Lionel, dans le 34. Besoin de conseils...

greffer.net >> La vie du site

Liogood34 a écrit le 31/01/2012 20:10
Bonsoir,

Inscrit depuis un bon moment, je me rends compte que je ne me suis même pas présenté...

Je m'appelle donc Lionel, 49 ans. D'abord bûcheron, puis rapidement élagueur, je me suis spécialisé depuis 1988 dans la gestion des arbres d'ornement, et depuis 1992, je travaille au sein d'une grande administration dans laquelle j'ai en charge l'entretien de 45 000 arbres. Mon job consiste en l'expertise d'arbres possiblement "à problèmes". L'appréciation de risques de rupture, la reconnaissance de pathologies, des diagnostics ontogéniques sont une partie de mon quotidien, le reste, c'est de l'administratif...
Les arbres, c'est une histoire qui dure depuis 1984.

J'habite à 35 km au nord de Montpellier, dans une combe "excessive"... La terre est argileuse, des fissures de rétractation de 1 à 2 cm apparaissent dès mi juillet, premières gelées fin octobre, la température minimale (hiver 2005) a été de -18° C, la température repassant positive pdt la journée, avec des risques de gelée jusqu'au 15 mai, le maxi l'été dernier, a été de 40° C sous abri, l'air était très sec.
L'eau est calcaire, et de nombreux cailloux, d'une taille maxi de 5 cm "agrémentent" mon terrain de 3 000 m2. Je ne suis pas limité pour l'arrosage, mon terrain est situé dans une petite dépression, point de collecte d'eau d'un causse karstique de 700 hectares. L'eau est à une profondeur de 5 mètres. Je dispose d'un puit-citerne, d'un forage et je songe installer des citernes pour récupérer l'eau de pluie. Je souhaite malgré tout, par philosophie, arroser le moins possible, voire pas du tout…

J'ai récupéré il y a peu un petit chenillard et ai l'intention de passer un ripper un peu partout.

J'ai essayé de planter quelques fruitiers avec plus ou moins de bonheur. J'ai un pommier "Patte de Loup" qui se régale de pousser, un "Reine des Reinettes", un cognassier "Constantinople", un "Aromatskaya" et trois aubépines fruitières dont j'ai égaré le nom...
Je greffe en garrigue, sur des aubépines (azérolier, manzanille), sur des poiriers à feuille d'amandier, sur de l'églantier. Je ne pense pas toujours à bien repérer mes greffes, et je les retrouve parfois au détour d'une promenade...

Les conditions de culture sur mon terrain ne sont pas faciles, et je suis à la recherche de propositions de fruitiers de toutes tailles susceptibles de se plaire chez moi.

Merci d'avance pour vos idées.

Salutations à tous, et bravo pour la richesse de vos échanges.

Lionel
TheChti a écrit le 25/02/2012 14:06
Et bien, le climat de mon Nord natal me semble bien clément en ragard de la situation dantesque décrite ci-dessus !

N'hésitez pas à vous inscrire sur fruitiers.net si vous avez des variétés. Vous devriez en outre y trouver votre bonheur en fonction des cultivars qui conviennent vos conditions climatiques ... particulières

En terrain calcaire et sec, le greffage sur Ste Lucie (pour des cerisiers) peut-être une solution ....


greffer.net >> La vie du site