle Nord.
Cette vague de froid est bienvenue car elle va enfin mettre en dormance les greffons à prélever. Donc à mon avis, il faut attendre la mi février, ou en tout cas laisser passer les périodes de gel jusqu'au redoux. C'est valable aussi pour les pommiers & autres.
floyd a écrit le 01/02/2012 18:05 (ref msg # 33492 )
Dans l'Ouest ou dans le Centre de la France, la douceur persistante avait donné l'impression que la végétation était prête à repartir.

Pourtant on se souvient qu'une dose de froid est indispensable pour lever la dormance des bourgeons.

La vague de froid va donc arrêter la végétation pour de vrai, et progressivement contribuer à préparer le débourrage du printemps.

Cette période d'attente va permettre de repérer les futurs greffons et de préparer la jauge de sable pour les installer pour quelques mois.
yeti8360 a écrit le 02/02/2012 10:12 (ref msg # 33510 )
Qu'entendez vous par dose de froid indispensable?
Ici en Belgique, nous avons eu deux trois jours de gel à - 5 environ début décembre. Après début janvier, les bourgeons semblaient commencer à débourrer et j'ai prélevé mes greffons pour la saison.
Etait ce trop tôt?
Il fait - 14 ce matin. Je pourrai toujours rattraper le coup après la période de gel mais aurais je encore assez de retard de végétation pour mes greffons?
floyd a écrit le 02/02/2012 11:35 (ref msg # 33519 )
Le discours sur le réchauffement planétaire aura pu nous inciter à croire que l'hiver 2011/2012 serait exceptionnellement doux. Il n'en fut rien.

Mais c'était bon sens que de prélever des greffons, au moins pour être sûr de stopper la végétation et ce début de débourrement.

Sur prunier, ce sont les boutons à fleurs qui débourrent en premier.
Raison de plus de rechercher des rameaux munis uniquement d'œil à bois pour en faire des greffons.
Bruno a écrit le 02/02/2012 11:41 (ref msg # 33520 )
Depuis maintenant 13 ans le climat ne se réchauffe plus. On est sur un plateau légèrement descendant. L'année la plus chaude a été 1998. Mais il faut scientifiquement 30 ans pour voir l'évolution du climat.
claudeduvar a écrit le 02/02/2012 21:01 (ref msg # 33534 )
en plus, si vous saviez comme est calculée la température moyenne annuelle à la surface du globe! c'est amusant mais est ce sérieux? il y a encore des mesures qui sont effectuées à l'aide d'une corde et d'un sceau en prélevant de l'eau dans les océans.
patrice a écrit le 03/02/2012 17:49 (ref msg # 33559 )
par chez moi j'ai un azérolier qui a déjà mis une feuille (j'ai du le protéger vu la rechute des températures).
merci de faire une photo de l'état de vos bourgeons, ensuite on vous dira ce qui peut être fait.
kakou13 a écrit le 04/02/2012 09:58 (ref msg # 33572 )
j'ai un amandier qui demarre, les bourgeons commence à eclater
il est trop grand pour le proteger
par contre j'avais effectuer des greffes à l'anglaise , je ne sais pas ce que cela va donner !!!!!!
chico-do-brasil a écrit le 11/02/2012 00:55 (ref msg # 33716 )
bonjour, en parlant de tout ceci j'ai prélévé mes greffons et mis en jauge en janvier, avec cette telle vague froid, y'a t'il un risque de gel pour mes greffons?
TheChti a écrit le 12/02/2012 15:15 (ref msg # 33735 )
La question est intéressante parce qu'effectivement en ce qui me concerne, j'avais commencé à prélever des greffons pour faire de la fente ou de l'écusson mais j'ai stoppé net mon élan. Ces températures très négatives ne sont pas propices à faire des prélèvements, en tous cas je ne le fais plus, j'attends. Les quelques greffons déjà prélevés sont au réfrigérateur, donc il n'y aura pas de problème pour eux. Je ne sais pas comment ça peut se passer pour ceux qui ont stratifié en extérieur, sur Arras la terre est gelée jusque 40 cm de profondeur (confirmation par carottage dans le BTP), donc je suppose que les caisses de sables dans lesquelles les greffons se trouvent ont gelé aussi en profondeur, et cela dans toutes les régions de France concernées par la vague de froid.

Pour info j'ai une dépendance (70 m2) en murs de parpaings séparée 2/3 1/3 avec un tout petit radiateur d'appoint dans la partie la plus volumineuse. Dans la partie non chauffée, J'ai constaté sur deux packs d'eau des bouteilles gelées, une pour l'un et deux pour l'autre. la température a donc stagné à zéro, alors que je m'attendais à ce qu'elle descende bien en-dessous. Le fait de placer les greffons stratifiés près d'un mur de maison va les préserver finalement ....
klakos a écrit le 12/02/2012 17:29 (ref msg # 33743 )
Sans entrer dans les détails, il y a peut-être eu le phénomène (somme toute assez banal) de surfusion :
http://sciencetonnante.wordpress.com/201...
Je doute que tu sois néanmoins dans ce cas descendu bien bas.

Toujours est-il que personnellement je préfère stocker les greffons au frais (frigo, chambre froide). Au moins, on est tranquille.
yeti8360 a écrit le 12/02/2012 17:56 (ref msg # 33746 )
Bonjour,
j'ai lu quelque part qu'il ne faut pas conserver les greffons en présence de fruits. Difficile dans le frigo familial!
Avez vous déjà eu des problèmes de ce type.
Doit on avoir un frigo spéciallement affecté pour la conservation des greffons?
En plus, mon nouveau frigo est 'no frost' et il n'y a pas de condensation. J'ai remarqué que même dans un sachet de congélation, l'humidité s'évacue vite.
Je dois tremper le papier journal chaque semaine.
patrice a écrit le 12/02/2012 18:22 (ref msg # 33748 )
"yeti8360" a écrit :

j'ai lu quelque part qu'il ne faut pas conserver les greffons en présence de fruits. Difficile dans le frigo familial!

quelle est la raison avancée?

remarqué que même dans un sachet de congélation, l'humidité s'évacue vite.

ce ne serait pas un sachet congélation "micro perforé" ? Je n'ai pas de problèmes pour ma part (sachet zip normal, ou sachet congélation thermosoudé)


Je dois tremper le papier journal chaque semaine.

des greffons dans du papier journal dans le sac congélation?
klakos a écrit le 12/02/2012 18:28 (ref msg # 33749 )
Un frigo style "froid ventilé, sans dégivrage, tout ça" ?
Effectivement, il n'y a rien de tel pour obtenir des greffons lyophilisés

Même enfermés dans un sac plastique hermétique ?
yeti8360 a écrit le 12/02/2012 19:08 (ref msg # 33754 )
Dans le livre 'le greffage et la plantation des arbres fruitiers' d'Evelyne Leterme, il est indiqué page 20 que l'émission d'éthylène des fruits empêche le démarrage des bourgeons.
Je n'ai jamais fait attention à la qualité des sachets mais comme je constate que cela sèche vite, j'ai ajouté un journal humide. Je ferme le sachet avant un petit lien ce qui n'a pas l'air d'être étanche.
Si je vous comprends bien, vous mettez les greffons sous sachet sans apport d'humidité?
Mon frigo est top pour la conservation des aliments mais il va falloir que je déniche un vieux frigo pour mes greffons!
kakou13 a écrit le 12/02/2012 19:35 (ref msg # 33757 )
en general j'enroule dans du scell-o frais avec une etiquette indiquant la variete puis je les mets dans des sacs plastique ( plusieurs type de greffons ) type congel le tout bien fermé sans air ou du moins le moins possible dans le casier du bas au centre
les 2 autres cotes sont reservés pour les fruit et legumes
cela ne plait pas trop à mon epouse ...... mais elle s'en accomode jusq'au mois de mars et plus pour les oliviers

par contre au fond du tiroir je mets des feuilles de essuie tout

cela marche bien
floyd a écrit le 12/02/2012 20:46 (ref msg # 33759 )
Un greffon réfrigéré peut n'avoir guère de besoins en oxygène, mais cela me trouble… Ces tissus pour se maintenir vivants en ont forcément besoin.
Je préfère donc un emballage perméable aux gaz, dans l'impossibilité d'avoir la jauge naturellement hors gel de la pratique habituelle.

Jamais lu dans la bibliographie, que penser de cirer la base des baguettes?
kakou13 a écrit le 12/02/2012 22:15 (ref msg # 33763 )
je mettais au debut des chiffons humides ou autre chose pour maintenir l'humidité , mais j"ai eu des deboires , les greffons moisissaient
finalement j'ai supprimé ce chiffon humide
depuis que j'ai adopté la nouvelle methode c'est impeccable
floyd a écrit le 12/02/2012 22:36 (ref msg # 33765 )
Moisissures, donc un léger problème d'asepsie.
Effectivement pour éviter un problème autant éliminer la cause!


greffer.net >> Greffage